Патологическая анатомия / Педиатрия / Патологическая физиология / Оториноларингология / Организация системы здравоохранения / Онкология / Неврология и нейрохирургия / Наследственные, генные болезни / Кожные и венерические болезни / История медицины / Инфекционные заболевания / Иммунология и аллергология / Гематология / Валеология / Интенсивная терапия, анестезиология и реанимация, первая помощь / Гигиена и санэпидконтроль / Кардиология / Ветеринария / Вирусология / Внутренние болезни / Акушерство и гинекология Parasitologie médicale / Anatomie pathologique / Pédiatrie / Physiologie pathologique / Oto - rhino - laryngologie / Organisation du système de santé / Oncologie / Neurologie et neurochirurgie / Héréditaires, maladies géniques / Maladies de la peau et sexuellement transmissibles / Antécédents médicaux / Maladies infectieuses / Immunologie et allergologie / Immunologie et allergologie / Hématologie / Valéologie / Soins intensifs anesthésiologie et soins intensifs, premiers soins / Hygiène et contrôle sanitaire et épidémiologique / Cardiologie / Médecine vétérinaire / Virologie / Médecine interne / Obstétrique et gynécologie
Accueil
À propos du projet
Nouvelles médicales
Pour les auteurs
Livres sous licence de médecine
<< Précédent Suivant >>

Gestion et traitement des patientes diabétiques pendant la grossesse

La prise en charge des femmes enceintes atteintes de diabète dans les conditions d'une clinique prénatale comprend

activités suivantes:





Identification des femmes enceintes présentant un risque accru de développer un diabète.

La probabilité d'occurrence est déterminée par un certain nombre de signes:





informations tirées d’un historique de l’étude: surchargées en matière de

Diabète ou autres endocrinopathies, aggravés par le précédent

grossesse, une tendance accrue aux complications telles que

polyhydramnios, gestose, fausse couche;



la présence de ces complications lors d'une vraie grossesse;



résultats des tests de laboratoire.





Détermination des niveaux de glycémie et de glucosurie: avec constatations répétées chez

glycémie élevée et glucosurie exposées

diagnostic du diabète.



Détermination de la tolérance au glucose chez les patients à risque. À

résultats douteux de ces études ont besoin d'urgence

consultation endocrinologue pour clarifier le diagnostic et le choix de la dose

l'insuline



Les tactiques médicales dans la prise en charge des patients diabétiques doivent être basées sur:

les dispositions suivantes:

- un examen approfondi des patients après avoir établi un fait

grossesse afin de résoudre le problème de sa conservation;

- compensation du diabète à différentes périodes de grossesse par correction

doses d'insuline et thérapie diététique;

- prévention et traitement des complications de la grossesse;

- le choix du terme et du mode de livraison;

- soins spéciaux pour le nouveau-né.



Les contre-indications pour prolonger la grossesse sont:

- diabète chez les deux parents

- DID avec tendance à l'acidocétose

- diabète compliqué d'angiopathie (glomérulosclérose, rétinopathie)

- une combinaison de diabète et d’incompatibilité Rh, de diabète et de tuberculose.



Le déroulement pathologique de la grossesse et la dynamique de la sévérité du sucre

le diabète vous oblige à recourir à l'hospitalisation d'une femme enceinte à trois reprises: avec

première visite chez le médecin, dans les 20 à 24 semaines, le plus souvent

il y a un changement dans les besoins en insuline, et dans la période de 32 semaines,

lorsque la gestose, l'insuffisance placentaire et

autres complications.



Au cours du traitement, le patient hospitalisé doit effectuer les opérations suivantes:

tests de diagnostic:





Obligatoire, au moins

2 fois par semaine, détermination de la glycémie quotidienne totale et

profil glucosurique, corps cétoniques dans le sang et l’urine.



Obligatoire, même en l'absence de plaintes et de taux normaux

analyse d'urine, examen de la fonction rénale (quantité de protéines

élimination de la créatinine endogène, bactériurie).



Application dynamique du diagnostic par ultrasons.



Contrôle en

dynamique derrière les changements systémiques dans la microvascularisation par

biomicroscopie de la conjonctive de l'œil et du fond d'œil avec enregistrement

signes de troubles vasculaires.

