Патологическая анатомия / Педиатрия / Патологическая физиология / Оториноларингология / Организация системы здравоохранения / Онкология / Неврология и нейрохирургия / Наследственные, генные болезни / Кожные и венерические болезни / История медицины / Инфекционные заболевания / Иммунология и аллергология / Гематология / Валеология / Интенсивная терапия, анестезиология и реанимация, первая помощь / Гигиена и санэпидконтроль / Кардиология / Ветеринария / Вирусология / Внутренние болезни / Акушерство и гинекология Parasitologie médicale / Anatomie pathologique / Pédiatrie / Physiologie pathologique / Oto - rhino - laryngologie / Organisation du système de santé / Oncologie / Neurologie et neurochirurgie / Héréditaire, Maladies de la peau et maladies sexuellement transmissibles / Histoire de la médecine / Maladies infectieuses / Immunologie et Allergologie / Hématologie / Intuition Anesthésiologie et réanimation, Premiers secours / Hygiène sanitaire et contrôle épidémiologique / Cardiologie / Vétérinaire / Virologie / Maladies internes / Obstétrique et gynécologie
Accueil
À propos du projet
Nouvelles de la médecine
Aux auteurs
Livres sous licence de médecine
<< à venir Suivant >>

Règles de base pour l'allaitement


La possibilité d'allaiter Allaitement peut tout! L'allaitement en présence d'un nourrisson vivant et en bonne santé est impossible uniquement en l'absence de mère ou si les deux glandes mammaires sont enlevées. La mère biologique peut nourrir des jumeaux, et même des triplés, sans utiliser d’aliments supplémentaires jusqu’à 5 mois. Même les jumeaux et les triplés peuvent se nourrir exclusivement au sein jusqu'à 4-5 mois. Une mère d’accueil peut allaiter un bébé, même si elle n’avait pas eu ses propres enfants auparavant. Le véritable manque de lait dont les mères d'aujourd'hui ont si peur aujourd'hui ne concerne que 3% des femmes. Les 97% restants peuvent allaiter, même s'ils ne le savent souvent pas. Assez souvent, les femmes se plaignent de perdre du lait en raison de problèmes domestiques, d'insécurité, de stress ou de tensions nerveuses. Il s'avère qu'il n'y a pas une telle raison. Des études ont prouvé de manière convaincante que si une femme VEUT ALIMENTER, elle le fera quand même. Ainsi, en "absence" de lait, les femmes elles-mêmes sont généralement à blâmer pour ne pas allaiter leurs enfants ou pour suivre des recommandations illettrées. Si une jeune mère est familiarisée avec les règles de base et apprend les techniques d'allaitement, elle réussit à allaiter le bébé pendant une période arbitrairement longue et arrête l'allaitement avec succès pendant les périodes physiologiques. Pour que l'allaitement soit un succès, il faut: · le désir de la femme d'allaiter; · Formation à la technique et à la pratique de l'allaitement; · La mise en œuvre des règles de base de l'allaitement maternel; · Solution rapide des problèmes d'allaitement avec l'aide de consultants en lactation; · Soutien aux membres de la famille et aux mères expérimentées qui ont eu une expérience positive d'allaitement prolongé pendant plus d'un an. Attachement approprié au sein Si l'enfant capture et tète correctement le sein de sa mère, il peut alors téter indéfiniment sans causer de problème à maman. Un attachement approprié au sein protège la femme des fissures et des abrasions du mamelon, de la lactostase (obstruction du canal sanguin du lait), de la mastite, etc. Par conséquent, il est très important d'apprendre à bien attacher le bébé au sein et à le suivre pendant toute la période d'allaitement. En règle générale, l'entraînement pour un attachement approprié a lieu au cours du premier mois de la vie. Cependant, la période principale pendant laquelle l'enfant a besoin de rappels et de promesses de la part de sa mère est la période allant de la naissance à 8 mois. Si le bébé a capturé le sein de manière incorrecte ou a changé de position pendant l'allaitement, il est nécessaire de retirer le sein et de l'inviter à le capturer à nouveau. Ne craignez pas de corriger l’enfant et proposez-lui de prendre le sein uniquement dans la position correcte; il attend les indices de la mère et est prêt à apprendre. Ces attentes et cet empressement sont inhérents à sa nature, car sans