Accueil
À propos du projet
Nouvelles de la médecine
Aux auteurs
Livres sous licence de médecine
<< à venir Suivant >>

Maladies sexuellement transmissibles



Blocage physique
Les maladies sexuellement transmissibles sont sexuellement transmissibles.
Blocage émotionnel
Comme toute maladie vénérienne provoque la honte chez un patient, sa cause principale est la fausse modestie, manifestée inconsciemment dans la sphère sexuelle. Une maladie vénérienne suggère qu’une partie de la personnalité du patient a tendance à être sexuellement active, alors que l’autre veut la prévenir. Craignant de se laisser influencer par quelqu'un, il ne se donne pas le droit d'aimer le sexe et peut-être même de quoi en dépendre. En outre, il doute qu'il ait choisi le bon partenaire sexuel.
Blocage mental
Il est intéressant de noter que le nombre de maladies sexuellement transmissibles augmente chaque année, malgré tous les succès de la médecine dans leur lutte. Aucune de ces maladies ne vous rappelle que vous vous trompez de sexe.
Vous devez montrer votre sexualité comme vous le souhaitez. N'oubliez pas que votre corps n'appartient qu'à vous et que vous n'êtes pas obligé de le signaler à qui que ce soit.
Vous devez vous donner le droit de profiter du sexe sans vous culpabiliser. Sachez que plus vous vous contrôlez, plus vous risquez de perdre un jour le contrôle de vous-même. Il est beaucoup plus sage de vivre sa vie pleinement et de prendre tout ce qui se passe avec joie et compréhension. Au lieu d’avoir honte et de cacher vos désirs ou vos actions, essayez de trouver une personne avec qui vous pourrez parler ouvertement de vos problèmes.
Blocage spirituel et conclusion
Comme pour ABSCESS (voir p. 27).