Étude hémorhéologique

indicateurs, tels que l'activité d'agrégation

globules rouges, détermination de la fluidité et de la teneur en fibrinogène.





En termes de traitement des femmes enceintes atteintes de diabète, la conformité est très importante.

régime alimentaire, car dans ce cas, il a une puissante sanogenetic

effet et, en même temps, est un gros problème pour cette

catégories de patients, en particulier ceux présentant une gestose sévère. Assigner

Le régime N9 de Pevzner, enrichi en protéines de haute qualité et en

faible en lipides et en glucides. Confiserie

le sucre, le miel et de nombreux autres produits sont complètement exclus. Calories

devrait être 2000-2500 kcal. L'enrichissement compte

vitamines et substances similaires. Le régime est combiné avec

régime d’injections d’insuline, fréquence des prises alimentaires 5 à 6 fois par jour.



Les endocrinologues recommandent la nomination d’une combinaison de médicaments rapides et efficaces.

insuline prolongée tout au long de la grossesse avec le passage à

simple dans le développement de l'acidocétose, à l'accouchement et au début du post-partum

période La dose est choisie individuellement, en maintenant le niveau

taux de sucre dans le sang compris entre 5,55 et 8,32 mmol / l en l'absence totale

glucose et corps cétoniques dans l'urine. Dans la période post-partum, en règle générale

la dose doit être réduite de 2 à 3 fois. Calcul approximatif de l'insuline jusqu'à

consultation endocrinologue: 6--8 unités pour 2,77 mmol / l de glycémie

au-dessus de la norme physiologique. Hypoglycémiants oraux

contre-indiqué, car ils traversent la barrière placentaire et

avoir des effets tératogènes.



La détermination du moment de l’accouchement dépend de l’apparition de complications,

l'état du fœtus et de la femme enceinte, le fardeau des antécédents obstétricaux. À

grossesse non compliquée, diabète et

En l'absence de signes d'hypoxie fœtale, un accouchement urgent est autorisé. Le choix

Le mode de livraison est également individuel. Lors de l'administration du travail à travers

canal de naissance naturel, il est nécessaire de prendre en compte la taille du fœtus et du pelvis,

la possibilité de développer une faiblesse du travail. Chez les femmes avec

un long cours de diabète est souvent trouvé transversalement

le bassin. La fréquence des césariennes atteint 50%. Indications pour

Les césariennes sont:





angiopathies diabétiques progressives



diabète labile avec tendance à l'acidocétose



hypoxie fœtale progressive



gestose sévère



présentation pelvienne



fruit géant





Gestion de la grossesse et de l'accouchement chez les patients atteints de diabète sucré

(table)







Situation Obstétrique ou Diabétique Docteur Tactiques Notes



I. À l'admission à l'hôpital



Plaintes de faiblesse, transpiration, faim, tremblement

Dans le service des admissions: a) déterminez d’urgence le niveau de glycémie (avec

en utilisant un glycotest ou en laboratoire); b) donner le bonbon enceinte

thé ou du lait, injectez iv du glucose (20-60 ml d'une solution à 40% dans

en fonction de l'évolution de l'état de la femme enceinte et du taux de sucre dans

sang); c) afin de prévenir l’hypoglycémie, lors de la traduction

le service de pathologie de la femme enceinte doit demander à la femme enceinte

quand et combien elle a reçu de l'insuline, quand et ce qu'elle a mangé. Si

après l'administration d'insuline, la patiente n'a pas mangé, elle devrait être nourrie

Une condition hypoglycémique peut se développer.



Plaintes de faiblesse, nausée, somnolence, bouche sèche, douleur dans

l'estomac.

a) dans la salle d'observation, effectuez un test d'urine pour détecter l'urine et déterminez

niveau de glycémie; b) lors de la détection de l'acidocétose, entrez un simple

insuline (en fonction du niveau de glycémie), donnez un bonbon abondant

boire, pain; c) connaître la situation obstétrique.

Douleur abdominale, souvent confondue avec le début du travail

l'activité est l'un des signes de l'acidocétose.



Tonus utérin accru avec un âge gestationnel inférieur à 35 semaines

Immédiatement après l'admission, commencer le traitement menaçant

naissance prématurée.



