Патологическая анатомия / Педиатрия / Патологическая физиология / Оториноларингология / Организация системы здравоохранения / Онкология / Неврология и нейрохирургия / Наследственные, генные болезни / Кожные и венерические болезни / История медицины / Инфекционные заболевания / Иммунология и аллергология / Гематология / Валеология / Интенсивная терапия, анестезиология и реанимация, первая помощь / Гигиена и санэпидконтроль / Кардиология / Ветеринария / Вирусология / Внутренние болезни / Акушерство и гинекология Parasitologie médicale / Anatomie pathologique / Pédiatrie / Physiologie pathologique / Oto - rhino - laryngologie / Organisation du système de santé / Oncologie / Neurologie et neurochirurgie / Héréditaire, Maladies de la peau et maladies sexuellement transmissibles / Histoire de la médecine / Maladies infectieuses / Maladies infectieuses / Immunologie et Allergologie / Hygiène / Maladie Anesthésiologie et réanimation, premiers secours / Hygiène et contrôles sanitaires / Cardiologie / Vétérinaire / Virologie / Maladies internes / Obstétrique et gynécologie
Accueil
À propos du projet
Nouvelles de la médecine
Aux auteurs
Livres sous licence de médecine
<< à venir Suivant >>

STRUCTURE ET ORGANISATION DES TRAVAUX DE L'HÔPITAL OBSTETRISTAIRE DE RÉGIME SANITAIRE ET ANTI-ÉPIDÉMIQUE DE L'HÔPITAL OBSTETRIC

Les principales fonctions et tâches de l'hôpital obstétrical (AS) sont les suivantes: dispenser aux femmes des soins médicaux qualifiés pendant la grossesse, l'accouchement, le post-partum et les maladies gynécologiques; fourniture de soins médicaux qualifiés et de soins aux nouveau-nés pendant leur séjour à la maternité.

L’organisation du travail dans les centrales nucléaires repose sur un principe unique, conforme aux dispositions en vigueur de la maternité (département), aux commandes, aux instructions et aux recommandations méthodologiques.

La structure et l'équipement de l'UA doivent être conformes aux exigences des codes du bâtiment et des règles des institutions médicales.

Actuellement, il existe plusieurs types de locuteurs:

sans assistance médicale (maternités et centres de premiers secours et d’obstétrique de kolkhoz);

avec des soins médicaux généraux (hôpitaux de district avec lits obstétricaux);

avec assistance médicale qualifiée (RB, CDH, maternités urbaines, maternités d'hôpitaux multidisciplinaires, départements d'obstétrique spécialisés basés sur des hôpitaux multidisciplinaires, maternités, associés aux départements d'obstétrique et de gynécologie des instituts médicaux, instituts de recherche, centres).

L'UA comprend les divisions principales suivantes:

unité de réception et de passage;

département d'obstétrique physiologique (I) (50-55% du nombre total de lits d'obstétrique);

département (salles) de pathologie de la grossesse (25-30%);

chambre néonatale dans les salles d'obstétrique I et II;

service d'obstétrique d'observation (II) (20-25%);

département gynécologique (25-30%).

La structure des locaux de la maternité doit assurer l’isolement des patients enceintes, des femmes enceintes, des puerperas et des nouveau-nés en bonne santé, le strict respect des règles du régime sanitaire et du régime épidémique ainsi que l’isolement des malades. L'UA est fermée deux fois par an pour la désinfection de routine, y compris une fois pour des réparations mineures. Les visites de la famille à l'UA et l'accouchement ne sont autorisés que si les conditions le permettent.

Les personnes qui entrent au travail à la maternité continuent de subir un examen médical complet conformément à l'arrêté du ministère de la Santé de l'URSS n ° 555 du 09.29.89, tout le personnel est convoqué à un contrôle médical régulier pour dépister et traiter en temps voulu les maladies inflammatoires chroniques du nasopharynx, traitement des caries. L'examen du personnel par des spécialistes (thérapeute, chirurgien, neuropathologiste, oculiste, oto-rhino-laryngologiste, dentiste) est effectué une fois par an et des examens sont effectués tous les trimestres par un dermatologue. Deux fois par an, le personnel médical subit un test sanguin de dépistage du VIH, trimestriel de RW; deux fois par an - pour la présence de Staphylococcus aureus.