eux, il ne peut pas survivre. Si l'enfant a été entraîné à prendre le sein de manière incorrecte, il devra réapprendre avec sa mère. Grâce aux actions confiantes de la mère, le recyclage s’effectue dans un délai de 4 à 10 jours. Même si le bébé pleure et pleure, ne voulant pas prendre le sein correctement, ce n’est pas une raison pour partir en reconversion. Dans le processus de succion dans la position correcte, l'enfant reçoit la quantité d'endorphines nécessaire pour compenser le stress. Il produit ces hormones de bonheur et de joie en train de téter et les tire du lait de sa mère. Ainsi, le lait maternel et le processus même de succion dans la position correcte sont des moyens pour que l'enfant obtienne un confort psycho-émotionnel. C'est pourquoi le stress qu'il va survivre, réapprendre, est incomparablement moins comparé au stress constant qu'il subit à la suite d'une succion impropre au quotidien. Sucer dans la mauvaise position entraîne un stress chronique et affecte négativement la formation du système nerveux de l'enfant. En outre, cela peut nuire à la correction de la formation de l'appareil maxillo-facial et des dents. Lorsqu'il est correctement attaché: · le fait de nourrir l'enfant ne provoque pas de douleur, la douleur ne peut survenir qu'au moment de la prise du sein par l'enfant; · Les mamelons, les mammites et autres problèmes ne sont pas blessés; · Le bébé tète suffisamment de lait; · La durée de l'alimentation n'a pas d'importance. En cas d'application incorrecte: · lors de l'alimentation d'un enfant, des sensations douloureuses apparaissent; · Des dommages aux mamelons, à la mammite, à la lactostase et à d'autres problèmes surviennent; · Il est nécessaire de limiter le temps d'alimentation. · Le bébé tète peu de lait et ne mange pas assez. Position confortable lors de l'alimentation Il est très important que, lors de l'alimentation, la mère adopte elle-même une position confortable et donne une position confortable à l'enfant. Une posture pratique pendant la tétée assure une bonne sortie du lait du sein et prévient la lactostase. Nécessaire pour montrer et s'entraîner en position couchée et assise sous le bras. Il est plus difficile de se nourrir dans la posture principale assis ou assis sur la jambe. Par conséquent, il est conseillé d’étudier ces deux postures après avoir maîtrisé pendant 3 à 7 jours l’application correcte des poses «du dessous du bras» et «couchées». Nourrir à la demande L'allaitement est un processus réciproque. Par conséquent, parler de nourrir à la demande implique des exigences non seulement du côté de l'enfant, mais également du côté de la mère. Nourrir à la demande de l'enfant. Fondamentalement, la fréquence d'alimentation est régulée par l'enfant. Toute anxiété, pleurs ou comportement exploratoire lorsque le bébé tourne la tête et attrape les objets proches avec la bouche exprime la nécessité de se fixer à la poitrine. Le bébé des premiers mois de la vie devrait être appliqué sur la poitrine pour quelque raison que ce soit, ce qui lui donnerait la possibilité de se sucer la poitrine quand il le voudra et combien il voudra. Cela est nécessaire non seulement pour la satisfaction de l'enfant, mais également pour son confort psychoémotionnel. Pour un confort psychologique, le bébé peut être appliqué sur la poitrine jusqu'à 4 fois par heure. Au total, les premiers mois de la vie du bébé au cours de la journée sont de 12 à 20 tétées. N'ayez pas peur qu'avec des coutures fréquentes, le bébé bouge. Le tractus gastro-intestinal de l'enfant n'est pas adapté à une alimentation à l'heure, mais à une alimentation continue! Les intestins du nourrisson sont adaptés à l'assimilation du lait maternel en quantité illimitée. Au début de la vie d’un enfant, ses propres enzymes sont peu actives, mais l’approvisionnement constant en substances actives du lait maternel stimule l’activité de ses enzymes. En outre, le lait maternel contient des enzymes qui aident votre propre absorption. Ainsi, le lait maternel est un aliment unique qui aide à s'absorber. C'est pourquoi il est absorbé beaucoup mieux que n'importe quel super-mélange. Rythme d'alimentation. Les demandes du nourrisson ne sont pas chaotiques, mais sont distribuées