Le patient vient dans le coma, mais la genèse du coma

(hypoglycémique ou acidocétose) inconnue

Commencez avec le glucose iv. Avec hypoglycémie légère rapidement

il y a une amélioration, avec sévère après une iv simultanée

l'introduction doit commencer le goutte à goutte de solution à 10%

glucose. Si le coma est hyperglycémique, insuline doit être administrée

dans / dans (jusqu'à 50 unités et / m jusqu'à 50 unités).
Poursuivre l'insulinothérapie dans

en fonction du niveau de glycémie.

Si une femme enceinte souffre d'hypoglycémie, après l'introduction du glucose

vient immédiatement l'amélioration.







Situation Obstétrique ou Diabétique Docteur Tactiques Notes



II. Au département de pathologie de la femme enceinte.



Pendant la grossesse chez les patients diabétiques de plus de 33 semaines.

Assurez-vous de poser des questions sur la nature du mouvement fœtal. Lors de la spécification

un traitement antihypoxique doit être utilisé pour aggraver les mouvements

observer 1,2-2 heures. Lorsqu'il est réexaminé, le médecin doit lui-même

déterminer le mouvement du fœtus. S'il n'y a pas d'amélioration dans le mouvement fœtal

se produit, même avec un bon rythme cardiaque du fœtus doit être adressée

problème de livraison urgente.

Les femmes enceintes ne ressentent parfois pas le mouvement fœtal.



III. Accouchement



Foetus géant, présentation pelvienne, diabète juvénile sévère avec

complications vasculaires, détérioration de l'état fonctionnel du fœtus

(avec un âge gestationnel supérieur à 36 semaines).

Césarienne avant le travail (si possible après

amniotomie).

Si l'opération est réalisée en relation avec la présence d'un grand fœtus ou avec

détérioration de son état, il est nécessaire d'appliquer le moyen inférieur

incision et dissection isthmique-corporelle de l'utérus.



Même situation avec un âge gestationnel de 35 à 36 semaines.

Commencez avec l'excitation du travail, ne prolongez pas la période anhydre, puis

en cas d'accouchement sévère, allez à l'abdomen

livraison

Les fruits moins mûrs s'adaptent mieux aux conditions prénatales.

existence dans le processus d'un acte de naissance.



Même situation avec un âge gestationnel inférieur à 34 semaines.

Accouchement par le canal de naissance naturel.

Dans la grossesse prématurée, les enfants après la césarienne, comme

meurent généralement d'une atélectasie pulmonaire, donc d'une césarienne

produite selon des indications graves de la mère.







Situation Obstétrique ou Diabétique Docteur Tactiques Notes



Écoulement prénatal de liquide amniotique pendant la grossesse inférieur à 35 ans

semaines et canal de naissance non préparé.

Recréer des hormones en utilisant la lidase,

antispasmodiques, administration de médicaments (après 5-6 heures).





Épanchement prénatal ou amniotomie avec col utérin mature et terme

grossesse 36 semaines.

Créer un fond hormonal, attendez pas plus de 1-1,5 heures. Si pour cela

la période ne développe pas le travail à part entière, passez à

l'ocytocine d'excitation du travail.

En l'absence d'effet, il est nécessaire de résoudre le problème de l'abdomen

excitation du travail.



La première période de travail est retardée (plus de 8-10 heures).

Résoudre la césarienne.

Avec un accouchement prolongé, une faiblesse persistante de la naissance se développe

asphyxie fœtale, ce qui oblige à utiliser des médicaments obstétricaux

pinces.



Activité de travail prononcée, la première période a été quelque peu retardée,

ouverture 4-5 cm, plaintes de fatigue.

Fournir un sommeil médical.





La fin de la première période de travail. L’activité patrimoniale n’augmente pas ou

une tendance à affaiblir les contractions apparaît.

De toute urgence commencer à activer les contractions avec l'ocytocine.



Le début de la deuxième phase du travail.

À l'avance, transférez une femme en travail dans la salle d'accouchement. Suivre strictement

pour la condition du fœtus, la prévention de l'hypoxie fœtale, avec suspicion

hypoglycémie iv injecter du glucose.



Incision de la tête foetale.

Si le fœtus est dans un état satisfaisant, il ne faut pas se dépêcher de se retirer

têtes. Sortez la tête en pause entre les tentatives.

La ceinture scapulaire du fœtus tombe en dessous et la naissance des épaules dans le temps

coïncide avec la tentative.