Le personnel médical souffrant de maladies inflammatoires ou pustuleuses, de malaises et de fièvre n'est pas autorisé à travailler. Chaque jour avant le travail, le personnel met des vêtements et des chaussures propres et propres. Le personnel dispose de casiers individuels pour ranger vêtements et chaussures. Dans la salle d'accouchement, dans la salle d'opération, le personnel médical travaille sous masques et dans l'unité néonatale, uniquement avec des procédures invasives. Le port de masques est nécessaire en cas de problème épidémique à la maternité.

PREMIER SERVICE D'OBSERVATION (PHYSIOLOGIQUE)

Le premier service d'obstétrique (physiologique) comprend une unité d'accès aux soins, une unité d'accouchement, un service de post-partum, une unité de néonatologie et une salle de congé.

BOITE D'ACCES

L'unité d'accueil et d'accès de la maternité comprend une salle de réception (vestibule), un filtre et des salles d'observation. Des salles d’examen existent séparément pour les départements physiologiques et d’observation. Chaque salle d'inspection comprend une salle de traitement des femmes entrantes, des toilettes, une salle de douche et une installation de lavage des navires. S'il existe un service de gynécologie à la maternité, celui-ci devrait disposer d'une unité d'accueil et d'un service de passage distincts.

Règles pour l'entretien des salles de réception: nettoyage deux fois par jour à l'aide de détergents, nettoyage une fois par jour à l'aide de désinfectants. Après le nettoyage humide, inclure des lampes germicides pendant 30 à 60 minutes. Il existe des instructions sur les règles relatives au traitement des instruments, des pansements, du matériel, des meubles, des murs (Ordonnance du ministère de la Santé de l'URSS n ° 345).

Une femme enceinte ou enceinte entrant dans la salle de réception retire les vêtements de dessus et passe dans le filtre. Dans le filtre, le médecin décide si cette femme doit être hospitalisée à la maternité et dans quel département (chambres de pathologie, I ou II départements d’obstétrique). Pour remédier à ce problème, le médecin recueille l’anamnèse afin de déterminer la situation épidémique au travail et à la maison. Ensuite, il examine la peau et la gorge (maladies purulentes et septiques), écoute le rythme cardiaque du fœtus, trouve le temps de libérer le liquide amniotique. Dans le même temps, la sage-femme mesure la température corporelle et la pression artérielle du patient.

Les femmes enceintes ou les parturientes ne présentant aucun signe de maladie infectieuse et sans contact avec l'infection sont envoyées au département de physiologie. Toutes les femmes enceintes ou mères en danger d'infection pour la santé des femmes sont hospitalisées soit dans l'unité d'obstétrique II, soit dans des hôpitaux spécialisés (fièvre, signes d'une maladie infectieuse, maladies de la peau, fœtus décédé, période anhydre supérieure à 12 heures, etc.).

Une fois la question de l'hospitalisation résolue, la sage-femme transfère la femme dans la salle d'examen appropriée, en enregistrant les données nécessaires dans le «Registre des femmes enceintes, des parturientes et des puerperas» et en complétant la partie passeport de l'historique de naissance.

Ensuite, le médecin et la sage-femme procèdent à des examens obstétriques généraux et spéciaux: pesée, mesure de la croissance, taille du bassin, circonférence abdominale, hauteur du plancher utérus, détermination de la position du fœtus dans l'utérus, écoute du rythme cardiaque du fœtus, détermination du groupe sanguin, affiliation Rh, affiliation Rh, analyse de l'urine de la présence protéine (échantillon en ébullition ou acide sulfosalicylique). S'il existe des preuves, des analyses de sang et d'urine sont effectuées dans un laboratoire clinique. Le médecin de service se familiarise avec la "Carte individuelle de la femme enceinte et de la puerpérale", recueille un historique détaillé, détermine les dates de naissance, la masse estimée du fœtus et entre les données de l'enquête et de l'examen dans les colonnes correspondantes de l'histoire d'accouchement.

