Патологическая анатомия / Педиатрия / Патологическая физиология / Оториноларингология / Организация системы здравоохранения / Онкология / Неврология и нейрохирургия / Наследственные, генные болезни / Кожные и венерические болезни / История медицины / Инфекционные заболевания / Иммунология и аллергология / Гематология / Валеология / Интенсивная терапия, анестезиология и реанимация, первая помощь / Гигиена и санэпидконтроль / Кардиология / Ветеринария / Вирусология / Внутренние болезни / Акушерство и гинекология Parasitologie médicale / Anatomie pathologique / Pédiatrie / Physiologie pathologique / Oto - rhino - laryngologie / Organisation du système de santé / Oncologie / Neurologie et neurochirurgie / Héréditaires, maladies géniques / Maladies de la peau et sexuellement transmissibles / Antécédents médicaux / Maladies infectieuses / Immunologie et allergologie / Immunologie et allergologie / Hématologie / Valéologie / Soins intensifs anesthésiologie et soins intensifs, premiers soins / Hygiène et contrôle sanitaire et épidémiologique / Cardiologie / Médecine vétérinaire / Virologie / Médecine interne / Obstétrique et gynécologie
Accueil
À propos du projet
Nouvelles médicales
Pour les auteurs
Livres sous licence de médecine
<< Précédent Suivant >>

Règlement sur les tâches du personnel médical du département de pathologie (département central de pathologie) de l'établissement médical



(Appendice n ° 2 à l'arrêté du ministère de la santé de l'URSS du 04.04.83 n ° 375)

I. Réglementation des fonctions du chef du département de pathoanatomie (département de pathoanatomique centralisé).

Chef du département de pathologie (département de pathologie centralisée):

1. Organise et assure le travail du département, établit un plan de travail pour le département (bureau centralisé) avec la répartition des responsabilités entre les employés.

2. Organise et surveille la livraison au département du matériel de biopsie et des conclusions en fonction des résultats de leurs recherches dans les établissements médicaux rattachés.

3. Le chef du service central d'anatomopathologie chargé du personnel médical se rendant dans des établissements médicaux du territoire administratif pour procéder à une autopsie, à des biopsies urgentes, à la consultation de cas complexes et à des conférences d'anatomie clinique, à l'examen de services de pathologie, organise et contrôle ces voyages.

4. Établit un plan de travail pour le département avec la répartition des responsabilités entre les employés, désigne les personnes responsables de la réalisation des activités de production.

5. Signaler au médecin chef de l'hôpital chaque cas d'erreurs médicales graves et d'erreurs de travail au cours de l'autopsie. Fournit des études bactériologiques, virologiques et luminescentes dans tous les cas suspectés de maladies infectieuses. En cas de détection de maladies infectieuses chez les enfants décédés, ce qui pourrait conduire à une épidémie d'infection nosocomiale, le médecin chef de l'hôpital concerné informe.

En cas de détection de maladies infectieuses chez les nouveau-nés, les mort-nés, informe le médecin chef de la maternité correspondante.

6. Établit et envoie des notifications (numéro 058 / an) au SES territorial en cas de détection de maladies infectieuses non reconnues et de quarantaine, de maladies infectieuses aiguës chez les enfants, d'infections nosocomiales et intra-utérines, de cas de toxicité alimentaire aiguë et d'intoxication professionnelle aiguë.

7. Assure la compilation correcte et en temps utile des certificats de décès médicaux et leur délivrance aux proches (transfert des certificats aux bureaux d'enregistrement dans les cas établis), ainsi que le renvoi des certificats répétés aux autorités du CSB.

8. choisit les cas à examiner lors de conférences cliniques et pathologiques; en collaboration avec le médecin en chef adjoint responsable de la partie médicale, établit un ordre du jour, participe à l'organisation et à la conduite de conférences cliniques et pathologiques (consultation des intervenants, aperçu de toutes les préparations anatomiques et histologiques démontrées, transparences, etc.).

9. Effectue une analyse annuelle du travail du service de pathologie anatomique et la soumet à la direction de l’institution médicale.

10. Contrôle l'exactitude des dossiers médicaux approuvés par le ministère de la Santé de l'URSS.

11. Supervise le travail de compilation et de reconstitution constante de la collection de micropreparations, en créant un musée des préparations macro et une photothèque.

12. Organise et tient des conférences de pathologistes du département avec discussion de rapports et démonstration de matériel en cours.

13. Conseille les médecins des services cliniques sur la faisabilité de pratiquer des biopsies, en particulier intra-opératoires urgentes.

