Accueil
À propos du projet
Actualités médicales
Pour les auteurs
Livres autorisés sur la médecine
<< Précédente Suivant >>

CONTENU PRINCIPAL DU TRAVAIL

L'introduction présente la pertinence du sujet de la thèse de recherche, définit le but, l'objet, le sujet et les tâches de la recherche, propose l'hypothèse de la recherche, expose la base méthodologique, la nouveauté scientifique, la signification théorique et pratique du travail, les dispositions mises en avant pour la défense sont présentées.

Le premier chapitre, «Le problème de l'anxiété chez les enfants fréquemment malades, les caractéristiques sexospécifiques de son expression et ses facteurs déterminants», présente une revue de la littérature scientifique sur l'étude de l'anxiété infantile en psychologie, les caractéristiques sexospécifiques de sa manifestation; facteurs de développement de l'anxiété chez les enfants d'âge préscolaire, en particulier la relation parentale; Les caractéristiques de la structure psychologique de la famille et le développement de la personnalité de l'enfant souvent malade d'âge préscolaire sont examinés.

Le premier paragraphe présente une analyse de l'état du problème de l'étude de l'anxiété infantile en science psychologique. La base du travail est la définition de l'anxiété en tant que caractéristique psychologique individuelle, consistant en une tendance accrue à ressentir de l'anxiété dans diverses situations de la vie, y compris celles dont les caractéristiques objectives n'y prédisposent pas (Spilberger Ch.D., 2000). Une anxiété accrue a un effet négatif sur le comportement et l'activité de l'enfant, empêchant son développement harmonieux (Gabdreeva G.Sh., Zakharov A.I., Kochubei B.I., Astapov V.M., 2002) et provoquant une rechute de la maladie (Isaev D. N .. 2000; Antropov Yu.F., 2002; Starshenbaum G.V., 2005; Kovalevsky V.A., 2006). L'âge préscolaire est l'âge de la plus forte gravité de l'anxiété, qui est due à la fois au développement émotionnel intense et à la compréhension cognitive accrue du danger (Prikhozhan A.M., 1998; Spivakovskaya A.S., 1999; Kostina L.I., 2003). Certains chercheurs voient les causes de l’anxiété dans les facteurs naturels et génétiques du développement de la psyché de l’enfant (direction psychanalytique), tandis que d’autres les considèrent comme sociales, comme condition et résultat de la socialisation (approche cognitivo-comportementale). Néanmoins, une analyse de la littérature sur le problème de l'anxiété chez l'enfant a montré que la plupart des causes de l'anxiété chez l'enfant sont liées à la violation des relations parent-enfant.

Le deuxième paragraphe met en évidence les idées sur les différences entre les sexes dans la manifestation de l'anxiété dans la littérature moderne (Makshantseva L.V., Eremeeva V.D., Khrizman T.P., 1998; Kamenskaya V.G., Zvereva S.V., 2004).

Les chercheurs sont à la recherche de facteurs déterminants dans la différence de manifestation de l'anxiété chez les garçons et les filles d'âge préscolaire avancé. Certains scientifiques expliquent ces différences par la particularité de la socialisation sexuelle des garçons, qui se caractérise par une identification féminine primaire avec la mère, suivie d'un changement dans l'objet d'identification, contribuant ainsi à la dissonance émotionnelle et cognitive, qui provoque de l'anxiété et des tensions (Aleshina Yu.E., Volovich A.S., 1989; Kagan V.E., 2000). D'autres soulignent la prédisposition des garçons à une anxiété accrue en raison d'une éducation conflictuelle, combinant des orientations de base féminines (en raison de la prédominance de l'environnement social féminin) et des exigences orientées vers le masculin (Kon I.S., 2003; Ivanova M.V., Kovalenko O. V., 2005). Jusqu'à présent, il n'y a pas de consensus sur cette question, néanmoins, la principale attention des chercheurs qui étudient ce problème est accordée à l'impact sur l'enfant de son environnement social environnant, et en particulier de la famille.

Dans le troisième paragraphe, la parentalité est considérée comme l'un des facteurs de la formation de l'anxiété. D'une manière générale, une analyse de la littérature sur ce problème a permis d'identifier les principales causes d'anxiété chez l'enfant: les parents manquent de contact émotionnel avec les enfants ou de son intensité excessive; absence d'acceptation inconditionnelle par les parents de l'enfant; l'incrédulité dans la capacité de l'enfant à être indépendant, proactif et responsable; anxiété excessive pour l'enfant et soins excessifs pour lui; présentation d'exigences excessives à l'enfant sans tenir compte de ses capacités réelles; l'assimilation par l'enfant des schémas d'anxiété familiale. Ainsi, l'un des principaux facteurs de l'apparition et du développement de l'anxiété est une attitude parentale inefficace (perturbée) (Lukasik A.V., 2000; Astapov V.M., 2004; Kozlovskaya N.V., 2005; Mendelevich O.V., 2007 et autres). De plus, il est prouvé que la relation parentale dépend du sexe de l'enfant (Radina N.K., 1999; Kagan V.E., 2000; Kon I.S., 2003; Chekalina A.A., 2004), de son statut somatique (Isaev D.N., 2000; Sokolova O.M., Zernitsky O.B., 2005; Oudshorn D.N., 2007).