La coupe de la tête est retardée, la fréquence cardiaque fœtale change.

Les forceps de sortie sont montrés avant même l'apparition des signes d'hypoxie. À

le grand fœtus est l'épisiotomie préféré.

Vous devrez peut-être retirer de force la ceinture scapulaire.





Situation Obstétrique ou Diabétique Docteur Tactiques Notes



La tête était née, il est difficile de retirer la ceinture scapulaire.

Après l'épisiotomie, le bras est inséré dans le vagin, l'huméral est retourné

ceinture et tirez la poignée arrière.



IV Réanimation d'un nouveau-né (présence obligatoire d'un pédiatre

à la naissance).



Récupération respiratoire.

Le mucus est aspiré avant même que les épaules ne se retournent.





Accouchement dont l’âge gestationnel est inférieur à 36 semaines. Césarienne à

moins de 37 semaines (sans asphyxie) ou un accouchement avec une période

grossesse de plus de 37 semaines (asphyxie légère).

Ventilation mécanique Il devrait être arrêté après avoir écouté les poumons

le médecin a veillé à ce que la respiration soit bien conduite dans tous les services

les poumons.

Le manque d'asphyxie et de pleurs chez un enfant immature n'exclut pas

développement de l'atélectasie.



Asphyxie sévère chez les adultes ou asphyxie légère chez les immatures

nouveau-né (l'enfant crie, mais après le cri, le ton n'est pas

se lève, reste fortement réduite, le cri est faible, les poumons ne sont pas

redresser).

Intubation et ventilation mécanique pendant 20-30 minutes. Après l'apparition du bien

ton, couleur rose de la peau pour éteindre l'appareil, mais pas

extuber l'enfant. Vérifier l'adéquation de la respiration, réchauffer

un nouveau-né.

Le sous-refroidissement entraîne une diminution de la pression partielle d'oxygène et

augmentation de l'acidose.



Un nouveau-né est retiré d'un état d'asphyxie. Le souffle

indépendant.

Appliquer une méthode de création de pression respiratoire positive

méthodes (méthode de Gregory) pour la prévention de l’atélectasie pulmonaire. À

le traitement du cordon ombilical n'est pas entre crochets. Quitter le moignon du cordon ombilical

pour la thérapie par perfusion.



Après avoir désactivé la respiration du matériel et utilisé l'appareil

L'état de Grégory s'est aggravé.

Encore une fois, appareil respiratoire prolongé.

L'expansion du tissu pulmonaire n'a pas pu être complètement réalisée.













correction des troubles métaboliques et prévention de l'œdème cérébral

et hémorragies chez les nouveau-nés.



Immédiatement après la naissance du bébé.

Pincez le cordon ombilical.

Pléthore de prévention



Asphyxie légère avec un âge gestationnel de 36 semaines.

Dans / dans le cordon ombilical, entrez (sous le contrôle de CBS) 15-20 ml d'une solution à 5%

bicarbonate de sodium ou 25 mg de cocarboxylase dans 7 à 8 ml de solution à 10%

solution de glucose. V / m 0,1 ml / kg de solution de vicasol à 10%.

Prévention des hémorragies.



À une période de 36 semaines, indépendamment de l'asphyxie.

La même et / m administration d'hydrocortisone à une dose de 5 mg / kg

Stimulation de la formation de surfactant.



Asphyxie sévère.

La même chose



Hyperhydratation sévère

1 à 1,5 heure après la naissance du bébé, administrer vm lasix 0,1

ml / kg

Prévention de l'œdème cérébral.



Symptômes cliniques d'hypoglycémie, taux de glucose inférieurs à 1,66

mmol / l

Déposez l'introduction d'une solution de glucose à 20% ou par un tube dans l'estomac

augmenter la glycémie au-dessus de 2,2 mmol / l.

Traitement de l'hypoglycémie.



Prévention et traitement de l'encéphalopathie post-hypoxique.