tout au long de la journée à un certain rythme. Chez le bébé des deux premiers mois de sa vie, l'intervalle approximatif entre les besoins diurnes est de 1 à 1,5 heure. Fondamentalement, la succion accompagne le sommeil du nourrisson - les étapes de l'endormissement et du réveil. S'il y a des raisons d'inconfort, la fréquence des demandes de l'enfant augmente et il commence à téter plus souvent et plus longtemps. Dès que le malaise est surmonté, le bébé revient à la fréquence antérieure caractéristique de son âge. Très souvent et pendant longtemps, les enfants qui ont eu un accouchement et ont une anxiété élevée succombent à la succion. Dès que le stress est compensé, la fréquence d'allaitement redevient normale. À partir de 2 mois, l'attachement au sein devient plus rare. L’intervalle entre eux augmente de 1,5 à 2 heures, mais l’alimentation entoure toujours les rêves de l’enfant. Le rythme nocturne de l'attachement ne change pas. À l'âge de 4-6 mois, l'allaitement devient encore plus rare, mais leur nombre ne tombe toutefois pas en dessous de 12 repas par jour et ils sont toujours associés au sommeil. Il s'agit du nombre optimal d'attachements du bébé au sein pour assurer une lactation normale chez la mère. Alimentation à la demande de la mère. Pendant la période d'allaitement, la mère et l'enfant sont une symbiose, ce qui implique la satisfaction des désirs des deux parties. La mère peut également avoir besoin d'attacher le bébé au sein toutes les 1,5 à 2 heures environ. Ce besoin, ainsi que celui de l’enfant, doit être réalisé, car il coïncide avec le rythme des besoins de l’enfant pour l’attachement au sein. Il est généralement possible de détecter ce besoin lorsque le bébé dort plus de 1,5 heure. La poitrine de la mère est pleine et elle veut lui attacher un bébé. Lorsque ce désir se manifeste, il n’ya aucun obstacle à offrir un sein endormi au nourrisson. Habituellement, le bébé répond à la demande de la mère: elle le porte jusqu'à son sein et commence à irriter l'éponge inférieure du bébé avec un mamelon. En réponse à cet appel, elle commence à ouvrir la bouche et à attraper le mamelon. Toutes les mères doivent savoir que l'allaitement et le sommeil d'un bébé sont des processus qui ne se gênent pas et qui peuvent être mis en œuvre en parallèle. De plus, les bébés préfèrent dormir sous le sein de la mère et le sucer paisiblement. L'alimentation à la demande de la mère est particulièrement importante pour les enfants faibles (malades, de poids faible, prématurés). Guidée par son rythme intérieur, la mère devrait offrir au bébé lui-même un sein toutes les 1 à 2 heures. Elle devrait être dérangée si l'enfant n'a pas été attaché au sein pendant une longue période. Ceci est particulièrement important pour les bébés des trois premiers mois de la vie. Alimentation et sentiment de faim Selon le nouveau-né, l'alimentation n'est pas liée au sentiment de faim. La sensation de faim telle qu'elle est ressentie par les adultes ne se forme que chez l'enfant à l'âge de 6 mois. Le nouveau-né, au lieu de la faim, éprouve un malaise qui le soulage en le suçant. C'est une habitude intra-utérine. Bien avant la naissance, poussé par la nécessité de former le réflexe de succion, le fœtus suce ses stylos, ses boucles pour le cordon ombilical et tout ce qui flotte devant sa bouche. Arrivé au monde, il continue de soulager l’inconfort en suçant. Nature et s’attend à ce que, après la naissance, le bébé éprouve un inconfort pour une raison quelconque et le supprime en tétant le sein. Lorsqu'il tète le sein, le bébé reçoit une portion supplémentaire d'endorphines - les hormones du bonheur-joie et de la tranquillité d'esprit. Par conséquent, il ne peut s'apaiser qu'à la poitrine et en même temps, il peut être plein. C'est le seul moyen de nourrir une créature qui n'a pas faim. Ainsi, sucer à la demande, c'est sucer pour obtenir un confort psycho-émotionnel et la satiété. Précisément parce que l'enfant ne ressent pas la sensation de faim, il peut s'alimenter trop longtemps. Dans ce cas, il s'agit d'une alimentation qui sauve des vies à la demande de la mère, qui ressent le besoin de nourrir son bébé et ne lui permettra pas de faire des pauses trop longues entre deux tétées.