Dans le quatrième paragraphe, les caractéristiques de la structure psychologique de la famille et le développement de la personnalité de l'enfant souvent d'âge préscolaire sont examinés. Certains chercheurs soulignent que les enfants souvent plus âgés d'âge préscolaire diffèrent de leurs pairs en bonne santé par un niveau d'anxiété plus élevé en raison de la situation sociale particulière de développement, de la prévalence de types de relations parentales inefficaces parmi les familles avec des enfants souvent malades (Lukasik A.V., 2000; Astapov V .M., 2004; Kozlovskaya N.V., 2005; Mendelevich O.V., 2007). Les familles avec des enfants souvent malades ont une structure spéciale dans laquelle la relation symbiotique étroite de l'enfant avec la mère est combinée avec le détachement psychologique du père. Rejetant, avec des éléments d’infantilisation et de «handicap social», l’attitude parentale de la mère envers un enfant souvent malade renforce sa maladie. En conséquence, un enfant développe des traits de personnalité qui entravent sa récupération et son adaptation à l'environnement social: anxiété élevée, dépendance excessive à l'égard d'un adulte, etc.

En analysant la littérature scientifique sur cette question, nous pouvons supposer que la maladie peut être un déclencheur, provoquant une attitude parentale inefficace, qui, à son tour, contribue au développement d'une anxiété élevée chez l'enfant. Pour réduire l'anxiété, un enfant souvent malade utilise des mécanismes de défense psychologique non adaptatifs - somatisation de l'anxiété, fuite vers la maladie. Il existe un «cercle vicieux psychosomatique», dont on peut sortir en changeant, tout d'abord, l'attitude parentale inefficace envers l'enfant en efficace.

Ainsi, la prise en compte des facteurs familiaux pour le développement d'une anxiété élevée, sa spécificité de genre chez les enfants d'âge préscolaire fréquemment malades, les possibilités de sa correction en lien avec les caractéristiques de l'environnement familial nous semblent pertinentes et pertinentes pour le développement de la théorie psychologique et les besoins de la pratique.

Le deuxième chapitre «Bases théoriques et méthodologiques, méthodes et matériaux de recherche» révèle les principes théoriques et méthodologiques qui ont constitué la base de l'étude (présentés dans le premier paragraphe).

Le deuxième paragraphe décrit les échantillons expérimentaux et témoins et les méthodes de recherche. Une étude empirique a été menée de 2006 à 2009 sur la base du MDOU n ° 176, 177, 250 de Krasnoïarsk. L'étude a porté sur 120 enfants (souvent malades - 30 garçons et 30 filles, en bonne santé - 30 garçons et 30 filles) âgés de 5 à 7 ans, 120 mères et 108 pères, 14 enseignants. Dans chaque groupe expérimental, 90% des enfants ont été diagnostiqués avec un «enfant fréquemment malade» (voir un médecin avec des maladies respiratoires, des infections virales respiratoires aiguës, des infections respiratoires aiguës, 4 à 6 fois par an), 10% des enfants fréquemment malades ont été diagnostiqués avec un «vrai enfant souvent malade» (appel chez le médecin plus de 6 fois par an). Tous les enfants fréquemment malades au moment de l'examen étaient en rémission.

Les méthodes et techniques suivantes ont été utilisées pour étudier les caractéristiques sexospécifiques de l'anxiété des enfants souvent plus âgés d'âge préscolaire plus âgés, les caractéristiques de l'attitude parentale à leur égard et pour identifier la relation entre la gravité de l'anxiété des enfants souvent malades d'âge préscolaire plus âgé et les caractéristiques de la parentalité.

