Патологическая анатомия / Педиатрия / Патологическая физиология / Оториноларингология / Организация системы здравоохранения / Онкология / Неврология и нейрохирургия / Наследственные, генные болезни / Кожные и венерические болезни / История медицины / Инфекционные заболевания / Иммунология и аллергология / Гематология / Валеология / Интенсивная терапия, анестезиология и реанимация, первая помощь / Гигиена и санэпидконтроль / Кардиология / Ветеринария / Вирусология / Внутренние болезни / Акушерство и гинекология Parasitologie médicale / Anatomie pathologique / Pédiatrie / Physiologie pathologique / Oto - rhino - laryngologie / Organisation du système de santé / Oncologie / Neurologie et neurochirurgie / Héréditaires, maladies géniques / Maladies de la peau et sexuellement transmissibles / Antécédents médicaux / Maladies infectieuses / Immunologie et allergologie / Immunologie et allergologie / Hématologie / Valéologie / Soins intensifs anesthésiologie et soins intensifs, premiers soins / Hygiène et contrôle sanitaire et épidémiologique / Cardiologie / Médecine vétérinaire / Virologie / Médecine interne / Obstétrique et gynécologie
Accueil
À propos du projet
Nouvelles médicales
Pour les auteurs
Livres sous licence de médecine
<< Précédent Suivant >>

Leucémie



La leucémie est une tumeur systémique du tissu hématogène (moelle osseuse, ganglions lymphatiques, rate, etc.). Contrairement aux autres tumeurs, la leucémie est initialement systémique, les cellules tumorales sont très souvent détectées dans le sang périphérique, le processus clinique se caractérise par une évolution en forme de vague avec exacerbations et rémissions et il s’agit d’une maladie mortelle.

CLASSIFICATION DE LA LEUCOSE. En fonction du degré de maturité des cellules tissulaires sanguines et de la nature de l'évolution clinique, toutes les leucémies sont divisées en cellules aiguës lorsque des cellules indifférenciées (cellules de 1 à 3 degrés) ou des cellules à blastes (4e grade) et des leucémies chroniques (cellules plus matures de 5e degré) se développent dans la moelle osseuse.

La nature de l'évolution clinique de la leucémie lorsqu'elle est divisée en aiguë et en chronique est d'importance secondaire, bien que la leucémie aiguë soit plus souvent maligne et chronique bénigne. Selon l’histogenèse, c’est-à-dire en fonction du type de cellules, les cellules aiguës sont divisées en cellules indifférenciées, myéloblastiques, lymphoblastiques, monoblastiques, etc.

Les leucémies chroniques sont divisées par origine en lymphocytes, lymphocytes, monocytes. Chacun des groupes de leucémie indiqués comprend à son tour les variétés suivantes: A. Leucémie d'origine myélocytaire.

1. Leucémie myéloïde chronique. 2. érythromyéloïde. 3. érythrémie. 4. vraie polycythémie; B. Origine lymphocytaire: 1. Leucémie lymphoïde chronique. 2. lymphomatose cutanée (maladie de Cesari). 3. Leucémie paraprotéinémique. B. Leucémie d'origine monocytaire: 1. Monocytaire chronique.

2. Histiocytoses H. La leucémie chronique se caractérise par une évolution plus bénigne et prolongée, des périodes de rémission et des exacerbations. La durée de l'évolution de certaines leucémies chroniques peut être estimée à dix ans.

En fonction du nombre de leucocytes dans le sang périphérique, la leucémie est divisée en leucémie leucémique [plus de 25 000 leucocytes), subleucémique [15-25 000), leucémie [leur contenu normal et même les cellules du sang dans le sang peuvent être absents] et leucopénique [le nombre de leucocytes est réduit dans le sang).

ANATOMIE PATHOLOGIQUE DE LA LEUCOSE

1
Une hyperplasie des cellules tumorales est détectée dans la moelle osseuse atteinte de leucémie. Elle devient juteuse, de couleur jaune-verte, ressemble à du pus et est donc appelée pyoïde. Ceci est particulièrement caractéristique de la leucémie myéloïde chronique et aiguë.