Nourrir à la demande de la mère est particulièrement important jusqu'à 8-9 mois de la vie du bébé, jusqu'à ce qu'il ait une sensation de faim et qu'il n'apprenne pas à réguler de manière indépendante le besoin de s'alimenter. Durée de l'alimentation Lorsqu'un bébé est saturé, il se sent à l'aise, arrête de téter et libère lui-même le sein. Il n'est pas nécessaire d'interrompre l'alimentation au bout d'un certain temps et d'ôter le sein de l'enfant. Différents enfants restent au sein pendant une durée différente. La plupart d'entre eux sont saturés en 20 à 40 minutes et certains bébés peuvent téter une heure ou plus. La durée de la succion est liée au fait que le lait est distribué dans le sein de manière à ce que l’enfant reçoive au début de la tétée un lait précoce riche en eau, en minéraux et en glucides, c.-à-d. boit, et seulement après 3-7 minutes de succion, il parvient à un lait tardif, riche en graisses et en protéines, qui commence à manger. Lorsque le bébé atteint la fin du lait maternel, il commence à s'endormir, car le lait maternel provoque la somnolence et entre dans la phase de succion lente. C'est à ce moment que la mère peut décider que le bébé en a assez et qu'il s'est endormi et qu'il l'éloigne du sein. Par conséquent, souvent les mères, ignorant l'existence de cette fonction, ne font qu'abreuver leurs enfants et ne leur donnent pas à manger, sans leur prendre trop de lait. Les moments où l'enfant dort au sein et le tète lentement sont particulièrement précieux: c'est à ce moment-là qu'il est complètement saturé. La mère devrait être inquiète si le bébé de moins de 2 mois tète seulement 5 à 10 minutes et ne veut pas dormir sous le sein. La durée de l'alimentation dépend beaucoup de l'âge de l'enfant. Plus l'enfant est petit, plus il ressent de la gêne souvent et intensément, et plus il est long et souvent au sein. En grandissant, le bébé commence à ressentir de moins en moins mal. En outre, il devient suffisamment fort et adroit pour faire face rapidement à une quantité de lait assez importante. Par conséquent, à partir de 2-3 mois chez l'enfant, apparaissent des attachements à la poitrine de courte durée, nécessaires au confort psychoémotionnel, ainsi que des succions prolongées à la saturation, regroupées autour des rêves. Allaitement des deux seins Il n'est pas nécessaire de passer le bébé au deuxième sein avant qu'il tète le premier. Étant donné que le lait maternel est hétérogène et qu'il se divise en deux catégories: le lait reçu au début de l'allaitement, puis le lait reçu à la fin de l'allaitement, il n'est pas nécessaire de se précipiter pour lui offrir un deuxième sein. Si la mère s'empresse de donner un deuxième sein au bébé, il ne recevra pas le lait tardif riche en matières grasses. En conséquence, il peut avoir des problèmes de digestion: déficit en lactase, selles mousseuses, etc. Lorsque vous vous nourrissez à la demande, vous devez vous assurer que chaque glande mammaire a été offerte à l'enfant pendant 1 à 2 heures et ensuite remplacée par une autre. L'application sur un sein pendant 1 à 2 heures permettra au bébé de recevoir son lait plus tard et garantira le bon fonctionnement de ses intestins. Au cours des premiers mois d'allaitement, la mère alterne le sein en une à deux heures. L'alimentation des deux seins peut être nécessaire pour un bébé seulement après 5 mois. Alimentation de nuit et sommeil commun L'alimentation de nuit est nécessaire au maintien d'une lactation complète et à long terme. Le fait de sucer le sein entre 3 et 8 heures du matin stimule la production de lait en quantité suffisante pour une alimentation quotidienne