50-100 mg / kg de GHB Prévention de l'œdème cérébral.
<< Précédent Suivant >>
= Passer au contenu du manuel =

Gestion et traitement des patientes diabétiques pendant la grossesse

  1. Tactiques de gestion avant, pendant et après la chirurgie
    Le patient avant l'opération Un diagnostic approfondi est inclus dans la préparation du patient à l'opération, ce qui, avec la détermination des indications de l'opération, permet de juger de l'état du cœur, des poumons, des reins, de la fonction hépatique, ainsi que du bilan hydrique, électrolytique, acido-basique et énergétique. Lors des opérations d'urgence pour le diagnostic et la préparation du patient à la chirurgie, le médecin ne dispose que de 1 à 2 heures.
  2. Prévention et traitement de l'hypoxie intra-utérine du fœtus pendant la grossesse et l'accouchement
    Par hypoxie intra-utérine, on entend une violation des échanges gazeux entre la mère et le fœtus, qui se traduit par une diminution de l'apport en oxygène qui lui est destiné et par l'accumulation dans son corps de produits métaboliques non oxydés. L'acidose métabolique se développe chez le fœtus. L’augmentation de l’acidose entraîne l’inhibition des processus biochimiques dans les cellules du fœtus, une diminution de leur capacité à absorber de l’oxygène et
  3. Prise en charge du 2ème groupe de femmes enceintes: groupe de femmes enceintes sensibilisées menacées par le conflit Rh (il existe des anticorps, mais aucun signe de GBP):
    Ce groupe comprend les femmes Rh (-) avec: 1. des première et deuxième femmes enceintes présentant des anticorps anti-rhésus détectées; 2. femmes enceintes, le fait de la sensibilisation dans lequel peut être établi en fonction des antécédents obstétricaux et de transfusion sanguine (fausses couches spontanées, mortinaissances, naissances prématurées, transfusions sanguines sans tenir compte du facteur Rh, la naissance d'enfants avec HDN),
  4. Examen pendant la grossesse.
    La surveillance pendant la grossesse commence immédiatement après la grossesse et comprend les méthodes de recherche suivantes: • échographie; • détermination périodique de HCG dans le sang; • détermination du sulfate de DHEA / DHEA; • si nécessaire, consulter un psychologue et
  5. Alimentation de grossesse
    Certaines femmes peuvent devenir enceintes pendant l'allaitement. Cela signifie-t-il que vous devriez sevrer le bébé? Non, ne veut généralement pas dire. Vous pouvez nourrir un enfant plus âgé ou un bébé qui commence à marcher pendant une nouvelle grossesse et continuer à en nourrir deux («double alimentation») après l'accouchement. Cependant, l'alimentation pendant la grossesse est difficile et certaines mères
  6. Nutrition pendant la grossesse
    Lors de l'élaboration d'un régime, il convient de prendre en compte les habitudes et les traditions, la nature du travail, les différentes caractéristiques individuelles de la femme, les conditions climatiques dans lesquelles elle vit. Peu importe la durée de la grossesse. Je trimestre Dans la première moitié de la grossesse, il y a une restructuration active du corps et une adaptation à un nouvel état. Maintenant, une femme est subordonnée non seulement à elle-même, à ses désirs et à ses caprices,
  7. Changements physiologiques pendant la grossesse
    La grossesse provoque des modifications dans presque tous les systèmes organiques (tableau 42-1). De nombreux changements sont de nature adaptative, réduisant le stress causé par la grossesse et l'accouchement. La MAK du SNC des anesthésiques inhalés pendant la grossesse diminue progressivement pour atteindre 60% de la valeur initiale au moment de l'accouchement. Ce phénomène est dû aux modifications du niveau d'hormones et d'opiacés endogènes chez
  8. Formes d'anémie pendant la grossesse
    Anémie physiologique (fausse) Le développement de cette forme d'anémie dépend d'une augmentation inégale des composants sanguins. Pendant la grossesse, on observe une augmentation du volume sanguin maternel de 23 à 34% (jusqu’à 50%) due au plasma. En conséquence, l'indice d'hématocrite diminue à 35% (à un taux de 36 à 42%), tandis que la masse totale d'hémoglobine augmente de 12 à 18%. De cette façon
  9. ORGANISATION ET CONDUITE DU TRAVAIL PSYCHOLOGIQUE EN TEMPS DE PAIX
    ORGANISATION ET CONDUITE DU TRAVAIL PSYCHOLOGIQUE EN PAIX
  10. Changements dans le corps de la femme pendant la grossesse