14. Participe avec les médecins du département aux conférences scientifiques de l'établissement hospitalier, aux réunions de la société municipale (régionale) des pathologistes et à d'autres conférences scientifiques et pratiques.

15. Organise la formation avancée des médecins et des assistants de laboratoire du département. À cette fin:

- organise et dirige périodiquement des cours thématiques, y compris l'étude du matériel de biopsie;

- sur le diagnostic pathoanatomique des causes de décès périnatal - et l'étude du placenta (placenta, membranes, cordon ombilical);

- dirige l'élaboration par les médecins et les assistants de laboratoire de nouvelles techniques histologiques et histochimiques et d'autres méthodes de recherche, ainsi que la mise au point de nouveaux équipements;

- effectue périodiquement des autopsies de démonstration avec analyse clinique et pathologique de leurs résultats.

16. Veiller à ce que le département soit prêt à pratiquer des autopsies de personnes décédées atteintes de maladies infectieuses particulièrement dangereuses.

17. Responsable de la soumission en temps voulu des demandes concernant le matériel, les réactifs, les outils, l'équipement, et contrôle leur consommation et leur utilisation.

18. Il est responsable du respect par les employés du service des consignes de sécurité, de la sécurité incendie, du stockage de produits toxiques, inflammables et coûteux, ainsi que de l'état sanitaire et hygiénique du service.

19. Avertit le médecin en chef s'il est nécessaire de transférer le corps à un examen médico-légal et contrôle ce transfert.

II. Règlement sur les fonctions du médecin du département de pathoanatomie (pathoanatomique centralisé).

Autopsie et examen histologique du matériel en coupe (pour les départements de pédiatrie - autopsie d'enfants, de nouveau-nés, de mort-nés et de placenta avec membranes);

- at indications effectue un échantillonnage de matériel pour des recherches spéciales: microbiologique, virologique, cytogénétique, biochimique;

- si nécessaire, effectue un examen microscopique urgent du matériel en coupe et d’autres études complémentaires;

- assure l'examen microscopique du matériel de coupe, opérationnel et de biopsie conformément aux directives instructives approuvées par le ministère de la Santé de l'URSS; pour les médecins des services de pathologie centralisés pédiatriques selon les instructions pour les pathologistes de profil pédiatrique;

- prévoit, si nécessaire, l'utilisation de matériel approprié pour des études virologiques, bactériologiques et cytogénétiques;

- laisse des préparations macro pour la photographie, la démonstration lors de conférences cliniques et pathologiques ou la préparation de préparations au musée, en faisant une entrée appropriée concernant l'atome dans le protocole (carte) de l'étude pathologique (f.013 / y);

- pendant l'autopsie et après, elle fournit les explications nécessaires aux médecins traitants et formule un diagnostic pathologique, un épicrisis clinique et pathologique et une conclusion sur la cause du décès;

- veille à l’enregistrement du protocole de l’étude pathoanatomique et du dossier médical du patient hospitalisé immédiatement après la fin de l’autopsie et enregistre le diagnostic pathoanatomique, la conclusion sur la cause du décès du patient et le diagnostic indiqué dans le certificat de décès;

- constitue une épicrisis clinique et pathologique détaillée, où il justifie le diagnostic pathologique, note si elle coïncide ou divergent avec le diagnostic clinique, dans ce dernier cas, indique le motif de la divergence; pour les autopsies périnatales, il confirme la relation entre la maladie du fœtus (nouveau-né) et la pathologie de l'accouchement, de la grossesse de la mère;

- prend acte des carences constatées dans le diagnostic, le traitement, l'examen du patient décédé et le maintien du dossier médical d'un patient hospitalisé ou de tout autre document médical, confirme par sa signature qu'il est correct de remplir le rapport d'autopsie;

- remplit un certificat médical de décès (f. N ° 106 / y) et de décès périnatal, pendant le traitement, s'entretient avec les proches du défunt, en leur expliquant la nature de la maladie ayant entraîné le décès;

- informe le chef du département de pathologie anatomique des résultats de l'autopsie et des anomalies identifiées au niveau des mesures organisationnelles, diagnostiques et thérapeutiques;

- fait, avec l'assistant de laboratoire, le découpage du matériel de section, l'informe des méthodes de traitement, des techniques de coloration et du nombre de préparations histologiques;

- contrôle la qualité et le timing de l'assistant de laboratoire effectuant le travail assigné, lui fournit une assistance méthodologique;

- effectue un examen microscopique des préparations histologiques, analyse les résultats d'études complémentaires (bactériologique, virologique, etc.) et fait les entrées appropriées dans le protocole (carte) de l'examen pathologique (f. n ° 013 / y);

