Accueil
À propos du projet
Actualités médicales
Pour les auteurs
Livres autorisés sur la médecine
<< Précédente Suivant >>

Les principales caractéristiques d'une personne à l'adolescence et la jeunesse

À l'adolescence et la jeunesse (la période de 11 à 19 ans), il y a un développement supplémentaire des processus cognitifs mentaux et la formation de la personnalité.

Les changements les plus importants dans la structure des processus cognitifs mentaux chez les personnes qui ont atteint l'adolescence sont observés dans la sphère intellectuelle.

Pendant cette période, la formation des compétences de pensée logique, puis la pensée théorique, se produit, la mémoire logique se développe. Les capacités créatives des adolescents se développent activement et un style d'activité individuel se forme, qui trouve son expression dans le style de pensée.

Il convient de noter qu'au lycée, le développement des processus cognitifs des enfants atteint un niveau tel qu'ils sont presque prêts à effectuer tous les types de travail mental d'un adulte, y compris les plus complexes. Les processus cognitifs sont rendus plus parfaits et flexibles, et le développement de moyens cognitifs dépasse très souvent le développement personnel lui-même.

Le développement de la sphère émotionnelle se déroule rapidement. Pour l'adolescence (11 à 14 ans), un changement brutal des humeurs et des expériences, une excitabilité accrue, l'impulsivité sont caractéristiques, la gamme des sentiments polaires est extrêmement large. À cet âge, il y a la présence d'un «complexe d'adolescents» qui démontre les sautes d'humeur des adolescents, parfois du plaisir sans retenue au découragement et vice versa, ainsi qu'un certain nombre d'autres qualités polaires qui agissent alternativement.

La croissance générale de la personnalité de l'adolescent, l'expansion de ses intérêts, le développement de la conscience de soi, une nouvelle expérience de communication avec ses pairs - tout cela conduit à une croissance intensive d'impulsions et d'expériences socialement précieuses, telles que l'empathie avec le chagrin d'autrui, la capacité de sacrifice altruiste, etc.

Dans la transition de l'adolescence à l'adolescence, la connaissance de soi perd sa tension émotionnelle et existe sur un fond émotionnel calme.

La vie émotionnelle des jeunes se caractérise non seulement par l'expérience de sentiments objectifs (visant un événement spécifique, une personne, un phénomène), mais aussi par la formation de sentiments généralisés chez les jeunes (un sens de la beauté, un sentiment de tragédie, un sens de l'humour, etc.). Ces sentiments s'expriment déjà dans des visions du monde plus ou moins stables de la personnalité.

À l'âge de 11 à 19 ans, des changements fondamentaux s'opèrent dans la structure de la sphère motivationnelle d'un adolescent. Elle acquiert un caractère hiérarchique, les motifs ne deviennent pas directement agissants, mais surgissant sur la base d'une décision prise consciemment, de nombreux intérêts revêtent le caractère d'une attraction persistante.

Des changements importants se produisent dans la structure de motivation du processus de communication: les relations avec les parents et les enseignants perdent leur pertinence, les relations avec les pairs deviennent d'une importance primordiale, le besoin d'affiliation d'appartenir à un groupe se manifeste clairement.

Des transformations importantes se produisent dans la nature de la motivation de l'activité éducative et cognitive des adolescents.

L'une des caractéristiques les plus importantes de cette période est l'intérêt accru pour les questions de développement sexuel et dans la sphère sexuelle.
On trouve des caractéristiques tendres prononcées de l'activité sexuelle des adolescents.

Une autre caractéristique de la sphère motivationnelle des adolescents est l'émergence de besoins et de motifs qui provoquent divers écarts de comportement: toxicomanie, alcoolisme, tabagisme, comportement criminel.

La période d'adolescence est très importante dans le développement du << concept I >>, la formation de l'estime de soi en tant que principal régulateur du comportement et de l'activité, qui a un impact direct sur le processus de connaissance de soi, d'auto-éducation et de développement de la personnalité en général.

Au cours de cette période, les jeunes se forgent une conscience de soi, développent leur propre système indépendant de normes d'estime de soi et d'autosuffisance, et la pénétration dans leur monde intérieur se développe de plus en plus.

L'adolescent commence à réaliser sa propre particularité et originalité. Dans son esprit, il y a une réorientation progressive des évaluations externes (principalement parentales vers internes). Ainsi, un adolescent développe progressivement son propre «concept-je», qui contribue à la construction ultérieure, consciente ou inconsciente, du comportement d'un jeune.

Le comportement d'un jeune homme à l'adolescence est déterminé par plusieurs facteurs: la puberté des adolescents et les changements rapides correspondants qui se produisent dans son corps, le statut social marginal de l'adolescent, ainsi que ses caractéristiques individuelles qui s'étaient formées à cette époque.

Le désir de communiquer avec les pairs est si caractéristique de l'adolescence et de la jeunesse qu'on l'appelle la réaction de regroupement des adolescents. Parallèlement à la séparation évidente des rôles sexuels, la formation de groupes mixtes de jeunes adolescents est également observée.

