Патологическая анатомия / Педиатрия / Патологическая физиология / Оториноларингология / Организация системы здравоохранения / Онкология / Неврология и нейрохирургия / Наследственные, генные болезни / Кожные и венерические болезни / История медицины / Инфекционные заболевания / Иммунология и аллергология / Гематология / Валеология / Интенсивная терапия, анестезиология и реанимация, первая помощь / Гигиена и санэпидконтроль / Кардиология / Ветеринария / Вирусология / Внутренние болезни / Акушерство и гинекология Parasitologie médicale / Anatomie pathologique / Pédiatrie / Physiologie pathologique / Oto - rhino - laryngologie / Organisation du système de santé / Oncologie / Neurologie et neurochirurgie / Héréditaire, Maladies de la peau et maladies sexuellement transmissibles / Histoire de la médecine / Maladies infectieuses / Immunologie et Allergologie / Hématologie / Intuition Anesthésiologie et réanimation, Premiers secours / Hygiène sanitaire et contrôle épidémiologique / Cardiologie / Vétérinaire / Virologie / Maladies internes / Obstétrique et gynécologie
Accueil
À propos du projet
Nouvelles de la médecine
Aux auteurs
Livres sous licence de médecine
<< à venir Suivant >>

Alimentation et régime de consommation d'une mère allaitante


Pendant l'allaitement, le régime alimentaire d'une femme ne doit pas différer de sa ration habituelle dans la composition des produits. La grossesse, l’accouchement et l’allaitement étant des processus physiologiques naturels, leur succès ne peut être fondamentalement lié au régime alimentaire d’une femme. Pas une seule chèvre, gorille ou loup n'a changé de régime après l'accouchement. En ce sens, la personne appartenant aux mammifères n’est pas très différente d’eux. Par conséquent, une mère qui allaite peut manger de la même manière qu'elle a mangé pendant la grossesse, en mangeant tous les produits et en se concentrant sur les désirs épicés. Soif pour nourrir Pour que la mère ait assez de lait, il est très important qu'elle se désaltère avec de l'eau potable en temps voulu et de manière complète. Une femme qui allaite peut avoir entre une et cinq crises de soif insurmontables pendant la journée. Ces désirs doivent être opportuns et pleinement satisfaits, car cela dépend de la quantité de lait produite. L'eau propre convient mieux comme un désaltérant. Cependant, s’il existe une forte volonté de boire du lait ou des fruits, cela est tout à fait acceptable. Il suffit de rappeler la mesure, car les boissons aux fruits, les jus de fruits et l’eau minérale sont un lourd fardeau pour les reins, qui sont déjà très chargés pendant la lactation. Au total, la quantité de liquide consommée devrait être d'environ 3 litres, mais ne devrait pas dépasser 5 litres par jour. Avec une augmentation de la consommation de liquide pouvant atteindre 5 litres ou plus par jour, le volume de lactation diminue. Boire pour stimuler la lactation Il n’existe pas de recettes universelles pour stimuler la lactation. Ni le thé au lait, ni le jus de carotte ne seront utiles si le bébé tète un peu de sein. La lactation ne stimule que la fréquence et la durée de l'attachement à la poitrine. Si le bébé tète le sein rarement et brièvement, le volume de lait sera minime et, s'il est long et fréquent, le lait sera toujours en abondance.