- en cas de modification du diagnostic pathoanatomique après un examen histologique ou autre, ajoute une nouvelle mention au procès-verbal de l'étude pathoanatomique et au dossier médical du patient hospitalisé, en indiquant le diagnostic pathoanatomique final et en même temps, un nouveau certificat de décès portant la marque «au lieu de préliminaire» (pas plus tard, moins de deux semaines après la délivrance d’un certificat de décès préliminaire); dans le cas où un certificat de décès final a été délivré, il remplit un nouveau certificat de décès avec une inscription faite à la main (au lieu du certificat de décès médical final);

- en cas de doute, consulter les médicaments avec les autres médecins du département et avec le responsable du département;

- Réalise avec l'assistant de laboratoire une description macroscopique des organes et tissus envoyés par les services cliniques et découpe des pièces pour examen histologique, donne à l'assistant de laboratoire des instructions pour la fixation, le traitement, la coloration et le nombre de micropreparations requis;

- effectue un examen microscopique des préparations de biopsie, décrit le tableau histologique du processus et pose un diagnostic pathologique dans le «sens de l’examen histologique pathologique» (f.
N ° 014 / y); en cas de diagnostic de néoplasmes malins, de maladies infectieuses spécifiques, de maladies nécessitant un traitement hormonal ou de processus pathologiques nécessitant une intervention chirurgicale, une radiothérapie ou un traitement cytostatique, la conclusion est signée par le chef du département;

- lors de la préparation des conférences cliniques et pathologiques, il se familiarise avec la littérature sur le cas en discussion, prépare du matériel de démonstration (transparents, macro et micropreparations), rédige un texte ou un plan du rapport, soumet tous les matériels préparés au responsable du département et le consulte, si nécessaire, et discussion de matériel à la conférence des médecins du département, fait un message à la conférence clinique et anatomique et participe à la discussion.

Participe aux événements de production, de formation et d’organisation et de méthodologie dans le département de pathologie:

- Exécuter les ordres de production du chef de département;

- informe le chef du département de toutes les lacunes du travail de production;

- sélectionne et photographie les macro et micro-préparations du musée, établit des annotations et conserve un fichier.

III. Réglementation sur les tâches officielles des assistants de laboratoire et des assistants médicaux du département d'anatomie pathologique (anatomie pathologique centralisée).

1. L’assistant de laboratoire est obligé dans la section des travaux:

- aider le médecin à rédiger la documentation relative à l'autopsie;

- préparer les pinces nécessaires;

- pendant l'autopsie ou immédiatement après son achèvement, fixez et colorez les frottis et les empreintes pour la bactérioscopie;

- aider le médecin dans le processus de prélèvement de matériel pour des études bactériologiques, virologiques, biochimiques et autres, établir des instructions pour l'envoi du matériel au laboratoire approprié;

- surveillez la fixation du matériel en coupe pris pour la microscopie;

- participer avec le médecin à la découpe du matériel fixe, marquer et trier les pièces découpées, enregistrer dans le cahier de travail le nombre de pièces indiquant les organes et tissus, le nombre de tranches, les méthodes de coloration;

- remplissez les morceaux coupés avec de la paraffine, de la celloïdine, de la gélatine et d'autres milieux;

- préparer et marquer les blocs en les collant sur les coussinets;

- effectuer le pointage et l'édition des couteaux à microtome;

- effectuer la découpe de matériel sur des microtomes de toutes sortes;

- placez les blocs de celloïdine restants après avoir coupé les agents de conservation appropriés, surveillez leur conservation dans les archives pendant la période requise spécifiée par le médecin;

- colorier les coupes et préparer les micropreparations;

- Sous la supervision directe d'un pathologiste, préparez les préparations macro du musée (préparez les mélanges de fixation, fixez, restaurez la couleur, installez le médicament et mettez-le mercredi).

2. Lors du traitement du matériel de biopsie:

- Accepte des bordereaux livrés à l'étude à partir du matériel des départements cliniques, vérifie la conformité du matériel avec les enregistrements dans le sens, la qualité de la fixation, signe la réception du matériel;

- écrit dans le journal d'enregistrement des matériaux et des documents du département d'histologie tous les objets reçus pour l'étude, avec l'inclusion de toutes les données disponibles dans la direction (f. n ° 190 / y);

- prépare le matériel pour l'examen macroscopique et le découpage;

- remplit un formulaire de recommandation sous la dictée d'un médecin pour une description macroscopique de l'objet;

- marque les pièces coupées, en indique la quantité et les méthodes de traitement histologique ultérieur;

- prépare les fixatifs, les solutions et les colorants;

- effectue le pointage et l'édition des couteaux de microtome;

