Патологическая анатомия / Педиатрия / Патологическая физиология / Оториноларингология / Организация системы здравоохранения / Онкология / Неврология и нейрохирургия / Наследственные, генные болезни / Кожные и венерические болезни / История медицины / Инфекционные заболевания / Иммунология и аллергология / Гематология / Валеология / Интенсивная терапия, анестезиология и реанимация, первая помощь / Гигиена и санэпидконтроль / Кардиология / Ветеринария / Вирусология / Внутренние болезни / Акушерство и гинекология Parasitologie médicale / Anatomie pathologique / Pédiatrie / Physiologie pathologique / Oto - rhino - laryngologie / Organisation du système de santé / Oncologie / Neurologie et neurochirurgie / Héréditaires, maladies géniques / Maladies de la peau et sexuellement transmissibles / Antécédents médicaux / Maladies infectieuses / Immunologie et allergologie / Immunologie et allergologie / Hématologie / Valéologie / Soins intensifs anesthésiologie et soins intensifs, premiers soins / Hygiène et contrôle sanitaire et épidémiologique / Cardiologie / Médecine vétérinaire / Virologie / Médecine interne / Obstétrique et gynécologie
Accueil
À propos du projet
Nouvelles médicales
Pour les auteurs
Livres sous licence de médecine
<< Précédent Suivant >>

STRUCTURE ET ORGANISATION DES TRAVAUX DE L'HOPITAL OBSTÉTRICQUE EN MODE SANITAIRE ET ANTIÉPIDÉMIQUE DANS L'HÔPITAL OBSTÉTRIC

Les principales fonctions et tâches de l'hôpital obstétrique (AS) sont les suivantes: dispenser aux femmes des soins médicaux qualifiés pendant la grossesse, l'accouchement, le post-partum et les maladies gynécologiques; la fourniture de soins médicaux qualifiés et de soins aux nouveau-nés pendant leur séjour à la maternité.

L’organisation du travail dans la centrale nucléaire repose sur un principe unique, conforme aux dispositions en vigueur de la maternité (département), aux ordres, instructions, directives.

La structure et l'équipement des haut-parleurs doivent être conformes aux exigences des codes du bâtiment et aux règles des institutions médicales.

Il existe actuellement plusieurs types de locuteurs:

sans assistance médicale (maternités des fermes collectives et centres de feldsher-obstétriciens);

avec des soins médicaux généraux (hôpitaux de district avec lits obstétricaux);

avec assistance médicale qualifiée (RB, CRH, maternités urbaines, départements d’obstétrique des hôpitaux multidisciplinaires, départements d’obstétrique spécialisés basés sur des hôpitaux multidisciplinaires, hôpitaux obstétricaux, associés aux départements d’obstétrique et de gynécologie des instituts médicaux, instituts de recherche, centres).

L'UA comprend les divisions principales suivantes:

bloc de réception;

département d'obstétrique physiologique (I) (50 à 55% du nombre total de lits d'obstétrique);

Département (services) de pathologie de la grossesse (25-30%);

chambre des nouveau-nés dans les départements d'obstétrique I et II;

service d'obstétrique d'observation (II) (20-25%);

département gynécologique (25-30%).

La structure des locaux de la maternité devrait permettre d'isoler les patientes en bonne santé, les accoucheuses, les accouchées et les nouveau-nés, de respecter scrupuleusement les règles du régime sanitaire épidémiologique et d'isoler les patients. Les haut-parleurs sont fermés deux fois par an pour la désinfection de routine, y compris une fois pour les réparations esthétiques. Une visite à l'UA de la part de parents et une présence à l'accouchement sont autorisées uniquement si les conditions appropriées sont remplies.

Les personnes qui viennent travailler à la maternité continuent de subir un examen médical complet conformément à l'arrêté du ministère de la Santé de l'URSS n ° 555 du 29/09/89, qui a fait l'objet d'un suivi afin de dépister et de traiter en temps voulu les maladies inflammatoires chroniques du nasopharynx, de la peau et des traitement des caries. Le personnel est examiné par des spécialistes (thérapeute, chirurgien, neuropathologiste, optométriste, oto-rhino-laryngologiste, dentiste) une fois par an, et des examens sont effectués tous les trimestres par un dermatologue. Le personnel médical subit une analyse de sang deux fois par an pour détecter le VIH, tous les trimestres sous RW; deux fois par an - pour la présence de Staphylococcus aureus.