Si l'un des parents est allergique Si la mère ou le père de l'enfant est allergique, la mère doit faire preuve de plus de prudence dans son alimentation. Une vigilance particulière doit être exercée si la mère de l'enfant souffre d'allergies. Les allergies alimentaires de la mère, mais aussi les allergènes tels que les peluches de peuplier, les odeurs, la poussière, etc., peuvent avoir un effet négatif sur le bébé. Dans ce cas, l'enfant peut avoir tendance à avoir une diathèse. Chez les enfants prédisposés aux allergies, une diathèse peut survenir dans les aliments suivants: · agrumes - citron, orange, mandarine, pamplemousse; Fraises et framboises; Protéines étrangères - bœuf et produits laitiers à base de lait de vache, poisson et produits à base de poisson, volaille et œufs, soja et légumineuses (protéines végétales), etc. En plus des aliments, les enfants peuvent être allergiques à: · les additifs chimiques utilisés dans les aliments des industries telles que les conservateurs, les arômes, les rippers, etc. · Aliments pour bébé "Agusha"; · Les vaccins qui, dans 80 à 90% des cas, entraînent une complication post-vaccination telle que la diathèse. La présence de diagnostics d'allergie, d'asthme, de dermatite atopique, de dermatite atopique, etc. dans les antécédents familiaux de l'enfant est une contre-indication à vie à la vaccination, car toute vaccination peut entraîner un choc anaphylactique pour le bébé et vous n'aurez peut-être pas le temps d'aller à la réanimation. Par conséquent, si la mère ou le père est allergique, vous devez entrer soigneusement les produits allergiques (pas plus d'un par jour) et surveiller de près la réaction du bébé pendant la journée. Si une mère qui allaite est allergique, elle exclut généralement du régime les aliments qui lui causent des réactions allergiques. J.V. Tsaregradskaya
<< à venir Suivant >>
= Aller au contenu du tutoriel =

Alimentation et régime de consommation d'une mère allaitante

  1. Nutrition de la mère allaitante
    Parmi les mythes persistants sur l'allaitement, le mythe concernant le régime alimentaire spécial d'une mère allaitante est le plus souvent répété. Beaucoup de femmes, sur le conseil de leurs «bienfaiteurs», suivent un régime très strict pendant toute la période d'allaitement, ne se permettant pas un seul morceau de viande frite ou salée. La situation est encore aggravée par le fait que les recommandations nutritionnelles pour les mères allaitantes, distribuées maintenant dans
  2. ALIMENTATION MÈRE INFIRMIÈRE
    Nourrir Nourrissant
  3. Caractéristiques de l'alimentation dans les activités sportives: aliments dans les périodes d'entraînement et de compétition. Le mode de consommation de liquide.
    Pour les athlètes débutants dont le nombre d’entraînements par jour est considérablement inférieur à celui des athlètes hautement qualifiés et, par conséquent, pour une consommation d’énergie moindre, l’apport quotidien en protéines diminue légèrement pour atteindre 1,5 à 2 g par kg de poids. Cependant, quelles que soient la spécialisation et la qualification d'un athlète, les protéines doivent fournir au moins 17% du contenu calorique total des aliments.
  4. L'organisation des mères allaitantes
    Jeune mère qui allaite a besoin d’aide pour les tâches ménagères. Le principe de base à suivre: la mère est engagée dans l'enfant et les autres se soucient de sa mère, car tout le monde s'intéresse au fait que le bébé grandisse en bonne santé et qu'il soit calme. Par conséquent, il est nécessaire, tant que le bébé est très petit, de passer le plus clair de son temps à le nourrir. Après quelques mois, la situation changera, le besoin de lait dans
  5. ANXIÉTÉ CONVENTIONNELLE RÉSULTANT CHEZ LA MÈRE INFIRMIÈRE
    Au fur et à mesure que votre relation avec votre bébé se renforce au cours de l'allaitement, vous continuez à faire face à des situations différentes. Chaque fois que vous résolvez un problème, vous vous rapprochez de votre enfant et gagnez de l'expérience en allaitement. Vous trouverez ci-dessous les questions les plus courantes.
  6. L'importance de nourrir la mère
    Les femmes dont l'état nutritionnel est médiocre peuvent également produire suffisamment de lait de qualité suffisante pour assurer le développement physique normal du nourrisson. Cependant, les réserves nutritionnelles de la mère seront épuisées, ce qui peut être préjudiciable si les intervalles entre les grossesses sont courts et s'il n'y a pas assez de temps pour reconstituer les réserves. En outre, il existe des preuves que si la mère
  7. Mode d'alimentation
    La nutrition - l'un des éléments importants d'un régime équilibré. Cela inclut la multiplicité des repas, les intervalles entre eux, l'heure du repas et la répartition des calories dans les repas. La fréquence optimale des repas est de quatre repas par jour. Compte tenu des différentes conditions de travail et d'étude, trois repas par jour sont autorisés. En cas de violation du régime alimentaire et, en particulier, de la multiplicité