• questionnaire - questionnaire pour identifier un enfant d'âge préscolaire anxieux en interrogeant les adultes environnants - parents, enseignants (Kostina LI);

• la méthodologie projective «Choisir la bonne personne» (Tample R., Amen V., Dorki M.) vous permet de déterminer l'anxiété par rapport à un certain nombre de situations de vie d'interaction avec d'autres personnes typiques d'un enfant (5-7 ans);

• «L'ampleur de l'anxiété infantile» (AM Parishioners), qui permet d'identifier l'anxiété des enfants d'âge préscolaire dans certains types d'activités;

• «Test-questionnaire d'attitude parentale» (Varga A.Ya., Stolin VV), qui permet d'identifier les caractéristiques de l'attitude parentale envers les enfants;

• «Une étude des aspects cognitifs et émotionnels des attitudes de genre chez les enfants de 5 à 7 ans» (V. Kagan);

• méthodes de traitement mathématique et d'analyse de corrélation (critère de Student - détermination de l'importance des différences dans le niveau du trait étudié, critère X2 de Pearson - détermination des différences dans la distribution des attributs; coefficient de corrélation de Spearman - détermination des relations de corrélation).

Le troisième chapitre, «Une étude psychologique expérimentale des caractéristiques de l'anxiété liée au genre chez les enfants fréquemment âgés des enfants d'âge préscolaire plus âgés et sa relation avec l'attitude parentale», est consacré à une analyse des caractéristiques d'anxiété des garçons fréquemment malades et des filles d'âge préscolaire plus âgées (par rapport à des pairs sains), et à la détermination des caractéristiques de l'attitude parentale envers les enfants souvent malades. les enfants d'âge préscolaire plus âgés, selon le sexe du parent et le sexe de l'enfant (par rapport à des pairs sains) et l'identification eniyu relation entre la gravité de l'anxiété souvent enfant malade des fonctionnalites âge préscolaire et plus l'attitude des parents envers lui.

Dans le premier paragraphe, les résultats de recherche suivants sont présentés:

1. Les caractéristiques de l'anxiété des garçons et des filles d'âge préscolaire souvent malades par rapport à leurs pairs en bonne santé sont déterminées. Une analyse statistique des résultats obtenus par la méthode «Choisir la bonne personne» (exemple R., Amen V., Dorki M.) a montré qu'il existe des différences significatives entre l'indice d'anxiété des garçons souvent malades et en bonne santé (p? 0,01), souvent malades et en bonne santé filles (p? 0,05), garçons et filles souvent malades (p? 0,05). Lors de l'analyse des résultats de la méthodologie «Child Anxiety Scale» (Parishioners A.M.), les éléments suivants ont été révélés: sur la base du statut somatique, il y avait des différences significatives entre le niveau d'éducation (p? 0,01), l'auto-évaluation (p? 0,01) et les relations interpersonnelles (p? 0,01) l'anxiété des garçons souvent malades et en bonne santé, ainsi que le niveau de formation (p? 0,05) et l'anxiété interpersonnelle (p? 0,05) des filles souvent malades et en bonne santé. La comparaison des résultats sur la base de l'identité de genre a révélé des différences significatives entre le niveau d'estime de soi (p? 0,01) et l'anxiété interpersonnelle (p? 0,05), souvent des garçons et des filles malades. Il n'y avait aucune différence significative entre les indicateurs du niveau d'anxiété interpersonnelle chez les garçons et les filles en bonne santé (Fig. 1).



Fig. 1.

Une caractéristique généralisée des indicateurs de l'indice d'anxiété, de l'éducation, de l'auto-évaluation et de l'anxiété interpersonnelle des garçons et des filles d'âge préscolaire souvent malades et en bonne santé

(%)



Ainsi, les enfants d'âge préscolaire plus âgés, souvent malades, sont plus anxieux que leurs pairs en bonne santé, car ils se trouvent dans une situation de développement social particulière, caractérisée par des conditions «déficientes» pour le développement de la personnalité et, par conséquent, éprouvent certaines difficultés à interagir avec le monde extérieur, ce qui conduit au doute de soi, à la timidité, à une anxiété accrue.

2. Les caractéristiques des aspects cognitifs et émotionnels des attitudes de genre chez les enfants d'âge préscolaire sont analysées («L'étude des aspects cognitifs et émotionnels des attitudes de genre chez les enfants de 5 à 7 ans» (Kagan VS)). En analysant l'aspect cognitif des attitudes de genre des groupes d'enfants étudiés, il convient de noter que, indépendamment du sexe et du statut somatique, tous les enfants nomment correctement leur sexe, réalisent son irréversibilité et ne veulent pas le changer. Une analyse quantitative et qualitative de la perception émotionnelle du sexe par les enfants a montré que dans les réponses des enfants des deux sexes (quel que soit leur statut somatique), la perception émotionnelle des filles est significativement plus positive que celle des garçons. Cependant, la perception de son propre rôle sexuel par les enfants souvent malades (en particulier les garçons) est moins positive que celle des pairs en bonne santé. Lors de la comparaison des résultats à l'aide de méthodes de statistiques mathématiques, des différences significatives ont été trouvées entre les indicateurs de la perception émotionnelle de leur propre rôle sexuel des garçons et des filles souvent malades (p? 0,01), des garçons en bonne santé et des filles en bonne santé (p? 0,01) et du rôle du sexe opposé des garçons malades et des filles souvent malades (p? 0,01), ainsi que des garçons et des filles en bonne santé (p? 0,01).