Le personnel médical souffrant de maladies inflammatoires ou pustuleuses, de malaises et de fièvre n'est pas autorisé à travailler. Chaque jour, le personnel met des chaussures et des vêtements propres et spéciaux avant le travail. Le personnel dispose de casiers individuels pour ranger vêtements et chaussures. Dans la salle de maternité, dans les salles d'opération, le personnel médical travaille sous masques et dans le service de néonatologie uniquement avec des procédures invasives. Le port de masques est obligatoire en cas d'épidémie à la maternité.

PREMIER DEPARTEMENT (PHYSIOLOGIQUE) D'OBSTETRIC

Le premier service d'obstétrique (physiologique) comprend une unité d'admission, un service d'accouchement, des services postnatals, un service de néonatologie et une salle d'urgence.

UNITÉ D'ADMISSION

L’unité de réception de la maternité comprend une salle de réception (hall), un filtre et des salles de projection. Les salles d'observation existent séparément pour les services physiologiques et d'observation. Chaque salle d'observation comprend une salle de traitement des femmes entrantes, des toilettes, une salle de douche et une installation de lavage des navires. Si le service de gynécologie fonctionne dans le service de maternité, il devrait alors disposer d'une unité d'accueil distincte.

Règles pour l'entretien des salles de réception: deux fois par jour, un nettoyage humide avec des détergents, une fois par jour, un nettoyage avec des désinfectants. Après le nettoyage humide, inclure des lampes bactéricides pendant 30 à 60 minutes. Il existe des instructions sur les règles relatives au traitement des outils, des pansements, du matériel, des meubles, des murs (arrêté du ministère de la Santé de l'URSS n ° 345).

Une femme enceinte ou en train d'accoucher, entrant dans la salle d'attente, ôte ses vêtements extérieurs et passe dans le filtre. Dans le filtre, le médecin décide si la femme doit être hospitalisée à l'hôpital et dans quel département (services de pathologie, services d'obstétrique I ou II). Pour résoudre ce problème, le médecin collecte des antécédents médicaux afin de déterminer la situation épidémique au travail et à la maison. Ensuite, il examine la peau et le pharynx (maladies purulentes et septiques), écoute le rythme cardiaque fœtal, découvre l'heure de la sortie du liquide amniotique. Dans le même temps, la sage-femme mesure la température corporelle et la pression artérielle du patient.

Les femmes enceintes ou parturientes sont envoyées au département de physiologie sans signes de maladies infectieuses et sans contact avec l'infection. Toutes les femmes enceintes ou en travail qui présentent un risque d’infection pour la santé des femmes sont hospitalisées soit dans la salle d’obstétrique II, soit dans des hôpitaux spécialisés (fièvre, signes d’une maladie infectieuse, maladies de la peau, fœtus mort, période anhydre supérieure à 12 heures, etc.).

Après avoir résolu le problème de l'hospitalisation, la sage-femme transfère la femme dans la salle d'examen appropriée, en enregistrant les données nécessaires dans le "Registre des femmes enceintes, des femmes en couches et des puerperas" et en remplissant la partie passeport de l'histoire de l'accouchement.

Ensuite, le médecin et la sage-femme procèdent à un examen obstétrique général et spécial: pesée, mesure de la croissance, taille du pelvis, circonférence abdominale, hauteur du fond utérin, détermination de la position du fœtus dans l'utérus, écoute du rythme cardiaque du fœtus, détermination du groupe sanguin, affiliation Rhesus, détermination protéine (échantillon à l’ébullition ou à l’acide sulfosalicylique). Si cela est indiqué, des analyses de sang et d'urine sont effectuées dans un laboratoire clinique. Le médecin de service se familiarise avec la «Carte individuelle de la femme enceinte et de la femme en couches», collecte des antécédents médicaux détaillés, détermine le moment de la naissance, le poids estimé du fœtus et inscrit les données de l'enquête et de l'examen dans les colonnes appropriées des antécédents d'accouchement.