- effectue un traitement histologique et prépare des micropreparations;

- note dans le journal (n ° 190 / y) les résultats d'un examen histologique macroscopique, le diagnostic pathologique, le nom du médecin qui a effectué l'étude et la date de l'étude (ou en déposant une copie du formulaire);

- fournit les résultats de l'étude aux services cliniques appropriés de l'établissement médical (sous la garde d'une infirmière en chef);

- accepte et enregistre, dans un journal séparé, toutes les biopsies urgentes;

- effectue la production urgente de préparations histologiques avec biopsies peropératoires;

- après la fin de l'étude, tout le matériel de biopsie (tissus et organes fixés, blocs, micropreparations) est placé dans les archives et est responsable de la procédure de stockage;

- prépare les micropreparations pour la collection;

- Établit la publication des micropreparations des archives du département sur demande adressée à d'autres établissements médicaux et contrôle leur restitution dans les délais;

- prend soin des appareils et des équipements;

- surveille le respect du régime sanitaire-hygiénique dans les locaux du département;

- effectue le pointage et l'édition des couteaux de microtome;

- des rapports mensuels sur les travaux effectués (nombre de blocs, de tranches, de techniques de peinture supplémentaires, etc.) au responsable du département.

IV Les tâches du département des pathologistes ordonnés (pathologistes centralisés).

L'infirmière accepte les cadavres du défunt marqués provenant des services cliniques de la base et des installations hospitalières annexes livrées au service de pathologie;

- assure la sécurité du corps pendant son séjour dans le service de pathologie;

- mesure la taille et le poids du défunt;

- Effectue le transport nécessaire des cadavres au sein du service de pathologie et, si des véhicules spéciaux sont disponibles, il participe à la livraison des cadavres des hôpitaux rattachés;

- prépare les locaux, les vêtements, les outils, les ustensiles, etc. à la production d'autopsie et au prélèvement de matériel pour l'examen microscopique; livre le matériel prélevé pendant l'autopsie à des laboratoires spécialisés selon les directives d'un pathologiste;

- pendant l'autopsie est constamment dans la section et aide le médecin; sous la surveillance d'un médecin lors de l'autopsie, il coupe les os du crâne, si nécessaire - la colonne vertébrale et d'autres os, pèse les organes;

- à la fin de l'autopsie, il procède à la toilette du cadavre et le livre au cadavre;

- avant de remettre le cadavre à des proches, vérifie les marques;

- habille le défunt, met le corps dans un cercueil et le donne à des proches;

- enregistre l'acceptation et la délivrance d'un corps dans un livre spécial dans la forme prescrite avec l'indication obligatoire de la présence de prothèses et de produits en métaux coûteux;

- chaque jour après la fin de l'autopsie, il effectue un nettoyage humide du hall de la section, de la pré-section, de la salle de deuil, du cadavre et des fixations. Après avoir ouvert le corps du défunt d'une maladie infectieuse, désinfecte la section, le petit inventaire et le matériel;

- surveille systématiquement l’état de santé de l’instrumentation et du matériel de section, met en place un outil;

- sur l'ordre du chef de département ou de l'assistant principal de laboratoire, il effectue divers travaux auxiliaires: lavage de vaisselle très sale, élimination des micropreparations, transfert et installation de bouteilles et autres objets lourds; fait office de courrier, prépare des blocs pour des blocs, etc.

— дежурит в патологоанатомическом отделении по установленному графику, во время дежурства выдает оформленное в установленном порядке свидетельство о смерти родственникам или сослуживцам покойного.

Note В отделении уборку других помещений (не относящихся к секционному блоку) производят санитары, не занимающиеся вскрытием трупов (уборщица). Они же осуществляют смыв микропрепаратов, мытье сильно загрязненной посуды, очистку блоков, передачу оформленных медицинских карт стационарного больного в архив и другие необходимые работы (по распоряжению заведующего отделением, врачей-патологоанатомов и старшего лаборанта).