ultérieure. Au cours de cette période, au moins deux ou trois repas devraient être organisés. Pour un meilleur développement, l'enfant doit nécessairement recevoir du lait de jour et de nuit. Le rêve commun de la mère et de l'enfant facilite l'alimentation de nuit et permet à maman de mieux se reposer. Pour un enfant qui dort à côté de lui, il n'est pas nécessaire de se lever et son sommeil est beaucoup plus calme et plus long. Par conséquent, le sommeil de la mère devient plus complet en profondeur et en durée. L'opinion selon laquelle la mère peut s'appuyer et "pencher" le bébé est déraisonnable. Une femme ne peut nuire à un nouveau-né que si elle est intoxiquée ou a pris un somnifère. Le risque de "mort subite" est beaucoup plus élevé chez les enfants qui dorment séparément de leur mère. De plus, l'alimentation nocturne jusqu'à 6 mois protège les femmes de la prochaine grossesse dans 96% des cas. Si une femme s'inquiète de la vie et de la santé de son enfant, quand il dort séparément, cela signifie qu'elle est une vraie mère. Devrais-je mettre le bébé après avoir nourri le bar? Si un bébé aspire de l'air pendant la tétée, il n'est pas nécessaire de lui donner une position verticale pour lui permettre de vomir cet air. Dès le début, l'enfant doit apprendre à gérer ce problème de manière autonome, en éliminant l'excès d'air lors du changement de pose. Si le bébé s'est endormi sous le sein, il peut alors être laissé dormir dans la même position. Quand il se réveillera et que sa mère le prendra dans ses bras, commencera à bouger avec lui, changeant la position de son corps, il aura l'occasion de gonfler l'air qui l'en empêche. C'est précisément ce mécanisme sur lequel la nature sage a compté. La maternité est un processus très confortable dans lequel il n’ya rien de spécial. Élimination de l'alimentation du nourrisson Le lait maternel est un aliment et une boisson équilibrés pour les bébés. Cela satisfait complètement tous les besoins vitaux de l'enfant. Avec un allaitement bien organisé, comprenant l'attachement correct, une alimentation fréquente et prolongée de l'enfant, un sommeil commun et une alimentation de nuit, le bébé n'a pas besoin d'une nutrition supplémentaire jusqu'à l'âge de 6 mois. Un nourrisson qui est correctement organisé et nourri exclusivement au sein n'a pas besoin d'une alimentation supplémentaire jusqu'à l'âge de 6 mois. Et à partir de 6 mois, il devrait commencer à introduire des aliments complémentaires. L'élimination de l'alimentation du bébé Afin de maintenir l'allaitement au sein et la santé de l'enfant, la mère devrait complètement abandonner l'alimentation du bébé, non seulement avec de l'eau, mais également avec des thés divers, de l'eau d'aneth, etc. Auparavant, les pédiatres conseillaient de nourrir l'enfant avec de l'eau car ils considéraient le lait maternel exclusivement comme de la nourriture et craignaient la déshydratation. Ces craintes sont sans fondement. Le lait maternel contient de 87 à 90% d’eau. Par conséquent, lors des allaitements fréquents à part entière, les besoins en liquides du bébé sont pleinement satisfaits. De nombreuses études ont montré que même dans les climats chauds, le lait maternel répond pleinement aux besoins en liquides du bébé. De plus, les centres de soif et de satiété dans le cerveau d'un nouveau-né coïncident pratiquement et sont satisfaits simultanément. При допаивании водой мы обманываем малыша, создавая у него ложное чувство сытости. Это приводит к вялому сосанию и уменьшению потребности в грудном молоке. При допаивании ребенка у матери сокращается количество молока, и кормление грудью может закончиться