2. En raison du déplacement des globules rouges par les cellules leucémiques, toutes les leucémies sont caractérisées par une anémie appelée leucoanémie.

3. La leucémie étant une tumeur, ses cellules se caractérisent par des métastases à d'autres organes. Leur accumulation dans les organes s'appelle infiltrats leucémiques. Les dommages au foie et à la rate sont particulièrement caractéristiques, leur taille augmente et on parle alors d'hépatomégalie et de splénomégalie. Les plus grandes tailles atteignent les organes de la leucémie chronique, en particulier les myéloïdes chroniques. Une leucémie très dangereuse s'infiltre dans les méninges et le cerveau, appelée neuroleucémie.

4. Pour toutes les leucémies, le syndrome hémorragique est caractéristique - hémorragies cutanées, muqueuses et séreuses, organes internes. Les hémorragies sont dues au déplacement d’un germe plaquettaire dans la moelle osseuse et à une augmentation de la perméabilité vasculaire due aux infiltrats leucémiques dans la paroi.

5. Pour la leucémie due au fait que les leucocytes ne remplissent pas leur fonction, une diminution de l'immunité et la fixation de l'infection sont caractéristiques. Par conséquent, des processus nécrotiques ulcéreux se produisent souvent, le plus souvent le long des voies respiratoires et du tube digestif [amygdalite nécrotique, gastrite nécrotique ulcéreuse, entérite, colite), souvent avec le développement d'une pneumonie et d'une septicémie.

Les patients atteints de leucémie décèdent généralement d'une hémorragie cérébrale, d'un saignement gastro-intestinal, d'une pneumonie, d'une septicémie, d'une anémie et de processus nécrotiques ulcéreux du tractus gastro-intestinal.