Après l'examen, une désinfection est effectuée dont le volume dépend de l'état général de l'accouchement ou de la période d'accouchement (rasage des aisselles et des organes génitaux externes, coupe des ongles, nettoyage de lavement, douche). La femme enceinte (femme en couches) reçoit un colis individuel contenant du linge stérile (serviette, chemise, peignoir), des chaussures propres et se rend au service de pathologie ou au service prénatal. Du département de visionnement II - seulement dans le département II. Les femmes qui entrent à l'hôpital sont autorisées à utiliser leurs propres chaussures et produits de soins personnels.

Avant et après avoir examiné des femmes en bonne santé, le médecin et la sage-femme se lavent les mains avec du savon de toilette. En cas d'infection ou lors de l'examen dans le compartiment II, les mains sont désinfectées avec des solutions désinfectantes. Après avoir reçu chaque femme, elles sont traitées avec des solutions désinfectantes d’outils, un récipient, un canapé, une douche et des toilettes.

BLOC DE NAISSANCE

Le bloc de naissance comprend des salles prénatales (unité), des unités de soins intensifs, des chambres de naissance, une chambre pour nouveau-nés, une unité d’opération (grandes et petites salles d’opération, salles préopératoires, une salle de stockage du sang, équipement portatif), des salles et des salles pour le personnel médical, salles de bain, etc.

Les salles prénatales et d'accouchement peuvent être représentées par des cases séparées qui, si nécessaire, peuvent servir de petites salles d'opération ou même de grandes salles d'opération si elles disposent de certains équipements. S'ils sont représentés par des structures distinctes, ils doivent alors être placés dans un double jeu pour alterner leur travail avec une désinfection complète (ne pas travailler plus de trois jours de suite).

Dans le domaine prénatal, un apport centralisé en oxygène et en oxyde nitreux et un équipement approprié pour le soulagement de la douleur pendant le travail, des cardiomonitor et des appareils à ultrasons sont nécessaires.

Dans le respect prénatal d'un certain régime sanitaire et épidémique: température ambiante +18 ° C - +20 ° C, nettoyage humide 2 fois par jour avec des détergents et 1 fois par jour avec des solutions désinfectantes, ventilation du local, allumer des lampes bactéricides pendant 30 minutes -60 minutes.

Chaque femme en travail a un lit individuel et un navire. Le lit, le bateau et le banc du bateau portent le même numéro. Le lit n'est couvert qu'à la réception d'une femme en travail dans le service prénatal. Après le transfert à l'accouchement, la literie est retirée et placée dans un réservoir muni d'un sac en plastique et d'un couvercle, le lit est désinfecté. Le navire est lavé à l'eau courante après chaque utilisation et, après l'accouchement de la femme en travail d'accouchement dans la salle d'accouchement, il est désinfecté.

Dans le service prénatal, les femmes prélèvent du sang dans une veine pour déterminer le temps de coagulation et le facteur Rh. Le médecin et la sage-femme surveillent en permanence la femme en travail, au cours du premier stade du travail. Toutes les 2 heures, le médecin enregistre dans l'histoire de l'accouchement l'état général de la femme en travail, son pouls, sa tension artérielle, la nature des contractions, l'état de l'utérus, les battements de coeur du fœtus (toutes les 15 minutes, toutes les 15 minutes, après chaque contractions, tentative), la relation de la présente partie à l'entrée du bassin, informations sur le liquide amniotique.

Lors de l'accouchement, l'anesthésie médicale est réalisée à l'aide d'antispasmodiques, de tranquillisants, de gangliobloquants, d'antipsychotiques, de stupéfiants, etc. Un anesthésiste-réanimateur ou une soeur expérimentée en anesthésiste effectue une anesthésie.

L'examen vaginal doit être effectué deux fois: lors de l'admission dans la maternité et après l'écoulement du liquide amniotique, puis selon les indications. Dans l'histoire de l'accouchement, ces indications sont nécessairement indiquées. L'examen vaginal est effectué dans le respect de toutes les règles de l'asepsie et des antiseptiques avec prélèvement de frottis sur la flore. Dans la période prénatale, la femme en travail passe toute sa période d'accouchement. Sous réserve de disponibilité, le mari est autorisé.