Les résultats de l'étude sont conformes aux vues de M.V. Ivanova, V.D. Eremeeva, T.P. Khrizman, V.E. Kagan affirme que les garçons plus âgés d'âge préscolaire (par rapport aux filles) ont un niveau plus élevé d'anxiété et de négativité émotionnelle de l'image de I, ce qui est facilité par un certain nombre de facteurs:

• étant dans un environnement qui inculque le rôle moteur des valeurs de type féminin (obéissance, passivité, absence de conflit, etc.), les garçons sont obligés dans la vie réelle de s'adapter dans leur comportement aux exigences masculines des adultes significatifs: la capacité de se protéger et les plus faibles, la capacité à atteindre son propre, défendre son point de vue, sa capacité à supporter des épreuves, à contrôler ses manifestations émotionnelles. Tout cela crée les conditions préalables pour vivre un «conflit de valeurs de genre» chez les garçons, ce qui augmente leur anxiété.

Les filles, cependant, traversent cette période d'âge moins péniblement, car les exigences des adultes (principalement du même sexe) leur sont plus compréhensibles, et donc elles formulent plus clairement des comportements, des valeurs qui correspondent au stéréotype du comportement sexospécifique;

• complexité, incohérence de la formation de l'identité de genre chez les garçons à l'âge de 5 à 7 ans (changement d'objet d'identification, dissonance émotionnelle et cognitive);

• caractéristiques des influences éducatives (environnementales) associées à une attitude émotionnelle négative envers le comportement masculin des garçons. Absence de prise en compte par les adultes des caractéristiques sexospécifiques des enfants déterminées biologiquement (l'organisation cérébrale des fonctions mentales chez les garçons et les filles est différente);

• suppression du sentiment de peur propre à un garçon en raison des attitudes apprises de la société, des stéréotypes sexuels du «comportement masculin» et, par conséquent, d'une augmentation des tensions internes et de l'anxiété.

Ainsi, les garçons souvent malades (par rapport aux filles souvent malades et aux pairs sains des deux sexes) ont des taux plus élevés en termes d'anxiété et de perception émotionnelle négative de leur propre rôle sexuel. Sur la base de ce qui précède, nous pouvons conclure que le statut d'un enfant fréquemment malade est ressenti par un garçon plus douloureusement que par une fille, ce qui affecte négativement ses relations interpersonnelles, son auto-évaluation, ses propres capacités, ce qui peut provoquer le développement d'une anxiété élevée.

Le deuxième paragraphe présente les résultats d'une étude des caractéristiques de la parentalité dans les familles avec des garçons et des filles souvent malades (par rapport aux familles saines) et la relation révélée entre la parentalité et les caractéristiques de genre de l'anxiété chez les enfants d'âge préscolaire souvent malades.

1.
Dans les familles avec des enfants souvent malades, les principaux types de relations parentales entre les pères sont la symbiose, l'hypersocialisation autoritaire (pour les garçons) et la symbiose, l'hypersocialisation autoritaire, l'infantilisation (pour les filles). En ce qui concerne les enfants fréquemment malades, les mères présentent une symbiose, une infantilisation (pour les filles) et une symbiose, une infantilisation, un rejet (pour les garçons). Par conséquent, les deux parents sont souvent adoptés et infantilisés par des filles qui sont souvent malades, tandis que les mères qui sont souvent malades de leur mère ont une attitude parentale contradictoire: une combinaison d'affection forte, de tutelle excessive et de rejet émotionnel. Les types d'attitude parentale dominants de la part des pères envers les enfants sains des deux sexes, ainsi que de la mère envers les garçons, sont la coopération, la symbiose et l'hypersocialisation autoritaire, tandis que chez les filles en bonne santé, de la part des filles en bonne santé, la symbiose et la coopération dominent (figures 2 et 3).



Fig. 2.

La caractéristique généralisée de l'attitude parentale des mères à l'égard des garçons et des filles d'âge préscolaire souvent malades et en bonne santé

: 1 - rejet, 2 - coopération, 3 - symbiose, 4 - hypersocialisation autoritaire, 5 - infantilisation (%)



Fig. 3.