En outre, le désir de l’adolescent de se libérer de la tutelle des adultes (réaction d’émancipation) se concrétise, ce qui entraîne dans certains cas des conflits plus fréquents et plus profonds avec eux. Cependant, les adolescents ne veulent pas vraiment une liberté complète, car ils ne sont pas encore prêts pour cela, ils veulent juste avoir le droit à leur propre choix, à la responsabilité de leurs paroles et de leurs actes.

En ce qui concerne la puberté, les jeunes sont attirés par le sexe opposé, qui chez les garçons et les filles se manifeste qualitativement différemment.

Il convient de noter que les principaux facteurs de développement à cet âge sont la communication avec les pairs et la manifestation des caractéristiques de la personnalité individuelle.
<< Précédente Suivant >>
= Passer au contenu du manuel =

Les principales caractéristiques d'une personne à l'adolescence et la jeunesse

  1. Les principales caractéristiques d'une personne à l'adolescence et la jeunesse
    À l'adolescence et la jeunesse (la période de 11 à 19 ans), il y a un développement supplémentaire des processus cognitifs mentaux et la formation de la personnalité. Les changements les plus importants dans la structure des processus cognitifs mentaux chez les personnes qui ont atteint l'adolescence sont observés dans la sphère intellectuelle. Au cours de cette période, la formation des capacités de réflexion logique a lieu, puis
  2. Les principales caractéristiques d'une personne d'âge préscolaire
    À l'âge préscolaire (une période de deux à six ans), il y a un développement rapide de tous les processus mentaux cognitifs. Au premier stade de cette période d'âge, le développement des processus mentaux associés à l'acquisition de l'expérience sensorielle d'un individu prédomine. Cette catégorie de processus cognitifs mentaux comprend la sensation et la perception. Le développement de la perception à l'âge préscolaire
  3. Les principales caractéristiques d'une personne d'âge préscolaire
    À l'âge préscolaire (une période de deux à six ans), il y a un développement rapide de tous les processus mentaux cognitifs. Au premier stade de cette période d'âge, le développement des processus mentaux associés à l'acquisition de l'expérience sensorielle d'un individu prédomine. Cette catégorie de processus cognitifs mentaux comprend la sensation et la perception. Le développement de la perception à l'âge préscolaire
  4. Les principales caractéristiques d'une personne en âge de fréquenter l'école primaire
    La principale caractéristique du développement de la sphère cognitive des enfants en âge de fréquenter l'école primaire (période de 6 à 11 ans) est la transition des processus cognitifs mentaux de l'enfant vers un niveau supérieur. Cela s'exprime tout d'abord dans le cours plus arbitraire de la plupart des processus mentaux (perception, attention, mémoire, perceptions), ainsi que dans la formation de formes logiques abstraites de pensée chez un enfant.
  5. Les principales caractéristiques d'une personne en âge de fréquenter l'école primaire
    La principale caractéristique du développement de la sphère cognitive des enfants en âge de fréquenter l'école primaire (période de 6 à 11 ans) est la transition des processus cognitifs mentaux de l'enfant vers un niveau supérieur. Cela, tout d'abord, s'exprime dans le cours plus arbitraire de la plupart des processus mentaux (perception, attention, mémoire, idées), ainsi que dans la formation de formes logiques abstraites chez un enfant
  6. Âge jeune (17-18 - 23 ans). Caractéristiques générales de l'âge
    Âge jeune (17-18 - 23 ans). Caractéristique générale
  7. Psychologie de la jeunesse
    Limites d'âge - de 16 à 21 ans. Cette période d'âge de développement humain est divisée en jeunes jeunes (de 16 à 18 ans) et tardifs (de 18 à 21 ans). Les spécificités du développement humain à ces étapes sont présentées dans le tableau 5. L'activité principale des jeunes est l'activité éducative et professionnelle. Tumeurs psychologiques de l'âge - vision du monde, autodétermination professionnelle et personnelle,
  8. Caractérisation des tâches importantes de la vie à l'adolescence
    À différentes étapes du chemin de vie, une personne résout certaines tâches caractéristiques d'une période donnée. Dans la littérature nationale et étrangère consacrée à la prise en compte de l'adolescence, il existe une description complète et suffisante des problèmes et contradictions résolus à ce stade de l'âge (Golovakha, 1988; Kon, 1989; Pryazhnikov, 1996; Shapovalenko, 2005, etc.). On peut noter que ces tâches
  9. Caractéristiques psychologiques de l'adolescence
    Un enseignant domestique bien connu, A.P.Krakovski, comparant les comportements des élèves du primaire et des adolescents, dont la différence d'âge n'est que d'un an, déclare que les adolescents sont 6 fois plus susceptibles d'être têtus, 9 fois plus susceptibles de faire étalage leurs lacunes, 10 fois plus souvent contrastent avec leurs parents. Montant total
  10. Les principales caractéristiques d'une personne à différentes périodes de son développement d'âge
    Plan 1. Les principales caractéristiques d'une personne pendant la petite enfance. 2. Les principales caractéristiques d'une personne d'âge préscolaire. 3. Les principales caractéristiques d'une personne en âge de fréquenter l'école primaire. 4. Les principales caractéristiques d'une personne à l'adolescence et la jeunesse. 5. Les principales caractéristiques d'une personne au début de l'âge adulte. 6. Les principales caractéristiques d'une personne dans la période intermédiaire
Portail médical "MedguideBook" © 2014-2019
info@medicine-guidebook.com