L'unité de soins intensifs est conçue pour les femmes enceintes, les femmes en travail et les femmes en couches atteintes de formes graves de gestose et de maladies extragénitales. Le service devrait être équipé des outils, médicaments et équipements nécessaires aux soins d’urgence.

Au début du deuxième stade du travail, une femme en travail est transférée à la maternité après le traitement des organes génitaux externes avec une solution désinfectante. Dans la salle de maternité, une femme en travail met une chemise stérile et des couvre-chaussures.

Les salles de maternité doivent être lumineuses, spacieuses, équipées du matériel d'anesthésie, des médicaments et solutions nécessaires, des outils et des pansements pour l'accouchement, la toilette et la réanimation des nouveau-nés. La température ambiante doit être comprise entre +20 ° C et + 22 ° C. À la naissance, la présence d'un obstétricien et d'un néonatologiste est obligatoire. Une sage-femme prend une naissance normale, un obstétricien prend une naissance pathologique et la naissance dans une présentation pelvienne. La livraison est effectuée en alternance sur des lits différents.

Avant d'accoucher, la sage-femme se lave les mains comme pour une opération chirurgicale, enfile une blouse stérile, un masque, des gants et utilise un emballage individuel pour l'accouchement.
Les nouveau-nés sont admis dans un plateau stérile, chauffé et recouvert d'un film stérile. Avant le traitement secondaire du cordon ombilical, la sage-femme traite à nouveau ses mains (prévention de l'infection purulo-septique).

La dynamique de l'accouchement et les résultats de l'accouchement sont consignés dans l'histoire de l'accouchement et dans le "Journal d'enregistrement des accouchements à l'hôpital" et les interventions chirurgicales - dans le "Journal d'enregistrement des interventions chirurgicales à l'hôpital".

Après l'accouchement, tous les plateaux, cylindres d'aspiration de mucus, cathéters et autres articles sont lavés à l'eau chaude et au savon et désinfectés. Les outils, objets, etc. jetables sont jetés dans des réservoirs spéciaux avec des sacs en plastique et des couvercles. Les lits sont traités avec des solutions désinfectantes.

Les salles d'accouchement fonctionnent en alternance, mais pas plus de 3 jours, après quoi elles sont lavées en tant que désinfection finale, désinfectant ainsi toute la pièce et tous les objets qu'elle contient. La date de ce nettoyage est consignée dans un journal de la sage-femme principale du département. En l'absence d'accouchement, la salle est nettoyée une fois par jour à l'aide de désinfectants.

Les petits blocs opératoires du bloc de naissance (2) sont conçus pour réaliser tous les avantages obstétricaux et interventions chirurgicales ne nécessitant pas de coupure au ventre (forceps obstétricaux, extraction sous vide fœtale, tours obstétriques, extraction fœtale de l'extrémité pelvienne, examen manuel de la cavité utérine, retrait manuel du placenta, suture traumatismes du canal génital mou) et l'examen du canal génital souple après l'accouchement. La grande salle d'opération est conçue pour la gourmandise (césarienne grande et petite, amputation supravaginale ou hystérectomie). Les règles du régime sanitaire et épidémiologique sont les mêmes.

Après la naissance normale, la puerpérale et le nouveau-né passent deux heures dans la salle de maternité, puis sont transférés dans l'unité de post-partum pour un séjour commun (salles séparées pour la mère et le nouveau-né ou box pour le séjour commun de la mère et du bébé).

Post-partum

Le département post-partum comprend les salles pour les puerperas, les salles de traitement, les draps, les sanitaires, les toilettes, la douche, la salle de départ, les locaux réservés au personnel.