<< Précédent Suivant >>
= Passer au contenu du manuel =

Leucémie

  1. Leucémie lymphoïde chronique à cellules B / leucémie pro-lymphocytaire / lymphome de petits lymphocytes.
    Ce sont des néoplasmes similaires, caractérisés en ce que dans la leucémie lymphoïde chronique, les cellules tumorales se trouvent dans le sang périphérique et dans les lymphomes, elles ne sont pas détectées. Parfois, la deuxième option est considérée comme une évolution aleucémique de la leucémie. La leucémie lymphocytaire chronique est plus fréquente dans l'intervalle d'âge compris entre 50 et 60 ans et survient rarement chez les personnes de moins de 40 ans. Environ 50% de tous
  2. Leucémie
    1. Qu’est-ce que la leucémie: a) tumeur maligne régionale du tissu hématopoïétique b) tumeur maligne de l’épithélium c) tumeur systémique du tissu hématopoïétique d) tumeur maligne du mésenchyme e) maladie pré-tumorale Réponse correcte: c 2. Nom de la leucémie aiguë: a) lymphogranulomatose b a) lymphoblastique c) myélome d) lymphocytaire e) myélocytique Correct
  3. Leucémie
    La leucémie est une tumeur provenant de cellules hématopoïétiques, caractérisée par une métaplasie agressive et autonome des cellules hématopoïétiques, qui affecte principalement la moelle osseuse et, plus rarement, d'autres organes et systèmes de l'organisme. Dans la littérature anglaise, le terme "leucémie" est souvent utilisé à la place du terme "leucémie". CLASSIFICATION. Selon le tableau clinique et hématologique, la leucémie est divisée en
  4. Leucémie.
    La leucémie est une tumeur provenant de cellules hématopoïétiques à la suite d'une seule mutation de cellules souches. Un signe obligatoire de la leucémie est une lésion de la moelle osseuse. Au cours du processus, les formes aiguës et chroniques de la leucémie sont distinguées. La principale différence est le manque de maturation des cellules leucémiques dans la leucémie aiguë et la préservation de la maturation dans la leucémie chronique. I. Types de leucémie
  5. Leucémie
    Les leucémies sont les lésions tumorales primaires de la moelle osseuse affectant des clones de globules blancs. En raison de la pénétration des cellules tumorales dans la circulation sanguine, celles-ci peuvent s'y accumuler en grand nombre (d'où le terme "leucémie"). La leucémie est divisée en aiguë et chronique. Dans la leucémie aiguë, il se produit une reproduction de cellules immatures (faiblement différenciées) et, dans un cas chronique - la reproduction de cellules matures
  6. Leucémie
    La leucémie (leucose) est une infection chronique du grand moineau, qui a provoqué une augmentation de l'apparition d'oiseaux et se caractérise par un processus perturbé de détection des éléments sanguins et du tissu malin. Sur la leucémie a eu lyudina. Istorichna dovidka. Zavoryuvannya avant décrit le pid avec le nom de "leucémie" R. Virkhov en 1845 p. à
  7. Classification de la leucémie
    Les principes suivants sont basés sur la classification de la leucémie: - histo (cyto) genèse des cellules tumorales (leur caractéristique histogénétique); - le degré de différenciation (maturité) des cellules leucémiques et la nature de l'évolution de la leucémie; - le nombre de leucocytes dans le sang périphérique. Selon les caractéristiques histogénétiques des cellules leucémiques (CIM-10), on distingue:
  8. Leucémie
    Caractéristiques générales • L'apparition d'un clone de cellules tumorales dans la moelle osseuse et leur «éviction» hématogène ultérieure vers d'autres organes et tissus, principalement vers le foie, la rate et les ganglions lymphatiques, avec développement d'infiltrats leucémiques est caractéristique. • Le stade monoclonal de la leucémie est remplacé par un stade polyclonal dans le temps, caractérisé par la formation de nouveaux sous-clones, généralement moins
  9. Classification (leucémie aiguë)
    La base est la caractéristique cytochimique des blastes. Classification FAB en 3 groupes principaux: 1. Non lymphoblastique (6 types). 2. Lymphoblastique (3 types). 3. Dysplasie myélopoïétique (4 types). Non lymphoblastique: M1 - Leucémie de ballast myéloïde aiguë sans signes de maturation cellulaire (20%). M2 - leucémie myéloïde aiguë avec signes de vieillissement cellulaire (30%). M3 - forte
  10. Oiseaux leucémiques
    La leucémie aviaire (Leucosis avium) est une épinette chronique caractérisée par une pousse généralisée de tissus hématopoïétiques. Istorichna dovidka. J'ai installé la brindille au-dessus de Kaprinі en 1896. Virus érythroblastose et myloblastose viyavili Ellerman i Bang à 1908 p. Raus à 1911 p. Le sarcome du virus izoluvav, une sorte de boug Bogu se nomme yogo im'yam. Leucémie lymphoïde de Zbudnika vidkriv Burmister
  11. LEUCOSE D'OISEAUX
    Une maladie virale caractérisée par des tumeurs néoplasiques, des dommages au système hématopoïétique sous la forme de prolifération de cellules endothéliales vasculaires hématopoïétiques et réticulaires immatures. Les poules, les pintades, les dindes, les faisans, les pigeons, les perroquets, les canaris, les roseaux, les cailles et d’autres oiseaux sont sensibles à la leucémie. Les oiseaux non consanguins sont moins sensibles à la leucémie. Pathogen - contenant de l'ARN
  12. Leucémie chronique
    Comme on l'a déjà mentionné, on distingue parmi la leucémie chronique les maladies prolifératives myéloïdes et lymphoprolifératives (tumeurs du système lymphatique). Les processus myéloprolifératifs chroniques comprennent la leucémie myéloïde chronique, l'érythrémie (vraie polycythémie), la myélose subleucémique (rose myélofib idiopathique, la myélose aleucémique, la splénomégalie myéloïde), la thrombocytémie essentielle
Portail médical "MedguideBook" © 2014-2019
info@medicine-guidebook.com