Description générale de l'attitude parentale des pères à l'égard des garçons et des filles d'âge préscolaire souvent malades et en bonne santé

: 1 - rejet, 2 - coopération, 3 - symbiose, 4 - hypersocialisation autoritaire, 5 - infantilisation (%)

En comparant les résultats, des différences significatives ont été trouvées entre l'attitude parentale envers les garçons souvent malades et en bonne santé chez les mères (p? 0,01) et les pères (p? 0,05), ainsi qu'avec les filles souvent malades et en bonne santé chez les mères (p? 0,01 ) et les pères (p? 0,01).

2. Анализ взаимосвязи между степенью выраженности тревожности часто болеющих детей старшего дошкольного возраста и особенностями родительского отношения к ним матерей позволил выявить:

• прямую значимую связь между уровнем тревожности детей обоего пола и авторитарной гиперсоциализацией; между уровнем тревожности у мальчиков и отвержением, симбиозом, инфантилизацией;

• обратную значимую связь между уровнем тревожности у девочек и кооперацией.

Анализ взаимосвязи между степенью выраженности тревожности часто болеющих детей старшего дошкольного возраста и особенностями родительского отношения к ним отцов позволил выявить:

• прямую значимую связь между уровнем тревожности детей обоего пола и авторитарной гиперсоциализацией; между уровнем тревожности мальчиков и отвержением;

• обратную значимую связь между уровнем тревожности мальчиков и кооперацией (табл. 1–2).

Таблица 1 –

Особенности взаимосвязей между степенью выраженности тревожности часто болеющих детей старшего дошкольного возраста и типом родительского отношения к ним матерей

( rs )



Remarque В таблице представлены цифровые значения коэффициента корреляции по Спирмену и обозначен характер существующей связи: (+) – прямая связь, (–) – обратная связь; * – обозначены значимые корреляционные связи при р ? 0,05; ** – обозначены значимые корреляционные связи при р ? 0,01.

Таблица 2 –

Особенности взаимосвязей между степенью выраженности тревожности часто болеющих детей старшего дошкольного возраста и типом родительского отношения к ним отцов

(rs)



Remarque В таблице представлены цифровые значения коэффициента корреляции по Спирмену и обозначен характер существующей связи: (+) – прямая связь, (–) – обратная связь; * – обозначены значимые корреляционные связи при р ? 0,05; ** – обозначены значимые корреляционные связи при р ? 0,01.

Таким образом, анализ взаимосвязи между степенью выраженности тревожности часто болеющих детей старшего дошкольного возраста и типом родительского отношения к ним показал, что существует прямая зависимость между неэффективными типами родительского отношения и уровнем тревожности детей и обратная связь между эффективными типами родительского отношения и уровнем детской тревожности. Анализируя результаты, можно сделать вывод, что независимо от пола детей имеет место связь гиперсоциализации со стороны отцов и матерей с повышенной детской тревожностью. Корреляционный анализ позволил выявить значимую обратную связь кооперации родителей и тревожности детей одинакового с ними пола, что, возможно, свидетельствует о значимости для ребенка кооперации со стороны родителя, являющегося для него объектом идентификации. Чем меньше показатели кооперации девочек с их матерями, а у мальчиков – с их отцами, тем выше уровень детской тревожности.

Тем не менее, выявлена взаимосвязь гендерных особенностей проявления тревожности и родительского отношения. В отношении часто болеющих девочек выявлены низкие показатели отвержения со стороны родителей обоего пола и значимой корреляции между тревожностью часто болеющих девочек и родительским отвержением не выявлено, в то время как в отношении мальчиков отвержение со стороны матери является одним из ведущих типов родительского отношения. Кроме того, выявлены значимые корреляции между отвержением родителей обоего пола и повышенной тревожностью часто болеющих мальчиков. Основываясь на полученных результатах, можно сделать вывод, что отвержение в отношении часто болеющих мальчиков в семьях более выражено, чем в отношении часто болеющих девочек.

Выявлена прямая тесная связь между повышенной самооценочной и межличностной тревожностью часто болеющих мальчиков и их инфантилизацией со стороны матерей, в то время как инфантилизация девочек со стороны родителей обоего пола не связана с повышенной тревожностью. Следовательно, в тесной симбиотической связи с собственными сыновьями, инфантилизируя их и приписывая им социальную несостоятельность, контролируя каждый шаг ребенка, матери способствуют повышению тревожности часто болеющих мальчиков в оценке себя как носителя собственной половой роли, в оценке собственных возможностей и в межличностных взаимоотношениях.

Учитывая вышеизложенные факты, можно говорить о том, что часто болеющий мальчик в большей степени не соответствует ожиданию матери, чем девочка с тем же соматическим статусом, чем и объясняются высокие показатели «материнского отвержения» во многих семьях с часто болеющими мальчиками. Такое противоречивое отношение матери, эмоциональная связь с которой особо важна в возрасте 5-7 лет, может способствовать формированию повышенной тревожности у мальчиков.