Les chambres devraient être spacieuses, avec 4-6 lits. La température dans les quartiers est de +18 ° C à +20 ° C. Les chambres sont remplies de manière cyclique conformément aux chambres pour nouveau-nés pendant 3 jours et non plus, afin que toutes les puerpéras puissent être libérées simultanément les 5e et 6e jours. S'il est nécessaire de détenir une ou deux femmes dans la maternité, elles seront transférées dans les salles de «déchargement». Pour les femmes en couches qui, en raison du déroulement compliqué de l’accouchement, des maladies et interventions extragénitales, sont contraintes de rester à la maternité pendant une période plus longue, un groupe de chambres ou un étage séparé est attribué au département.

Chaque lit puerpéral se voit attribuer un lit et un vaisseau avec un numéro. Le numéro de lit de la mère correspond au numéro de lit du nouveau-né dans l’unité néonatale. Le matin et le soir, les chambres sont nettoyées à l'eau et après la troisième alimentation des nouveau-nés, elles sont nettoyées à l'aide de désinfectants. Après chaque nettoyage humide, les lampes bactéricides sont allumées pendant 30 minutes. Le changement de linge est effectué avant le nettoyage humide. Les draps sont changés une fois tous les 3 jours, les chemises - tous les jours, les doublures - les 3 premiers jours après 4 heures, puis - 2 fois par jour.

Actuellement, la gestion active de la période post-partum est acceptée. Après une naissance normale, après 6 à 12 heures, les femmes en couches sont autorisées à se lever du lit, à faire leur propre toilette, à partir de trois jours, à prendre une douche tous les jours avec un changement de linge. La radiodiffusion est utilisée dans les salles pour mener des exercices de thérapie physique pendant la période post-partum et pour donner des conférences. Le personnel postnatal se lave les mains avec du savon et, si nécessaire, les traite avec des solutions désinfectantes. Après avoir transféré les puerperas au département II ou des extraits de tous les puerperas, les unités sont traitées comme une désinfection finale.

Le régime alimentaire des nouveau-nés est important. Actuellement, la rationalité de l'alimentation exclusive, qui n'est possible qu'avec le séjour commun de la mère et de l'enfant dans le service, a été prouvée. Avant chaque repas, la mère se lave les mains et les glandes mammaires avec du savon pour bébé. Actuellement, le traitement des mamelons pour prévenir l'infection n'est pas recommandé.

Lorsque des signes d'infection apparaissent, les puerperas et le nouveau-né doivent être immédiatement transférés au service d'obstétrique II.

DIVISION DES NOUVEAU-NÉS

Ils commencent à fournir des soins médicaux aux nouveau-nés de la maternité, où, dans la chambre des nouveau-nés, ils se chargent non seulement de les prendre en charge, mais également de prendre des mesures de réanimation. La salle est équipée d’équipements spéciaux: tables de jonction et de réanimation des articulations, sources de chaleur radiante et de protection contre les infections, dispositifs pour aspirer le mucus des voies respiratoires supérieures et appareils de ventilation artificielle du poumon, laryngoscope pour enfants, kit de tubes pour intubation, médicaments, bix matériel stérile, sacs de recyclage de cordon ombilical, ensembles de langes stériles pour enfants, etc.

Les chambres pour nouveau-nés sont réparties dans les départements physiologiques et d'observation. En plus des salles réservées aux nouveau-nés en bonne santé, il existe des chambres pour les bébés prématurés et les enfants nés en asphyxie, dont la circulation cérébrale est altérée, qui ont des troubles respiratoires, après un accouchement chirurgical. Pour les nouveau-nés en bonne santé, un séjour commun avec la mère dans la même pièce peut être organisé.

Le département dispose d'une laiterie, de salles de stockage du BCG, de linge propre, de matelas, de matériel.

Le département respecte le même remplissage cyclique des chambres, parallèlement aux chambres de la mère. Si la mère et l'enfant sont détenus à la maternité, les nouveau-nés sont placés dans les salles de «déchargement». Les salles réservées aux nouveau-nés devraient être alimentées de manière centralisée en oxygène, en lampes bactéricides et en eau chaude. La température dans les chambres ne doit pas être inférieure à +20? С - +24? С. Les salles sont équipées des médicaments, des pansements, des outils, des incubateurs, des tables de changement et de réanimation, des équipements de traitement invasif, un échographe.