  8. Nutrition maternelle
    si l'enfant a des allergies La tendance aux allergies est principalement héréditaire. Si vous ou votre mari souffrez de cette maladie, vous devez être prudent pendant la période d'allaitement. En règle générale, la réaction de l'enfant à ces composants ou à d'autres composants du lait maternel apparaît immédiatement après la naissance. Si, après un autre allaitement, le bébé a une éruption cutanée avec démangeaisons,
  9. Bilan hygiénique du régime et du régime
    Objectif: consolider les connaissances théoriques sur le sens de la nutrition dans la vie d’une personne, sur les bases de la nutrition rationnelle, donner des informations sur une nutrition sûre, sur la prévention des infections et des intoxications alimentaires. Former des compétences pratiques dans l'organisation d'une nutrition rationnelle. Contenu 1. Déterminez la valeur de votre consommation d'énergie quotidienne, pour laquelle effectuer l'un des travaux: 1.1. définition
  10. Nutrition mère avec coliques chez un enfant
    Les coliques chez les nouveau-nés sont un phénomène très courant. Ils sont observés chez près de 20% des bébés. Le bébé devient agité, crie fort, tord ses jambes, les presse ensuite contre le ventre, puis le redresse avec force. Le visage du bébé peut soudainement rougir, il peut serrer les poings. En même temps, son ventre est gonflé et vous pouvez entendre les intestins "gronder". Enfin, les coliques disparaissent après six mois. Beaucoup
  11. A propos du mode d'alimentation
    Celui qui protège sa santé devrait s’efforcer de faire en sorte que la majeure partie de sa nourriture ne soit pas composée de substances curatives, d’éléments nutritifs tels que légumes, fruits et autres choses, car la nourriture qui a une propriété amincissante enflamme le sang et qui a la propriété d’épaissir rend le corps gluant et lourd. Par conséquent, [une personne] devrait manger des aliments tels que la viande, en particulier la viande de chèvre,
  12. LA NOTION DE MODE SANITAIRE DE L’ENTREPRISE PUBLIQUE DE NUTRITION: LES «FACTEURS DE RISQUE» SANITAIRES ET ÉPIDÉMIOLOGIQUES DE LA NUTRITION PUBLIQUE.
    L'une des exigences les plus importantes pour le travail des entreprises de restauration est la production de produits bénins et sans faille épidémique. Cela ne peut être réalisé que dans le cas où certaines exigences du travail d'une entreprise de restauration seront pleinement mises en œuvre. Ces exigences sont énoncées dans divers documents réglementaires.
  13. Mode d'alimentation
    Les aliments pour les patients souffrant d’asthme bronchique doivent être divisés - 5 fois par jour, en petites portions, le dernier repas au moins 2 heures avant le coucher. EXEMPLE DE PRODUITS QUOTIDIENS Beurre 25 g de kéfir 150 g de gruau 50 g de viande 150 g de poisson 100 g de lait caillé 100 g de crème sure 40 g de tomates 20 g d'oignons 40 g de carottes 75 g de pommes de terre 200 g de chou 250 g de légumes verts 25 g de pommes 200 g de pain
  14. Un nouveau regard sur un régime rationnel.
    Jusqu'à présent, tant dans la vie quotidienne que dans la littérature scientifique populaire, les repas principaux sont le petit-déjeuner et le déjeuner, conformément au proverbe: «Prenez le petit-déjeuner vous-même, partagez le déjeuner avec un ami et dînez à l'ennemi». Ce vieil adage était vrai pour le dur travail d'un paysan qui travaillait dans les champs de l'aube au crépuscule, mais ne convenait pas du tout à l'homme moderne.
  15. Régime sanitaire des entreprises de restauration publique et méthodes de contrôle
    Objectif: Etudier les exigences sanitaires pour la maintenance des entreprises de restauration collective et les méthodes de contrôle de son régime sanitaire. Contenu du travail: 1. Connaissance des détergents et des désinfectants. 2. Détermination de l'efficacité des désinfectants contenant du chlore. 3. Contrôle en laboratoire du régime sanitaire des entreprises de restauration collective. Equipement: I. Equipement
  16. CONFÉRENCE №6 RATIONAL FOOD MODE
    CONFÉRENCE №6 MODE RATIONAL
  17. Méthodes pour améliorer la qualité de l'eau potable. Désinfection de l'eau potable dans l'alimentation en eau centralisée et sur le terrain
    Il existe de nombreuses méthodes pour améliorer la qualité de l'eau et permettent de la libérer de micro-organismes dangereux, de particules en suspension, de composés humiques, de sels en excès, de substances toxiques et radioactives et de gaz à forte odeur. Le traitement de l’eau a pour objectif principal de protéger le consommateur des agents pathogènes et des impuretés qui peuvent être dangereuses pour la santé humaine ou qui ont des propriétés désagréables (couleur, odeur, goût, etc.).
Portail médical "MedguideBook" © 2014-2016
info@medicine-guidebook.com