В четвертой главе представлена коррекционно-развивающая программа, направленная на редукцию высокой тревожности часто болеющих мальчиков и девочек старшего дошкольного возраста и оптимизацию родительского отношения к ним, а также анализ ее эффективности. Коррекционно-развивающая работа осуществлялась в отношении трех субъектов образовательного пространства:

• часто болеющих, тревожных детей старшего дошкольного возраста (снижение высокого уровня тревожности, формирование позитивного самовосприятия (в т.ч. восприятия собственной гендерной роли), преодоление «психологической выгоды» от заболевания);

• родителей (повышение психолого-педагогической компетентности, преодоление собственной тревожности, изменение восприятия собственного часто болеющего ребенка и родительского отношения к нему на более эффективное, гармонизация детско-родительских отношений);

• педагогов (расширение знаний о механизмах возникновения тревожности и способах ее преодоления у детей 5–7 лет, об особенностях развития личности и структуры семьи часто болеющего ребенка, о гендерных особенностях развития детей и возможности их учета при организации образовательного процесса).

После реализации коррекционно-развивающей программы был проведен контрольный срез, позволяющий определить ее эффективность (рис. 4).

1. Статистический анализ результатов контрольного среза по методикам «Выбери нужное лицо» и «Шкала тревожности ребенка» показал, что выявлены достоверные различия между показателями индекса тревожности (р?0,01), уровня учебной (р?0,05), самооценочной (р?0,01) и межличностной тревожности (р?0,01) экспериментальной группы мальчиков до и после проведения формирующего эксперимента, а также между показателями индекса тревожности (р?0,05) и уровня межличностной тревожности (р?0,01) экспериментальной группы девочек до и после реализации формирующего эксперимента. Достоверные различия (выявленные до проведения коррекционно-развивающих мероприятий) между уровнем тревожности экспериментальных и контрольных групп были нивелированы.



Fig. 4.

Обобщенная характеристика показателей индекса тревожности, учебной, самооценочной и межличностной тревожности часто болеющих мальчиков и девочек старшего дошкольного возраста ДО и ПОСЛЕ формирующего эксперимента

(%)

2. Выявлены достоверные различия между родительским отношением матерей до и после проведения формирующего эксперимента к часто болеющим мальчикам (р?0,05) и девочкам (р?0,05). В родительском отношении отцов к часто болеющим девочкам и мальчикам до и после проведения формирующего эксперимента достоверных различий не выявлено, тем не менее, после реализации коррекционно-развивающей программы достоверные различия между показателями родительского отношения отцов к часто болеющим и здоровым детям обоего пола были нивелированы.

После проведенного формирующего эксперимента в целом произошло повышение уровня эффективного родительского отношения и снижение уровня неэффективного родительского отношения к часто болеющим детям обоего пола. Следует отметить, что значительное снижение отвержения и инфантилизации со стороны матерей в отношении часто болеющих мальчиков старшего дошкольного возраста является важным фактором для коррекции повышенной тревожности в развитии последних. Отцы же не отвергают своих часто болеющих дочерей, но и не могут их не инфантилизировать. Этим, возможно, объясняется большая разница в различии уровня тревожности до и после формирующего эксперимента у часто болеющих мальчиков старшего дошкольного возраста (в сравнении с часто болеющими девочками-сверстницами). Значительное повышение уровня кооперации со стороны родителей по отношению к детям обоего пола также является благоприятным фактором для снижения уровня их тревожности (рис. 5–6).



Fig. 5.

Обобщенная характеристика родительского отношения матерей и отцов к часто болеющим мальчикам старшего дошкольного возраста ДО и ПОСЛЕ формирующего эксперимента

: 1 – отвержение, 2 – кооперация, 3 – симбиоз, 4 – авторитарная гиперсоциализация, 5 – инфантилизация (%)



Fig. 6.

Обобщенная характеристика родительского отношения матерей и отцов к часто болеющим девочкам старшего дошкольного возраста ДО и ПОСЛЕ формирующего эксперимента

:

1 – отвержение, 2 – кооперация, 3 – симбиоз, 4 – авторитарная гиперсоциализация, 5 –инфантилизация (%)

Полученные результаты позволяют сделать вывод, что предложенная коррекционно-развивающая программа является эффективной для снижения уровня тревожности у часто болеющих девочек и мальчиков старшего дошкольного возраста и оптимизации родительского отношения к ним.

В заключении диссертации делаются следующие выводы:

1. Часто болеющие дети старшего дошкольного возраста более тревожны, чем их здоровые сверстники, так как они находятся в особой социальной ситуации развития, характеризующейся «дефицитарными» условиями для развития личности, и, как следствие, могут испытывать определенные трудности во взаимодействии с окружающим миром, что предрасполагает к неуверенности в себе, боязливости, повышенной тревожности.