Dans le département de l'enfance, respect rigoureux des règles du régime sanitaire et épidémiologique: lavage des mains, gants jetables, transformation des outils, du mobilier, des locaux. Использование масок персоналом показано только при инвазивных манипуляциях и при неблагоприятной эпидемиологической обстановке в родильном доме. В течение всего пребывания в родильном доме для новорожденных используют только стерильное белье. В палатах 3 раза в сутки проводят влажную уборку: 1 раз в сутки с дезинфицирующим раствором и 2 раза с моющими средствами. После уборки включают на 30 минут бактерицидные лампы и проветривают помещение. Проветривание и облучение палат открытыми бактерицидными лампами осуществляют только во время отсутствия детей в палатах. Использованные пеленки собирают в баки с полиэтиленовыми мешками и крышками. Баллончики, катетеры, клизмы, газоотводные трубки после каждого использования собирают в отдельные емкости и подвергают дезинфекции. Используемые инструменты подлежат стерилизации. Неиспользованный перевязочный материал подлежит повторной стерилизации. После выписки все постельные принадлежности, детские кроватки и палаты подвергают дезинфекции.

В отделении проводят тотальный скрининг на фенилкетонурию и гипотиреоз. На 4-7 день здоровым новорожденным проводят первичную противотуберкулезную вакцинацию.

При неосложненном течении послеродового периода у матери новорожденный может быть выписан домой при отпавшем остатке пуповины, положительной динамике массы тела. Больных и недоношенных новорожденных переводят в неонатальные центры, детские стационары на 2 этап выхаживания.

Выписная комната находится вне детского отделения и должна иметь выход непосредственно в холл акушерского стационара. После выписки всех детей в выписной комнате проводят дезинфекцию.

II АКУШЕРСКОЕ (ОБСЕРВАЦИОННОЕ) ОТДЕЛЕНИЕ

Второе отделение представляет собой самостоятельный родильный дом в миниатюре, т. е. имеет полный набор всех необходимых помещений и оборудования.

Во II отделение госпитализируют беременных, рожениц и родильниц, которые могут быть источником инфекции для окружающих (лихорадка неясной этиологии, ОРВИ, мертвый плод, безводный промежуток свыше 12 часов, родившие вне родильного дома). Также в отделение переводят заболевших беременных из отделения патологии и родильниц из физиологического послеродового отделения при осложненном течении послеродового периода (эндометрит, нагноение швов промежности, швов после кесарева сечения и т. п.). В обсервационном отделении находятся дети, родившиеся в этом отделении, дети, матери которых переведены из первого акушерского отделения, дети, переведенные из родильного блока с врожденным везикулопустулезом, уродствами, "отказные" дети, дети, родившиеся вне родильного дома.

Правила содержания обсервационного отделения. Уборку палат проводят 3 раза в сутки: 1 раз с моющими средствами и 2 раза с дезинфицирующими растворами и последующим бактерицидным облучением, 1 раз в 7 дней проводят дезинфекцию палат. Инструменты дезинфицируют в отделении, затем передают в центральную стерилизационную. При переходе медперсонала в обсервационное отделение - смена халата и обуви (бахилы). Сцеженное молоко для кормления детей не используют.

ОТДЕЛЕНИЕ ПАТОЛОГИИ БЕРЕМЕННЫХ

Отделение патологии организуют в родильных домах мощностью более 100 коек. В отделение патологии беременные поступают через смотровую комнату I акушерского отделения. При наличии инфекции беременных госпитализируют в родильные отделения при инфекционных больницах. В отделение патологии подлежат госпитализации беременные с экстрагенитальными заболеваниями (сердечно-сосудистой системы, почек, печени, эндокринной системы и др.) и с акушерской патологией (гестозами, невынашиванием беременности, фетоплацентарной недостаточности (ФПН), неправильными положениями плода, сужением таза и др.). В отделении работают врачи акушеры, терапевт, окулист. В отделении, обычно, есть кабинет функциональной диагностики, оснащенный кардиомонитором, аппаратом УЗИ, смотровой кабинет, процедурный кабинет, кабинет ФППП к родам. При улучшении состояния здоровья беременных выписывают домой. С началом родовой деятельности рожениц переводят в I акушерское отделение. В настоящее время создают отделения патологии санаторного типа.