к 3-6 месяцам. Опасность бутылочных кормлений и применение пустышек Дети по-разному сосут грудь и бутылочку или соску-"пустышку". Ребенок, которого покормили из бутылочки или которому давали пустышку, будет неправильно брать материнскую грудь, поэтому после бутылочного кормления и применения пустышки у мамы могут возникнуть проблемы. Многочисленные примеры доказывают, что порой даже одного кормления из бутылочки достаточно, чтобы ребенок отказался от груди, и возникла масса осложнений с дальнейшим грудным вскармливанием. Применение пустышки приводит к тому, что ребенок начинает неправильно захватывать грудь, что провоцирует травмы соска. Кроме этого, известно, что даже кратковременное применение пустышки может привести к недостаточному набору веса у ребенка и сокращению лактации у матери. Если женщина действительно хочет выкормить ребенка грудью, то среди предметов ухода за малышом не должно быть ни бутылочки с соской, ни пустышки. Мытье груди При мытье груди, особенно с мылом, с кожи соска и околососкового пространства удаляется защитный слой специальной смазки, которая их смягчает и содержит защитные факторы, предотвращающие проникновение в кожу груди болезнетворных микробов. Частое мытье сосков с мылом сушит кожу и приводит к образованию ссадин, трещин и мастита. Поэтому не следует мыть грудь перед каждым кормлением. Достаточно мыть грудь простой водой без мыла ежедневно или один раз в 3-7 дней при приеме обычного гигиенического душа или ванны. Сцеживание Если мать кормит ребенка по требованию, то нет необходимости в сцеживании молока после каждого кормления. При нормальной лактации сцеживание препятствует естественному вскармливанию, поскольку оно отнимает время, которое лучше посвятить ребенку или домашним делам, и доставляет неудобства. Сцеживание бывает необходимо при проблемах - при нагрубании груди, лечении лактостаза или мастита, при лечении трещин сосков, при недостатке молока для увеличения его выработки, в случае вынужденного разлучения матери и ребенка, чтобы сохранить молоко и т.д. Необходимость в сцеживании определяет консультант по грудному вскармливанию. Регулярное дополнительное сцеживание может привести к сокращению количества молока и прекращению лактации или, напротив, к гиперлактации и высокому риску возникновения лактостазов и маститов. Как проверить, что ребенку хватает молока? Чтобы убедиться в том, что ребенку хватает грудного молока, нужно регулярно проводить тест на "мокрые пеленки" и взвешивать малыша раз в 1-2 месяца, а если что-то беспокоит, то раз в неделю. Здоровый ребенок при достаточном питании каждую неделю прибавляет в весе от 120 до 500 грамм. Частые контрольные взвешивания, производимые ежедневно или даже несколько раз в день, не дают объективной информации о полноценности питания младенца. Более того, контрольные взвешивания нервируют мать и ребенка, в результате чего младенец хуже прибавляет в весе, а у матери снижается лактация. Гораздо более информативным является тест на "мокрые пеленки", который заключается в подсчете числа мочеиспусканий в течение суток. При полноценном питании за сутки малыш может производить от 10 до 20 мокрых пеленок. Подсчет мочеиспусканий необходимо проводить именно за полные сутки, например, с 11.00 до 11.00 утра, потому что их частота в течение суток меняется. Более частыми они бывают утром и более редкими становятся во второй половине дня. При наличии 6-8 мочеиспусканий можно говорить, что у ребенка нет обезвоживания, но его питание можно и улучшить. Сочетание теста на "мокрые пеленки", проводимого 2-3 раза в неделю и еженедельных взвешиваний помогут убедиться в полноценности питания младенца.