Начальник Главного управления лечебно-профилактической помощи МЗ СССР А.М. Москвичев
<< Précédent Suivant >>
= Passer au contenu du manuel =

Положение о должностных обязанностях медицинского персонала патологэанатомического отделения (централизованного патологоанатомического отделения) лечебно-профилактического учреждения

  1. Règlement sur le département de pathologie (département de pathologie centralisée) d'un établissement médical
    (Annexe n ° 1 à l'ordre du ministère de la Santé de l'URSS du 04.04.83. N ° Z75) 1. Le département de pathologie (département centralisé de pathologie) est une unité structurelle d'un établissement médical. 2. Le département de pathologie (prosectoriel) est organisé en hôpitaux multidisciplinaires (y compris ceux pour enfants), d'hôpitaux infectieux, psychiatriques, oncologiques et
  2. Les normes standards pour le personnel médical des départements de pathologie (prosectorial) des établissements médicaux
    (Annexe 1 de l'arrêté du ministère de la santé de l'URSS du 10.23.81, n ° 1095) 1. Personnel médical 1.1. Les postes de pathologistes sont fixés au taux d'un poste pour: - 200 autopsies de personnes décédées âgées de 15 ans et plus; - 160 autopsies d'enfants décédés et de mort-nés; - 4000 études de biopsie et de matériel chirurgical. 1.2. Le poste de chef de département est établi dans les succursales, ce qui
  3. Les normes standards pour le personnel médical des départements (groupes) d'anesthésiologie-réanimation des établissements médicaux
    1. Personnel médical 1.1. Les positions des médecins des anesthésistes-réanimateurs sont établies: 1.1.1. Basé sur 1 position pour le nombre de lits suivant: Nom des départements Nombre de lits 1.1.1.1 Tuberculose cardiaque, thoracique, chirurgicale, bgcolor = blanc> 25 1.1.1.2 Brûlure 50 1.1.1.3 Neurochirurgicale, neurotraumatique,
  4. Règlement sur le département (groupe) d'anesthésiologie-réanimation d'un établissement médical
    2.3. dans les hôpitaux de district central de 200 lits ou plus, si l'hôpital compte au moins 60 lits chirurgicaux. Parallèlement, au moins 30% des lits sont alloués aux soins de réanimation pour enfants; 2.4. dans les hôpitaux urbains pour enfants de 300 lits ou plus s'il y a au moins 50 lits de profil chirurgical à l'hôpital; 2.5. dans l'un des hôpitaux urbains pour enfants de capacité inférieure, si disponible
  5. Conditions de travail du personnel médical du département de pathologie
    Les exigences du poste pour le personnel médical du département de pathologie changent périodiquement en fonction des nouvelles tâches de l'organisation du service de pathologie. Actuellement, le pathologiste remplit les fonctions suivantes. Le pathologiste, conformément aux exigences professionnelles, effectue une autopsie et un examen histologique du matériel en coupe;
  6. Lignes directrices pour l'organisation de la stérilisation centralisée dans les établissements médicaux
    (Approuvé par la Direction épidémiologique principale du Ministère de la santé de l'URSS en date du 21 décembre 1990, n ° 15-618) Introduction Les recommandations méthodiques s'adressent aux employés des institutions médicales organisant et assurant le service de stérilisation centralisée (CA), ainsi qu'aux employés des stations sanitaires et épidémiologiques et des centres de désinfection fournissant des conseils méthodologiques. et le contrôle sur
  7. Règlement sur l'organisation et la conduite de conférences clinico-paganologiques dans des établissements médicaux
    (Annexe n ° 7 à l'arrêté du ministère de la Santé de l'URSS du 04.04.83 n ° 375) 1. Les principales tâches des conférences cliniques et pathologiques sont les suivantes: a) formation avancée des médecins dans les établissements médicaux et amélioration de la qualité du diagnostic clinique et du traitement des patients par données de section; b) identifier les causes et les sources d'erreurs dans le diagnostic et le traitement du tout
  8. Département de pathologie
    Selon la réglementation en vigueur, le service de pathologie de l'hôpital est une unité structurelle de l'établissement médical. Il est organisé dans le cadre d'hôpitaux multidisciplinaires (y compris ceux pour enfants), d'hôpitaux et de dispensaires infectieux, psychiatriques, oncologiques, en fonction du nombre d'autopsies et d'études de biopsie et de matériel chirurgical dans chacun de ces hôpitaux.
  9. EXIGENCES PROFESSIONNELLES ET OFFICIELLES DU DOCTEUR PATHOLOGUE ET DU PERSONNEL DU SERVICE
    Les exigences professionnelles pour un pathologiste incluent un large éventail de critères liés à la personnalité du spécialiste, à sa culture générale et médicale, à sa position morale, au volume de connaissances et d'expérience particulières et à la possession d'actions, de capacités et de compétences médicales spécifiques nécessaires à la résolution de diverses tâches professionnelles. le plus souvent de nature diagnostique.
  10. ПАТОЛОГОАНАТОМИЧЕСКОЕ ОТДЕЛЕНИЕ И БЮРО
    ПАТОЛОГОАНАТОМИЧЕСКОЕ ОТДЕЛЕНИЕ И
Portail médical "MedguideBook" © 2014-2019
info@medicine-guidebook.com