Для оказания квалифицированной помощи беременным с экстрагенитальными заболеваниями родильные отделения на базах клинических больниц работают по определенному профилю (заболевания сердечно-сосудистой системы, почек, инфекционные заболевания и др.).
<< Précédent Suivant >>
= Passer au contenu du manuel =

СТРУКТУРА И ОРГАНИЗАЦИЯ РАБОТЫ АКУШЕРСКОГО СТАЦИОНАРА САНИТАРНО-ПРОТИВОЭПИДЕМИЧЕСКИЙ РЕЖИМ В АКУШЕРСКОМ СТАЦИОНАРЕ

  1. STRUCTURE ET ORGANISATION DES TRAVAUX DE L'HOPITAL OBSTÉTRICQUE EN MODE SANITAIRE ET ANTIÉPIDÉMIQUE DANS L'HÔPITAL OBSTÉTRIC
    Les principales fonctions et tâches de l'hôpital obstétrique (AS) sont les suivantes: dispenser aux femmes des soins médicaux qualifiés pendant la grossesse, l'accouchement, le post-partum et les maladies gynécologiques; la fourniture de soins médicaux qualifiés et de soins aux nouveau-nés pendant leur séjour à la maternité. L’organisation du travail dans les centrales nucléaires repose sur un principe unique conforme aux
  2. Organisation du travail de l'hôpital infectieux, règles pour l'observation du régime anti-épidémique
    L’objectif de la formation est de familiariser les cadets avec l’organisation du travail de l’hôpital pour maladies infectieuses et l’ensemble des mesures anti-épidémiques mises en œuvre dans un établissement médical lors de l’admission, du traitement et de l’examen, ainsi que lors du congé d’un patient infecté. Durée de la formation: 2 heures. Lieu de travail: services d’accueil et de traitement de la clinique des maladies infectieuses (442 OKVG, City Infectious Diseases
  3. Structure des hôpitaux d'obstétrique et assistance aux femmes enceintes
    L’organisation du travail dans les hôpitaux d’obstétrique repose sur un principe unique, conforme aux dispositions actuelles de la maternité (département), aux ordres, instructions, instructions et directives existantes. La structure de l'hôpital d'obstétrique doit être conforme aux exigences des codes du bâtiment et aux règles des institutions médicales. équipement - fiche de rendement
  4. Organisation et principes d'activités du département des nouveau-nés à l'hôpital obstétrique
    L’organisation moderne des soins périnatals (y compris les soins néonatals) prévoit trois niveaux de difficulté. Le premier niveau concerne la fourniture de soins simples aux mères et aux enfants: soins primaires aux nouveau-nés, identification des conditions de risque, diagnostic précoce des maladies et orientation des patients vers d'autres établissements de santé. Le deuxième niveau consiste en la fourniture de tous les soins médicaux nécessaires avec des
  5. Organisation des soins périnatals et principes de soins médicaux pour les nouveau-nés à l'hôpital d'obstétrique
    Le problème de la pathologie héréditaire et congénitale reste d'actualité et a pris une importance socio-médicale sérieuse au cours des dernières années. Les mesures médicales et de rééducation ne sont pas assez efficaces, la prévention de cette pathologie, basée sur les acquis modernes de la génétique médicale, de l’obstétrique et de la périnatalogie, occupe donc une place prioritaire. Le plus héréditaire
  6. ПРОФИЛАКТИКА ГНОЙНО-СЕПТИЧЕСКИХ ЗАБОЛЕВАНИЙ В АКУШЕРСКИХ СТАЦИОНАРАХ
    Проблема инфекции при беременности, в послеродовом периоде, инфекционные заболевания у плода и новорожденного являются наиболее актуальными для акушерства. За последние годы произошли коренные изменения в подходах к профилактике гнойно-септических заболеваний в акушерских стационарах. Если ранее ведущим этиологическим фактором была стафилококковая инфекция, а путь передачи —
  7. La prise en charge du 3ème groupe de patientes: les femmes enceintes présentant un conflit Rh établi (anticorps + signes de RAP) est réalisée dans un hôpital obstétrique spécialisé.