Après l'examen, on effectue un traitement sanitaire dont le volume dépend de l'état général du patient ou de la période de l'accouchement (rasage des aisselles et des organes génitaux externes, coupe d'ongles, lavement nettoyant, douche). Une femme enceinte en travail reçoit un colis individuel contenant des vêtements stériles (serviette, chemise, peignoir), des chaussures propres et se rend au service de pathologie ou au service prénatal. De la salle de visionnement II - seulement dans la section II. Les femmes qui entrent à la maternité sont autorisées à utiliser leurs propres chaussures, articles de toilette et articles d’hygiène personnelle.

Avant l'examen et après l'examen des femmes en bonne santé, le médecin et la sage-femme se lavent les mains avec du savon de toilette. En présence d'une infection ou vu dans le département II, les mains sont désinfectées avec des solutions désinfectantes. Après chaque prise de femme, les instruments, le vaisseau, le canapé, la douche, les toilettes sont désinfectés.

BLOC GÉNÉRIQUE

L'unité générique comprend les services prénatals (service), les services de soins intensifs, les services ancestraux (salles), une chambre pour nouveau-nés, une unité d'opération (grande et petite salle d'opération, salle d'opération, entrepôt de sang, équipement portable), des salles et des salles pour le personnel médical, salles de bain, etc.

Les salles prénatales et ancestrales peuvent être représentées par des cases séparées qui, si nécessaire, peuvent servir de petites salles d’opération ou même de grandes salles d’opération s’ils disposent de certains équipements. S'ils sont représentés par des structures distinctes, ils doivent alors être composés à double pour alterner leur travail avec une désinfection complète (ne pas travailler plus de trois jours de suite).

Pendant la période prénatale, un apport centralisé en oxygène et en oxyde nitreux et l’équipement correspondant pour l’anesthésie du travail, des cardiomoniteurs et des appareils à ultrasons sont nécessaires.

Pendant la période prénatale, on observe un certain régime sanitaire et épidémique: la température dans la pièce est de +18 ° C à +20 ° C, nettoyage humide 2 fois par jour avec des détergents et 1 fois par jour - avec des solutions désinfectantes, aérant la pièce, allumant des lampes germicides pendant 30 minutes. -60 minutes

Chaque femme a un lit et un vaisseau individuels. Le lit, le navire et le banc du navire portent le même numéro. Le lit n'est couvert que lorsqu'une femme en accouchement entre dans le service prénatal. Après le transfert à l'accouchement, le linge est retiré du lit et placé dans une cuve contenant un sac en plastique et un couvercle. Le lit est désinfecté. Après chaque utilisation, le navire est lavé à l'eau courante et, après le transfert de la femme dans la salle d'accouchement, il est désinfecté.

Dans le service prénatal, les femmes parturient prélèvent du sang dans une veine pour déterminer le temps de coagulation et le facteur Rh. Le médecin et la sage-femme surveillent en permanence une femme en travail pendant la première période de travail. Toutes les 2 heures, le médecin fait une entrée dans l’histoire de l’accouchement, reflétant l’état général de la femme en travail, son pouls, sa tension artérielle, la nature des contractions, l’état de l’utérus, le battement de coeur du fœtus (toutes les 15 minutes, toutes les 15 secondes après chaque contraction, tentative), la relation entre la présentation et l'entrée du petit bassin; informations sur le liquide amniotique.

Au cours de l'accouchement, l'anesthésie médicale est réalisée à l'aide d'analgésiques antispasmodiques, de tranquillisants, de ganglioblokatorov, de neuroleptiques, de stupéfiants, etc. Un anesthésiste-réanimateur ou une infirmière expérimentée en anesthésie réalise l'anesthésie du travail.