2. Часто болеющие мальчики имеют более высокий уровень самооценочной и межличностной тревожности, а также негативного восприятия собственной половой роли, чем девочки. Связано это с противоречивым родительским отношением к часто болеющему мальчику как следствием неоправданного ожидания матери, так как требования социума к маскулинному типу поведения противоречат его личностным особенностям.

3. Симбиоз как тип родительского отношения преобладает как в семьях со здоровыми, так и с часто болеющими детьми старшего дошкольного возраста. Тем не менее, в семьях с часто болеющими детьми симбиоз, как правило, сочетается с инфантилизацией ребенка, и это ставит ребенка в позицию слабого независимо от пола. Однако, если девочкам и позволено быть «слабыми» (показатели по шкале «отвержение» со стороны обоих родителей незначительные), то «слабых» мальчиков матери не принимают полностью (высокие показатели по шкале «отвержение» со стороны матерей), и это в возрасте, когда признание (одобрение) со стороны родителя противоположного пола и эмоциональная связь с ним особенно важны, что может спровоцировать развитие высокой тревожности и, как следствие, рецидивы заболевания.

4. Существуют прямая взаимосвязь между уровнем тревожности мальчиков и девочек старшего дошкольного возраста и неэффективным родительским отношением к ним (высокий уровень отвержения, авторитарной гиперсоциализации и др.), а также обратная связь между тревожностью детей старшего дошкольного возраста и эффективным типом родительского отношения к ним (нормативные показатели всех типов родительского отношения).

5. Предложенная коррекционно-развивающая программа обусловила значительное снижение уровня самооценочной и межличностной тревожности у часто болеющих детей старшего дошкольного возраста и предотвращение повышения уровня учебной тревожности перед поступлением в школу (которое произошло с группами здоровых детей обоего пола), способствовала развитию позитивного самовосприятия у часто болеющих мальчиков, а также позволила изменить родительское отношение к часто болеющим детям на более эффективное и гармонизировать детско-родительские отношения.

Таким образом, проведенное исследование вносит вклад в представление современной медицинской психологии о взаимосвязи гендерных особенностей тревожности часто болеющих детей старшего дошкольного возраста и родительского отношения к ним, расширяет арсенал психолого-педагогических методов, техник для коррекции тревожности и оптимизации родительского отношения к часто болеющему ребенку. Выводы, полученные в результате исследовательской работы, не претендуют на исчерпывающее решение затронутой проблемы, так как мы рассмотрели влияние только родительского отношения на развитие тревожности часто болеющих детей дошкольного возраста, но показывают необходимость дальнейшего изучения факторов, провоцирующих большую выраженность тревожности у часто болеющих мальчиков.
<< Précédente Suivant >>
= Passer au contenu du manuel =