    En liaison avec le développement du fœtus dans le corps de la femme enceinte, une restructuration majeure de l'activité des systèmes et des organes les plus importants est réalisée. Le poids corporel d'une femme augmente, en particulier au cours de la seconde moitié de la grossesse. L'augmentation hebdomadaire de cette période est comprise entre 300 et 350 g. En moyenne, le poids corporel augmente de 12 kg à la fin de la grossesse. Système cardiovasculaire. La quantité dans l'utérus augmente considérablement
  11. Échographie pendant la grossesse
    L'avortement En cas d'avortement incomplet, des échostructures éparses séparées sont révélées dans la cavité utérine, indiquant la présence de restes d'œuf fœtal et de caillots sanguins dans celle-ci. L'œuf fœtal n'est pas visualisé. La cavité utérine est généralement un peu élargie. Avec un avortement menaçant, une augmentation du tonus du myomètre est détectée sous la forme d'un épaississement des parois de l'utérus. Avec détachement partiel de l'ovule entre son mur et son mur
  12. PRINCIPAUX CHANGEMENTS DANS LE CORPS DE LA FEMME PENDANT LA GROSSESSE
    Pendant la grossesse, un nouveau système fonctionnel, la mère - le placenta - le fœtus, provoque de nombreux changements dans le corps de la femme. La mère et le fœtus s'influencent mutuellement à travers le placenta, ce qui les unit d'une part, d'autre part, procure une certaine autonomie au fœtus. Le plus souvent, les jeunes femmes en bonne santé donnent naissance à des enfants en bonne santé. Mais vous ne pouvez pas enfin dire
  13. Changements dans le corps de la femme pendant la grossesse
    En liaison avec le développement du fœtus dans le corps de la femme enceinte, une restructuration majeure de l'activité des systèmes et des organes les plus importants est réalisée. Pendant la grossesse, il se produit des changements physiologiques qui préparent le corps de la femme à l’accouchement et à l’alimentation, tout en contribuant au bon développement du fœtus. Le poids corporel d'une femme augmente, en particulier au cours de la seconde moitié de la grossesse. Augmentation hebdomadaire pendant cette période
  14. GESTION DE LA GROSSESSE
    La gestion de la grossesse en cas de priorité comporte des caractéristiques. Avec un âge gestationnel de 41 semaines, l'absence de signes d'accouchement, le manque de préparation du corps de la femme enceinte à l'accouchement (col utérin immature ou insuffisamment mature, hypotension et diminution de l'excitabilité utérine), une hospitalisation à la maternité est indiquée en raison de la nécessité d'un examen approfondi, d'un suivi constant
  15. Préparer le sein à l'allaitement pendant la grossesse
    Parfois, le sein d’une femme pendant la grossesse et l’allaitement augmente de plusieurs tailles et devient trop lourd, ce qui peut entraîner un affaissement (ptosis). Mais ce processus peut être évité. Pour que l'allaitement n'affecte pas négativement les formes attrayantes de vos glandes mammaires, essayez de vous habituer à quelques astuces simples pour les renforcer pendant la grossesse.
  16. DIAGNOSTIC PENDANT LA GROSSESSE
    DIAGNOSTIC DANS LE TEMPS
  17. Hygiène d'une femme pendant la grossesse, l'accouchement et la période post-partum
    Hygiène d'une femme enceinte. Pendant la grossesse, tous les organes d’une femme travaillent avec une charge nettement supérieure à celle d’une femme non enceinte. En règle générale, le corps de la plupart des femmes enceintes supporte assez facilement cette charge et, pendant la grossesse, se produisent des changements qui non seulement ne nuisent pas au corps de la femme, mais au contraire, qui affectent favorablement sa santé et contribuent à
  18. . Modifications des ganglions myomateux et du lit placentaire pendant la grossesse
    Changements dans les nœuds myomateux. Les complications les plus courantes pendant la grossesse sont des modifications secondaires des noeuds myomateux. Le plus souvent, cela s’applique aux myomes simples, qui ont peu de vaisseaux, qui se localisent de manière sous-péritonéale, parfois sur une jambe mince, qui peuvent se tordre. La violation de la nutrition des ganglions myomateux peut survenir avec une augmentation prolongée du tonus utérin, un excès physique
Portail médical "MedguideBook" © 2014-2019
info@medicine-guidebook.com