    Dans un hôpital obstétrical spécialisé: 3.4.1. Méthodes non invasives 3.4.1.1. La plasmaphérèse (PF) est une méthode non médicamenteuse de chirurgie du sang par gravité. Plasmaphérèse curative - restauration de la composition sanguine normale par transfusion de solutions de substitution du plasma, d'agents thérapeutiques et d'agents correcteurs après élimination du plasma. La plasmaphérèse a pour but le remplacement temporaire d’un traitement complet.
  8. Organisation et principes d'activité de l'unité de soins intensifs (poste) de réanimation et de soins intensifs du nouveau-né dans la structure d'un hôpital pédiatrique (centre périnatal)
    ORITN est une subdivision structurelle de centres périnatals, maternités spécialisées et grands hôpitaux obstétricaux (plus de 2 500 naissances par an), hôpitaux pédiatriques dotés de services de pathologie du nouveau-né et du prématuré et / ou de chirurgie du nouveau-né. Les principaux objectifs d’ORITN: • fournir des soins hautement qualifiés aux nouveau-nés nécessitant le maintien de
  9. Organisation des soins obstétricaux et gynécologiques pour patients hospitalisés. Hôpital de maternité. Tâches, structure, indicateurs de performance.
    OBJET DE LA LEÇON: étudier les dispositions générales sur l'organisation des soins obstétriques et gynécologiques pour patients hospitalisés en Fédération de Russie, connaître les tâches, la structure et l'organisation du travail de la maternité. Étudier les caractéristiques de l'organisation du travail dans divers départements de l'hôpital de la maternité (pathologie de la grossesse, obstétrique, nouveau-né, gynécologique), les responsabilités fonctionnelles du personnel médical. Maîtriser la technique
  10. Организация работы на фельдшерско-акушерском пункте (ФАП)
    Организация работы на фельдшерско-акушерском пункте
  11. Régime sanitaire et anti-épidémique en DDU
    Le travail du médecin est contrôlé par le chef et l'infirmière en chef de la clinique, ainsi que par des représentants du service sanitaire et épidémiologique lors des visites planifiées. L’état sanitaire et hygiénique des locaux, leur air, leur température, leur éclairage, la présence de meubles appropriés, le matériel d’exercice est vérifiée, le respect du régime anti-épidémique étant pris en compte
  12. Protection de la maternité et de la petite enfance en Russie. Organisation des soins obstétriques et gynécologiques ambulatoires. Consultation des femmes, tâches, structure, indicateurs de performance.
    OBJECTIF DE LA LEÇON: étudier les fondements organisationnels du système de protection de la maternité et de la petite enfance, ainsi que les étapes de la fourniture de soins thérapeutiques et préventifs aux femmes. Être capable de formuler les tâches de la clinique prénatale, connaître la structure, le personnel, le contenu du travail de tous les départements de cette institution, l'organisation de l'examen médical des femmes enceintes et des patientes gynécologiques, les tâches fonctionnelles du district
  13. Organisation des soins hospitaliers pour la population. Indicateurs de performance hospitalière
    OBJECTIF DE LA LEÇON: étudier les dispositions générales sur l’organisation des soins hospitaliers pour la population en Fédération de Russie, connaître les tâches, la structure et l’organisation de l’hôpital de la ville. Étudier les caractéristiques de l'organisation du travail dans divers services médicaux de l'hôpital (thérapeutique, chirurgical, pédiatrique, maxillo-facial, etc.), les responsabilités fonctionnelles du personnel médical. Maîtriser les méthodes de calcul et d'analyse
  14. Принципы организации медицинского обслуживания новорождённых в педиатрическом стационаре
    За последние десятилетия в России создана единая двухэтапная система оказания медицинской помощи доношенным и недоношенным новорождённым, в состав которой входят специализированные акушерские стационары с отделениями реанимации новорождённых, выездные реанимационные бригады, отделения патологии новорождённых в детских больницах (с отсеками реанимации для новорождённых и кабинетами
Portail médical "MedguideBook" © 2014-2019
info@medicine-guidebook.com