CONTENU PRINCIPAL DU TRAVAIL

  1. CONTENU PRINCIPAL DU TRAVAIL
    L'introduction justifie le choix du sujet, détermine sa pertinence, le degré de connaissance, formule une hypothèse, le but et les objectifs de l'étude, les principales dispositions avancées pour la défense, dévoile les fondements méthodologiques et les méthodes de recherche, détermine la nouveauté scientifique, la signification théorique du travail, sa valeur pratique et son approbation
  2. CONTENU PRINCIPAL DU TRAVAIL
    À la suite de l'analyse théorique et méthodologique de la recherche fondamentale, les conditions, les principes et les approches historiques et scientifiques de l'étude des ressources acméologiques de la santé psychologique des jeunes sont identifiés. Les ressources acméologiques de la santé psychologique d'un individu n'ont pas immédiatement trouvé la clarté nécessaire pour comprendre l'essence de ce problème. Le problème de la compréhension philosophique de la santé, son contenu
  3. CONTENU PRINCIPAL DU TRAVAIL
    L'introduction justifie la pertinence du sujet de recherche, révèle la nouveauté scientifique, la signification théorique et pratique, détermine son développement scientifique, formule le but et les objectifs de l'étude, définit l'objet, le sujet, propose l'hypothèse de l'étude, les dispositions avancées pour la défense. Le premier chapitre résume l'état actuel de développement du problème du développement
  4. CONTENU PRINCIPAL DU TRAVAIL
    L'introduction justifie la pertinence de l'étude, définit son objet, son sujet, son but, ses objectifs, ses hypothèses de recherche. La nouveauté scientifique, la signification théorique et pratique sont révélées; proposer les dispositions de base à défendre. Dans le premier chapitre "L'état actuel de la recherche sur les problèmes d'adaptation en sciences psychologiques", une analyse du concept "d'adaptation" dans
  5. CONTENU PRINCIPAL DU TRAVAIL
    L'introduction justifie la pertinence de l'étude, définit l'objet, le sujet, le but et les objectifs; выдвигаются гипотезы, раскрываются методологические основы исследования, приводятся концептуальные положения, выносимые на защиту, раскрываются научная новизна, теоретическая и практическая значимость исследования, описываются апробация работы и внедрение результатов
  6. CONTENU PRINCIPAL DU TRAVAIL
    L'introduction confirme la pertinence du sujet de la thèse, qui est déterminé par les tendances scientifiques et psychologiques modernes; le but, les tâches et les hypothèses de l'étude de la formation personnelle-professionnelle sont formulés; la base scientifique et méthodologique de la recherche est présentée, les dispositions à défendre sont formulées; la nouveauté scientifique, la signification théorique et pratique des résultats sont indiqués
  7. CONTENU PRINCIPAL DU TRAVAIL
    Dans la genèse de l'étude du problème de la productivité de l'expertise acméologique dans les activités professionnelles d'un fonctionnaire, plusieurs axes de recherche sont identifiés. La base scientifique de l'activité d'expert acméologique comprend: a) les principes sur lesquels se fonde l'examen (le principe de l'humanitarisme, de la créativité et de la flexibilité, la science, l'objectivité, le déterminisme,
  8. CONTENU PRINCIPAL DU TRAVAIL
    L'article note que dans le cadre de la psychologie et de l'acméologie (A.A. Derkach, V.G.Zazykin, N.V. Kuzmina, A.K.Markova, etc.), une expérience considérable a été accumulée dans l'étude des problèmes de professionnalisme. Le professionnalisme étant le résultat de l'interaction de deux systèmes: la personnalité et l'activité professionnelle, dans la logique de l'approche psycho-acméologique, l'activité professionnelle et la personnalité
  9. CONTENU PRINCIPAL DU TRAVAIL
    La thèse est consacrée au problème de la réalisation de soi professionnelle comme l'une des composantes les plus importantes de la structure de la personnalité. Ce phénomène psychologique est considéré comme un exemple de l'activité professionnelle d'un psychologue militaire. Le concept de réalisation de soi est traditionnellement étudié par diverses sciences humaines. Il est défini dans la littérature philosophique et psychologique comme la mise en œuvre de ses propres idées,
  10. CONTENU PRINCIPAL DU TRAVAIL
    Pour développer un concept acméologique pour la formation de l'identification des fonctionnaires, le concept de base de l'identité était sa définition, compilée sur la base des principales dispositions de la théorie d'E. Erickson. L'identité comprend la conscience qu'a une personne de sa propre étendue temporelle, assurant la continuité de tous les aspects de son «je» dans le passé, le présent et l'avenir; sensation
  11. CONTENU PRINCIPAL DU TRAVAIL
    Dans l'introduction, la pertinence du problème étudié, la nouveauté scientifique, la signification théorique et pratique sont prouvées, l'objet, le sujet, le but et les objectifs de l'étude sont déterminés, les hypothèses et propositions à défendre sont formulées, utilisées
  12. Le contenu principal de l'œuvre
    Le processus acméologique de développement professionnel est caractérisé comme ascendant, progressif (E.N.Bogdanov, A.A.Bodalev, A.A.Derkach, V.G.Zazykin, N.V.Kuzmina et autres), en mettant l'accent sur les hauteurs de maturité, allier développement personnel et professionnel (aux stades de socialisation et de professionnalisation). Le développement est multiforme (V.S. Merlin, E.A. Klimov, etc.) et combine maturation, phénotypique
  13. CONTENU PRINCIPAL DU TRAVAIL
    L'introduction justifie la pertinence du problème à l'étude, détermine le but de l'étude, son sujet, son objet, formule des hypothèses et des tâches, indique les méthodes utilisées, révèle la nouveauté, la signification théorique et pratique de l'étude, propose d'être fait
  14. CONTENU PRINCIPAL DU TRAVAIL
    CONTENU PRINCIPAL
  15. CONTENU PRINCIPAL DU TRAVAIL
    À la suite d'une analyse théorique et méthodologique du problème du développement de la santé professionnelle d'un individu, les bases scientifiques pour le développement d'un concept psychologique et acméologique pour le développement de la santé professionnelle d'un spécialiste sont identifiées. Une analyse de la recherche scientifique indique que l'étude du problème de la santé personnelle a été menée dans différentes directions: dans l'aspect philosophique de l'Antiquité, avec
Portail médical "MedguideBook" © 2014-2019
info@medicine-guidebook.com