L'examen vaginal doit être effectué deux fois: lors de l'admission à la maternité et après la sortie du liquide amniotique, puis lors du témoignage. Dans l'histoire de l'accouchement doit indiquer ces lectures. L'examen vaginal est effectué dans le respect de toutes les règles de l'asepsie et de l'antisepsie avec prélèvement de frottis sur la flore. Dans la période prénatale, la femme en travail passe toute sa période d'accouchement. En présence de conditions a permis la présence de son mari.

L'unité de soins intensifs est destinée aux femmes enceintes, aux parturientes et aux puerperas aux formes sévères de prééclampsie et de maladies extragénitales. La chambre devrait être équipée des outils, médicaments et équipements nécessaires aux soins d’urgence.

Au début de la deuxième période du travail, la femme en travail est transférée dans la salle d'accouchement après le traitement des organes génitaux externes avec une solution désinfectante. Dans la salle d'accouchement, la femme en travail met une chemise stérile et des couvre-chaussures.

Les salles de maternité doivent être lumineuses, spacieuses et équipées d’équipement pour l’anesthésie, des médicaments et solutions nécessaires, d’instruments et d’un pansement pour l’accouchement, la toilette et la réanimation des nouveau-nés. La température ambiante devrait être de +20? С à + 22? С. À la naissance, la présence d'un obstétricien et d'un néonatologiste est requise. Une sage-femme accouche normalement, l'obstétricien accouche de façon pathologique et accouche dans une présentation pelvienne. La réception de l'accouchement se fait en alternance dans des lits différents.

Avant d'accoucher, la sage-femme se lave les mains comme pour une opération chirurgicale, enfile une blouse, un masque et des gants stériles, en utilisant un emballage individuel pour l'accouchement.
Les nouveau-nés sont conduits dans un plateau stérile et chauffé recouvert d'un film stérile. Avant le traitement secondaire du cordon ombilical, la sage-femme traite de nouveau les mains (prévention de l'infection purulo-septique).

La dynamique de l'accouchement et l'issue de l'accouchement sont consignées dans l'histoire de l'accouchement et dans le «Journal des naissances à l'hôpital», et les interventions chirurgicales dans le «Journal des interventions chirurgicales à l'hôpital».

Après la naissance, tous les plateaux, cylindres d’aspiration du mucus, cathéters et autres objets sont lavés à l’eau chaude et au savon et soumis à une désinfection. Les outils, objets, etc. jetables sont jetés dans des réservoirs spéciaux avec des sacs en plastique et des couvercles. Les lits sont traités avec des solutions désinfectantes.

Les salles patrimoniales fonctionnent en alternance, mais pas plus de 3 jours, après quoi elles sont lavées selon le type de désinfection finale, en désinfectant la pièce entière et tous les objets qu’elle contient. La date de ce nettoyage est consignée dans un journal du département des sages-femmes. En l'absence d'accouchement, la salle est nettoyée une fois par jour à l'aide de désinfectants.

Les petits blocs opératoires du bloc de naissance (2) sont conçus pour réaliser tous les avantages obstétricaux et les interventions chirurgicales ne nécessitant pas de section thoracique (forceps obstétricaux, extraction sous vide du fœtus, tours obstétricaux, extraction fœtale par l'extrémité pelvienne, examen manuel de l'utérus, séquelle manuelle, couture consécutive traumatismes du canal génital mou) et l'examen du canal génital souple après l'accouchement. La grande salle d'opération est destinée à la chrevosecheniya (grande et petite césarienne, amputation supravaginale ou hystérectomie). Les règles du régime sanitaire et du régime épidémique sont les mêmes.

À la maternité, la puerpérale et le nouveau-né après un accouchement normal sont gardés pendant 2 heures, puis transférés dans le service postnatal pour un séjour commun (salles séparées pour la mère et le nouveau-né ou salles pour le séjour commun de la mère et de l'enfant).

DÉPARTEMENT DE LA POSTÉRIEUR

Le service de post-partum comprend des services pour les femmes en couches, une salle de traitement, une laverie, des salles d’hygiène, des toilettes, une douche, une salle de déchargement et des chambres du personnel.