<< à venir Suivant >>
= Aller au contenu du tutoriel =

Maladies sexuellement transmissibles

  1. Maladies sexuellement transmissibles
    Les microbes, les bactéries, les virus, les champignons ou leur combinaison sont la cause de leur apparition. Ils se développent toujours de la même manière; premièrement, le processus se déroule progressivement, en passant par trois étapes successives; 1. Infection - transfert de l'infection du patient à la santé, 2. Incubation - imperceptible des points de vue clinique et biologique (il n'y a pas de signes extérieurs). Puis apparaissent
  2. Maladies vénériennes
    King K. Holmes, X. Hunter Hendsfield (King K. Holmes, N. Hunter Handsfield) Non seulement la syphilis, la gonorrhée, les granulomes vénériens et inguinaux, mais également un nombre croissant d'autres pouvant être considérés comme une nouvelle génération de maladies. transmis sexuellement par. Plus récemment, le syndrome d'immunodéficience acquise a été inclus dans ce groupe.
  3. Maladies sexuellement transmissibles et leur prévention
    Le bonheur, c'est comme la santé: quand on ne le remarque pas, ça veut dire qu'il est là. Ivan Turgenev Maladies Vénériennes. Infections urogénitales. Vénéréologie. La syphilis Gonorrhée Chlamydia. La trichomonase. Elle a longtemps été considérée comme une maladie sexuellement transmissible, ou, comme on l'appelle maintenant, une maladie sexuellement transmissible (MST), parmi les infections d'origine sociale. Depuis la restructuration et le début
  4. P. D. Walk. Maladies de la peau et vénériennes, 2003
    Le tutoriel présente les données de base sur l'anatomie, l'histologie, la physiologie de la peau et leurs caractéristiques pendant l'enfance. Différentes méthodes d’examen utilisées dans la pratique quotidienne pour le diagnostic des maladies de la peau et des maladies vénériennes sont présentées; les questions relatives à l’hygiène de la peau et des cheveux, à la nutrition et au traitement des patients sont couvertes. Sous une forme concise et accessible, les questions d’étiologie, de clinique et de prévention
  5. Sujet "Les maladies vénériennes - le résultat d'un comportement immoral"
    Le concept de "maladies sexuellement transmissibles". 2. Causes de la distribution massive des maladies sexuellement transmissibles. 3. Effets sur la santé, effets sur la production de progéniture, transmission aux enfants. 4. Groupes à risque de la population. 5. Syphilis. Voies d'infection Taux d'incidence. Les principales manifestations à différentes périodes de la maladie. Syphilis cachée. Syphilis congénitale. 6. Clinique majeure
  6. Maladies sexuellement transmissibles et maladies infectieuses de la peau
    Chaque personne entrant dans le centre de détention est soigneusement examinée afin de détecter les signes d'une maladie sexuellement transmissible ou de maladies cutanées infectieuses. Une attention particulière est accordée à l'état de la peau du cuir chevelu, aux muqueuses de la cavité buccale, aux organes génitaux, à la région anale. Palpable cervicale, sous-maxillaire, supra et sous-clavière, axillaire et inguinale
  7. Maladies sexuellement transmissibles
    Vénérienne
  8. Lymphogranulomatose inguinale (quatrième maladie vénérienne)
    Le lymphogranulome vénérien est caractérisé par une lésion prédominante des ganglions lymphatiques, tissus mous de la région ano-génitale. L'agent causal de la maladie est un virus lymphotrope filtrant. L'infection se produit lors de relations sexuelles, ainsi que par contact avec du pus provenant des lésions du patient sur la peau ou les muqueuses d'une personne en bonne santé. La période d’incubation varie de quelques jours à 3-4 mois, en moyenne
  9. Conférences. Maladies de la peau et vénériennes, 1997
    Caractéristiques anatomiques et physiologiques de la peau. Éruption cutanée Pyoderma, gale, pédiculose. Maladies allergiques de la peau. Maladies fongiques de la peau. Affections de la vessie et de la peau vésiculaire. Maladies diffuses du tissu conjonctif. Le psoriasis Maladies sexuellement transmissibles. Syphilis secondaire. Syphilis tertiaire. Syphilis congénitale. Diagnostic sérologique de la syphilis.
  10. Des tableaux Peau et maladies sexuellement transmissibles, 2011
    La description des maladies tout au long du LAB dans les tableaux: étiologie, classification, symptômes,
  11. Chancroïde (troisième maladie vénérienne)
    Le chancre est causé par streptobacillus, qui a été découvert par Ferrar (1885), Peterson (1887), étudié par Ducrey (1889) et Unna (1892). L'agent causal a la forme de bâtons, qui sont disposés parallèlement aux chaînes. La principale voie d'infection est sexuelle, rarement extra-sexuelle (à travers des objets). La période d'incubation pour les hommes est de 2 à 3 jours à 2 à 3 semaines, pour les femmes de 2 à 3 semaines à 3 à 5 mois. Avoir
  12. Donovanose (cinquième maladie vénérienne, granulome inguinal)
    La donovanose est une maladie infectieuse chronique dont l'agent causal est le petit corps de Donovan, qui parasite principalement à l'intérieur des macrophages. La principale voie d'infection est sexuelle, moins souvent - ménage. Une infection concomitante du chancre mou, de la syphilis et de la gonorrhée est possible. La période d'incubation varie de quelques jours à 4 - 5 mois. Lorsque donovanoze affecte le gland du pénis, extrême
  13. Maladies vénériennes et leur prévention. Le SIDA et sa prévention. Prévenir les abus sexuels
    La vie sexuelle d'une personne peut être divisée en trois composantes: la partie platonique, la composante érotique et les contacts coïtaux. La partie platonique concentre la couche spirituelle de questions - mots, vues, lettres, appels téléphoniques, etc. L'érotique danse déjà, câlins, bisous, caresses. Le coït du latin se traduit par relation sexuelle et le couple choisit la forme qui lui convient le mieux.
Portail médical "MedguideBook" © 2014-2016
info@medicine-guidebook.com