<< à venir Suivant >>
= Aller au contenu du tutoriel =

Основные правила грудного вскармливания

  1. Основные правила успешного грудного вскармливания.
    Соответствуют рекомендациям ВОЗ/ЮНИСЕФ Каждая женщина должна знать, что ее молоко является наиболее полноценной пищей для ее ребенка в первые 6 месяцев жизни, а по отдельным наблюдениям и в течение первого года жизни. Поэтому она должна стремиться выполнять правила успешного грудного вскармливания, чтобы обеспечить для своего малыша здоровье и наилучшие условия для роста и развития его организма.
  2. Грудное вскармливание: начало, продолжительность и практика исключительно грудного вскармливания
    Из-за недостатка всеобъемлющих и сопоставимых данных и унифицированных международных определений какие-либо общие утверждения о распространенности грудного вскармливания в Европейском регионе ВОЗ делать трудно. Данные о проценте детей, находящихся на грудном вскармливании, приведенные на рис. 8, взяты из различных источников (27). К этим данным нужно подходить осторожно: методики обследований
  3. Groupe de soutien à l'allaitement maternel à Samara. Грудное вскармливание самые важные вопросы, 2014

  4. НАУКА ВСКАРМЛИВАНИЯ: ПОЧЕМУ ГРУДНОЕ ВСКАРМЛИВАНИЕ?
    Мы часто удивляемся, почему некоторые матери не кормят грудью. С нашей точки зрения, грудное вскармливание является естественным продолжением отношений, начавшихся еще в утробе. Может быть, некоторые женщины убеждены, что грудное вскармливание не имеет особого значения. Изучив 1 главу, вы поймете преимущества грудного кормления как для матери, так и для младенца. Мы верим, что если вы оценили
  5. Quand les bébés ont-ils besoin de plus d'un lait maternel et combien de temps devrait-il être nourri au sein?
    Кормите ребенка исключительно грудным молоком до 6-ти месячного возраста. Примерно в возрасте 6 месяцев все дети, наряду с грудным молоком, нуждаются в дополнительной пище, но в идеале продолжайте кормить ребенка грудью до года и
  6. Soutien à l'allaitement
    ПОЛИТИКА, НАПРАВЛЕННАЯ НА ПОДДЕРЖАНИЕ ГРУДНОГО ВСКАРМЛИВАНИЯ В 1989 г. Всемирная Организация Здравоохранения и Детский фонд ООН выступили с совместным заявлением о роли служб помощи матерям в защите, содействии и поддержке грудного вскармливания. Это заявление приводит наиболее современные научные знания и практический опыт по организации ЕВ в форме точных, универсально приемлемых рекомендаций
  7. Грудное вскармливание
    В течение первых 6 месяцев жизни младенцы должны находиться исключительно на грудном вскармливании. Это значит, что практически здоровый ребенок должен получать грудное молоко и больше никакой другой пищи или жидкости, как, например, воды, чая, сока, отвара зерновых, молока животного происхождения или детских молочных смесей. Находящиеся на исключительно грудном вскармливании дети или младенцы в
  8. ГРУДНОЕ ВСКАРМЛИВАНИЕ И ЕГО АЛЬТЕРНАТИВЫ
    Все дети должны находиться на исключительно грудном вскармливании с момента рождения до возраста примерно 6 месяцев, но во всяком случае в течение первых 4 месяцев жизни. Предпочтительно продолжать грудное вскармливание и после первого года жизни, а в группах населения с высокой распространенностью инфекций пользу ребенку может принести продолжение грудного вскармливания в течение всего второго
  9. Альтернативы грудному вскармливанию
    Обычно грудное вскармливание является самым лучшим способом кормления грудных детей. Тем не менее, бывают ситуации, когда может оказаться предпочтительнее или необходимо заменить грудное молоко какой-нибудь альтернативой. Помимо противопоказаний, кратко описанных выше, возникают обстоятельства, когда, несмотря на все усилия продолжать грудное вскармливание, мать не может поддерживать лактацию на
  10. ЗДОРОВОЕ ГРУДНОЕ ВСКАРМЛИВАНИЕ