Les chambres devraient être spacieuses, avec 4-6 lits. La température dans les quartiers est de +18? С - +20? С. Les chambres sont remplies de manière cyclique conformément aux unités de protection pour nouveau-nés pendant 3 jours et non plus, de sorte que toutes les puerpéras puissent être libérées au même moment les 5e et 6e jours. S'il est nécessaire de détenir 1 ou 2 femmes à la maternité, elles sont transférées dans des salles de «déchargement». Pour les femmes en couches qui, en raison du déroulement compliqué de l’accouchement, des maladies et opérations extragénitales, doivent rester à la maternité pendant une période plus longue, un groupe de chambres ou un étage séparé est attribué au département.

Pour chaque femme en travail, il y a un lit et un vaisseau avec un numéro. Le numéro de lit de la mère correspond au numéro de lit du nouveau-né dans l'unité néonatale. Le matin et le soir, les chambres sont nettoyées par voie humide, et après la troisième alimentation des nouveau-nés - nettoyage à l'aide de désinfectants. Après chaque nettoyage humide, inclure des lampes bactéricides pendant 30 minutes. Le changement de linge est effectué avant le nettoyage humide. Les draps sont changés 1 fois en 3 jours, les chemises - tous les jours, la literie - les 3 premiers jours après 4 heures, puis - 2 fois par jour.

Actuellement, la gestion active de la période post-partum a été prise. Après un accouchement normal après 6 à 12 heures, les mères sont autorisées à sortir du lit, à faire leur propre toilette, à partir de trois jours, à prendre une douche tous les jours avec un changement de linge. Pour mener des exercices pendant la période post-partum et pour donner des conférences, ils utilisent la transmission radio vers les services. Le personnel du compartiment post-partum se lave les mains avec du savon et, si nécessaire, traite avec des désinfectants. Après le transfert de la puerpérale vers le service II ou la libération de toutes les puerpéras, les unités sont traitées selon le type de désinfection finale.

Le régime alimentaire des nouveau-nés est important. Actuellement, la rationalité de l'alimentation exclusive, qui n'est possible qu'avec le séjour commun de la mère et de l'enfant dans le service, a été prouvée. Avant chaque repas, la mère se lave les mains et les glandes mammaires avec du savon pour bébé. Actuellement, le traitement des mamelons pour prévenir l'infection n'est pas recommandé.

S'il y a des signes d'infection, la puerpérale et le nouveau-né doivent être immédiatement transférés à l'unité d'obstétrique II.

DÉPARTEMENT DES NOUVEAU-NÉS

Les soins médicaux pour les nouveau-nés commencent à partir de la salle d'accouchement, où non seulement ils s'occupent d'eux, mais ils procèdent également à la réanimation. La salle est équipée d’équipements spéciaux: tables de jonction et de réanimation des articulations, sources de chaleur radiante et de protection contre les infections, dispositifs pour aspirer le mucus des voies respiratoires supérieures et appareils de respiration artificielle, laryngoscope pour enfants, jeu de tubes pour intubation, médication, bixy matériel stérile, sacs pour le traitement secondaire du cordon ombilical, kits stériles pour le changement d'enfants, etc.

Les chambres pour nouveau-nés sont isolées dans les départements physiologiques et d'observation. En plus des salles réservées aux nouveau-nés en bonne santé, des chambres pour les prématurés et les enfants nés avec une asphyxie, des troubles de la circulation cérébrale, des troubles respiratoires, après le travail chirurgical sont attribués. Pour les nouveau-nés en bonne santé, un séjour commun avec la mère dans la même pièce peut être organisé.

Le département dispose d'une laiterie, de salles de stockage pour le BCG, de linge propre, de matelas et de matériel.

Dans le département, ils observent le même remplissage cyclique des chambres, parallèlement aux chambres mères. Si la mère et l'enfant sont détenus à la maternité, les nouveau-nés sont placés dans les salles de "sortie". Les chambres des nouveau-nés devraient être alimentées de manière centralisée en oxygène, en lampes germicides et en eau chaude. La température dans les quartiers ne devrait pas être inférieure à +20? С - +24? С. Оснащены палаты необходимыми лекарственными средствами, перевязочным материалом, инструментами, кувезами, пеленальными и реанимационными столами, аппаратурой для инвазивной терапии, аппаратом УЗИ.

В детском отделении строжайшее соблюдение правил санитарно-эпидемического режима: мытье рук, одноразовые перчатки, обработка инструментов, мебели, помещений. Использование масок персоналом показано только при инвазивных манипуляциях и при неблагоприятной эпидемиологической обстановке в родильном доме. В течение всего пребывания в родильном доме для новорожденных используют только стерильное белье. В палатах 3 раза в сутки проводят влажную уборку: 1 раз в сутки с дезинфицирующим раствором и 2 раза с моющими средствами. После уборки включают на 30 минут бактерицидные лампы и проветривают помещение. Проветривание и облучение палат открытыми бактерицидными лампами осуществляют только во время отсутствия детей в палатах. Использованные пеленки собирают в баки с полиэтиленовыми мешками и крышками. Баллончики, катетеры, клизмы, газоотводные трубки после каждого использования собирают в отдельные емкости и подвергают дезинфекции. Используемые инструменты подлежат стерилизации. Неиспользованный перевязочный материал подлежит повторной стерилизации. После выписки все постельные принадлежности, детские кроватки и палаты подвергают дезинфекции.

В отделении проводят тотальный скрининг на фенилкетонурию и гипотиреоз. На 4-7 день здоровым новорожденным проводят первичную противотуберкулезную вакцинацию.

При неосложненном течении послеродового периода у матери новорожденный может быть выписан домой при отпавшем остатке пуповины, положительной динамике массы тела. Больных и недоношенных новорожденных переводят в неонатальные центры, детские стационары на 2 этап выхаживания.

Выписная комната находится вне детского отделения и должна иметь выход непосредственно в холл акушерского стационара. После выписки всех детей в выписной комнате проводят дезинфекцию.

II АКУШЕРСКОЕ (ОБСЕРВАЦИОННОЕ) ОТДЕЛЕНИЕ

Второе отделение представляет собой самостоятельный родильный дом в миниатюре, т. е. имеет полный набор всех необходимых помещений и оборудования.

Во II отделение госпитализируют беременных, рожениц и родильниц, которые могут быть источником инфекции для окружающих (лихорадка неясной этиологии, ОРВИ, мертвый плод, безводный промежуток свыше 12 часов, родившие вне родильного дома). Также в отделение переводят заболевших беременных из отделения патологии и родильниц из физиологического послеродового отделения при осложненном течении послеродового периода (эндометрит, нагноение швов промежности, швов после кесарева сечения и т. п.). В обсервационном отделении находятся дети, родившиеся в этом отделении, дети, матери которых переведены из первого акушерского отделения, дети, переведенные из родильного блока с врожденным везикулопустулезом, уродствами, "отказные" дети, дети, родившиеся вне родильного дома.

Правила содержания обсервационного отделения. Уборку палат проводят 3 раза в сутки: 1 раз с моющими средствами и 2 раза с дезинфицирующими растворами и последующим бактерицидным облучением, 1 раз в 7 дней проводят дезинфекцию палат. Инструменты дезинфицируют в отделении, затем передают в центральную стерилизационную. При переходе медперсонала в обсервационное отделение - смена халата и обуви (бахилы). Сцеженное молоко для кормления детей не используют.