    Пища, которую вы едите, влияет на ваше молоко. Грудное вскармливание может быть стимулом, который поможет улучшить привычки в питании или продолжить здоровое питание, которое вы начали во время беременности. В этом разделе вы получите информацию о питании и о сопутствующих питанию вопросах. Мы хотим, чтобы, закончив кормление грудью, вы стали более здоровой и более худой. Многие матери говорят,
  11. Исключительное или частичное грудное вскармливание
    Исключительное грудное вскармливание означает, что ребёнок не получает никакого другого питания, кроме грудного молока, даже не берёт пустышку. Если же ребёнку дают витамины или ритуальную еду в небольших количествах либо воду или сок, это уже почти исключительное грудное вскармливание. Частичное же грудное вскармливание значит, что ребёнок частично находится на грудном, частично на искусственном
  12. Консультант по грудному вскармливанию
    Консультанты по грудному вскармливанию существовали всегда. Просто их функции выполняли мамы, старшие сестры или повитухи — повивальные бабки, которые принимали роды и у бедных женщин, и у аристократок. Мастерство повитух передавалось из поколения в поколение, хранилось в секрете и включало в себя не только навыки принятия родов, но и элементы современной остеопатии, знание лекарственных трав и,
  13. Практические аспекты грудного вскармливания
    Как начать грудное вскармливание Сразу же после рождения здоровый младенец инстинктивно ищет пищу. В первые несколько часов жизни вне чрева матери ребенок оживлен, активен и готов к кормлению, поэтому в идеале грудное вскармливание следует начинать в течение первого часа. Для облегчения этого процесса нужно сохранять кожный контакт ребенка с матерью непосредственно с момента рождения и до
  14. ГРУДНОЕ ВСКАРМЛИВАНИЕ В СОВРЕМЕННОМ МИРЕ
    Работать и кормить грудью? Мы покажем вам как. Хотите совместить грудное вскармливание и кормление из бутылочки? Нет проблем! В 1998 году зафиксированы наивысшие показатели уровня грудного вскармливания, поскольку стали известны его преимущества, и все больше и больше матерей находят возможность кормить грудью свое дитя, несмотря на сложности жизни в XXI веке. В этом разделе вы узнаете, как
  15. Противопоказания к грудному вскармливанию
    Абсолютных противопоказаний к грудному вскармливанию мало, хотя в прошлом таких противопоказаний приводилось множество. В литературе, опубликованной в бывшем Советском Союзе, к ним относились почечная недостаточность, сердечная недостаточность, рак, психиатрические заболевания, тиреотоксикоз, острая вирусная и бактериальная инфекция, высокая температура неизвестного происхождения и гемолитическая
  16. РОЛЬ ОТЦА В ГРУДНОМ ВСКАРМЛИВАНИИ
    Может быть, это не очевидно, но роль отцов в том, чтобы кормление матери было успешным, крайне важная. Печально, но большинство отцов ходят на все дородовые занятия, кроме занятий по грудному вскармливанию. Многие отцы чувствуют себя вне тесного кружка кормящих грудью. Они наблюдают, как матери строят близкие симбиотические взаимоотношения с новорожденным, и хотят знать, есть ли здесь какоенибудь
  17. Грудное вскармливание
    С первого дня после рождения основой здорового питания детей является грудное материнское молоко, а основным принципом здорового питания должно быть исключительно грудное
  18. Значимость грудного вскармливания
    Грудное вскармливание глубоко заложено в человеческом сознании как естественно-фундаментальный феномен жизни, как практически равное самому рождению чудо. Оно также отражено в истории и искусстве и запечатлено в них наряду с вечными темами Любви, Жизни, Рождения и Смерти. Подлинным гимном материнству является воссоздание на полотнах величайших художников мира образа мадонны с младенцем и нередко
Portail médical "MedguideBook" © 2014-2016
info@medicine-guidebook.com