ОТДЕЛЕНИЕ ПАТОЛОГИИ БЕРЕМЕННЫХ

Отделение патологии организуют в родильных домах мощностью более 100 коек. В отделение патологии беременные поступают через смотровую комнату I акушерского отделения. При наличии инфекции беременных госпитализируют в родильные отделения при инфекционных больницах. В отделение патологии подлежат госпитализации беременные с экстрагенитальными заболеваниями (сердечно-сосудистой системы, почек, печени, эндокринной системы и др.) и с акушерской патологией (гестозами, невынашиванием беременности, фетоплацентарной недостаточности (ФПН), неправильными положениями плода, сужением таза и др.). В отделении работают врачи акушеры, терапевт, окулист. В отделении, обычно, есть кабинет функциональной диагностики, оснащенный кардиомонитором, аппаратом УЗИ, смотровой кабинет, процедурный кабинет, кабинет ФППП к родам. При улучшении состояния здоровья беременных выписывают домой. С началом родовой деятельности рожениц переводят в I акушерское отделение. В настоящее время создают отделения патологии санаторного типа.

Для оказания квалифицированной помощи беременным с экстрагенитальными заболеваниями родильные отделения на базах клинических больниц работают по определенному профилю (заболевания сердечно-сосудистой системы, почек, инфекционные заболевания и др.).
<< à venir Suivant >>
= Aller au contenu du tutoriel =

СТРУКТУРА И ОРГАНИЗАЦИЯ РАБОТЫ АКУШЕРСКОГО СТАЦИОНАРА САНИТАРНО-ПРОТИВОЭПИДЕМИЧЕСКИЙ РЕЖИМ В АКУШЕРСКОМ СТАЦИОНАРЕ

  1. СТРУКТУРА И ОРГАНИЗАЦИЯ РАБОТЫ АКУШЕРСКОГО СТАЦИОНАРА САНИТАРНО-ПРОТИВОЭПИДЕМИЧЕСКИЙ РЕЖИМ В АКУШЕРСКОМ СТАЦИОНАРЕ
    Основные функции и задачи акушерского стационара (АС) - оказание квалифицированной стационарной медицинской помощи женщинам в период беременности, в родах, в послеродовом периоде, при гинекологических заболеваниях; оказание квалифицированной медицинской помощи и уход за новорожденными в период их пребывания в родильном доме. Организация работы в АС строится по единому принципу в соответствии с
  2. Организация работы инфекционного стационара, правила соблюдения противоэпидемического режима
    Учебно-целевая задача: ознакомить курсантов с организацией работы инфекционного стационара и комплексом противоэпидемических мероприятий, проводимых в лечебном учреждении при приеме, лечении и обследовании, а также при выписке инфекционного больного. Учебное время: 2 часа. Место проведения занятий: приемное и лечебные отделения клиники инфекционных болезней (442 ОКВГ, Городская инфекционная
  3. Структура акушерских стационаров и оказание помощи бере-менным
    Организация работы в акушерских стационарах строится по единому принципу в соответствии с действующим положением родильного дома (отделения), приказами, распоряжениями, инструкциями и существующими методическими рекомендациями. Структура акушерского стационара должна соответствовать требованиям строительных норм и правилам лечебно-профилактических учреждений; оснащение — табелю оборудования
  4. Организация и принципы деятельности отделения новорождённых в акушерском стационаре
    Современная организация перинатальной (в том числе неонатальной) помощи предусматривает три уровня сложности. Первый уровень — оказание простых форм помощи матерям и детям: первичная помощь новорождённому, выявление состояний риска, ранняя диагностика заболеваний и направление пациентов в другие ЛПУ. Второй уровень — обеспечение всей необходимой медицинской помощью при нормально протекающих и
  5. Организация перинатальной помощи и принципы медицинского обслуживания новорождённых в акушерском стационаре
    Проблема наследственной и врождённой патологии до сих пор актуальна и за последние годы приобрела серьёзную социально-медицинскую значимость. Лечебные и реабилитационные меры недостаточно эффективны, поэтому профилактика данной патологии, базирующаяся на современных достижениях медицинской генетики, акушерства и перинатологии, занимает приоритетное положение. Большинство наследственных
  6. ПРОФИЛАКТИКА ГНОЙНО-СЕПТИЧЕСКИХ ЗАБОЛЕВАНИЙ В АКУШЕРСКИХ СТАЦИОНАРАХ
    Проблема инфекции при беременности, в послеродовом периоде, инфекционные заболевания у плода и новорожденного являются наиболее актуальными для акушерства. За последние годы произошли коренные изменения в подходах к профилактике гнойно-септических заболеваний в акушерских стационарах. Если ранее ведущим этиологическим фактором была стафилококковая инфекция, а путь передачи —
  7. Ведение 3 – й группы пациенток: беременные с установленным Rh – конфликтом (антитела + признаки ГБП) проводится в специализированном акушерском стационаре.
    В специализированном акушерском стационаре: 3.4.1. Неинвазивные методы 3.4.1.1. Плазмаферез (ПФ) – немедикаментозный метод гравитационной хирургии крови. Лечебный плазмоферез – восстановление нормального состава крови путем трансфузии плазмозамещающих растворов, лечебных препаратов и коррегирующих средств после удаления плазмы. Цель плазмофереза – временное протезирование полноценного
  8. Организация и принципы деятельности отделения (поста) реанимации и интенсивной терапии новорожденных в структуре педиатрического стационара (перинатального центра)
    ОРИТН — структурное подразделение перинатальных центров, специализированных родильных домов и крупных (более 2500 родов в год) акушерских стационаров, педиатрических стационаров, располагающих отделениями патологии новорождённых и недоношенных детей и/или хирургии новорождённых. Основные задачи ОРИТН: • оказание высококвалифицированной помощи новорождённым, требующим поддержания жизненно важных
  9. Организация стационарной акушерско-гинекологической помощи. Родильный дом. Задачи, структура, показатели деятельности.
    ЦЕЛЬ ЗАНЯТИЯ: изучить общие положения об организации стационарной акушерско-гинекологической помощи в РФ, знать задачи, структуру и организацию работы родильного дома. Изучить особенности организации работы в различных отделениях стационара родильного дома (патологии беременности, акушерских, новорожденных, гинекологических), функциональные обязанности медицинского персонала. Овладеть методикой
  10. Организация работы на фельдшерско-акушерском пункте (ФАП)
    Организация работы на фельдшерско-акушерском пункте
  11. Санитарно-противоэпидемический режим в ДДУ
    Контроль за работой д/у осуществляет заведующий и старшая медсестра поликлиники совместно с представителями санэпидемслужбы при плановых посещениях. Проверяется санитарно-гигиеническое состояние помещений, их воздушный, температурный режим, освещенность, наличие соответствующей мебели, физкультурного инвентаря обращается внимание на соблюдение противоэпидемического режима.
  12. Охрана материнства и младенчества в России. Организация амбулаторно-поликлинической акушерско-гинекологической помощи. Женская консультация, задачи, структура, показатели деятельности.
    ЦЕЛЬ ЗАНЯТИЯ: изучить организационные основы системы охраны материнства и младенчества, этапы оказания лечебно-профилактической помощи женщинам. Уметь формулировать задачи женской консультации, знать структуру, штаты, содержание работы всех подразделений этого учреждения, организацию диспансеризации беременных женщин и гинекологических больных, функциональные обязанности участкового
  13. Организация стационарной помощи населению. Показатели деятельности стационара
    ЦЕЛЬ ЗАНЯТИЯ: изучить общие положения об организации стационарной помощи населению в РФ, знать задачи, структуру и организацию работы городской больницы. Изучить особенности организации работы в различных лечебных отделениях стационара (терапевтическое, хирургическое, педиатрическое, челюстно-лицевое и др.), функциональные обязанности медицинского персонала. Овладеть методикой расчета и анализа
  14. Принципы организации медицинского обслуживания новорождённых в педиатрическом стационаре
    За последние десятилетия в России создана единая двухэтапная система оказания медицинской помощи доношенным и недоношенным новорождённым, в состав которой входят специализированные акушерские стационары с отделениями реанимации новорождённых, выездные реанимационные бригады, отделения патологии новорождённых в детских больницах (с отсеками реанимации для новорождённых и кабинетами
Portail médical "MedguideBook" © 2014-2016
info@medicine-guidebook.com