Патологическая анатомия / Педиатрия / Патологическая физиология / Оториноларингология / Организация системы здравоохранения / Онкология / Неврология и нейрохирургия / Наследственные, генные болезни / Кожные и венерические болезни / История медицины / Инфекционные заболевания / Иммунология и аллергология / Гематология / Валеология / Интенсивная терапия, анестезиология и реанимация, первая помощь / Гигиена и санэпидконтроль / Кардиология / Ветеринария / Вирусология / Внутренние болезни / Акушерство и гинекология Parasitologie médicale / Anatomie pathologique / Pédiatrie / Physiologie pathologique / Oto - rhino - laryngologie / Organisation du système de santé / Oncologie / Neurologie et neurochirurgie / Maladies héréditaires de la peau / maladies sexuellement transmissibles / Histoire de la médecine / Maladies infectieuses / Immunologie et allergologie / Hématologie / Valeologie / Thérapie intensive Anesthésiologie et réanimation, premiers secours / Hygiène et contrôles sanitaires / Cardiologie / Vétérinaire / Virologie / Maladies internes / Obstétrique et gynécologie
Accueil
À propos du projet
Nouvelles de la médecine
Aux auteurs
Livres sous licence de médecine
<< à venir Suivant >>

Champ électromagnétique

Les dimensions de la zone de protection sanitaire sont déterminées dès la conception par des méthodes de calcul contrôlées par des mesures instrumentales (après la mise en service de l'installation). La zone de protection sanitaire pour la transmission d'objets avec des antennes non directionnelles est installée le long du rayon. Pour les radios équipées d'antennes directives, les stations radar dont les antennes balayent dans un secteur particulier, la zone de protection sanitaire est définie dans la direction du rayonnement électromagnétique (les lobes latéraux et arrière du diagramme de rayonnement de l'antenne doivent être pris en compte).
Pour les stations de radio, les télécentres, les répéteurs de télévision et les stations radar, dont les antennes émettent de l'énergie électromagnétique selon un certain angle par rapport à l'horizon, la zone de protection sanitaire est définie de manière différenciée verticalement pour les hauteurs suivantes (en mètres): 3.6; 9; 12; 15, etc. (tableau 72-74).


Tableau 72. Zones de protection sanitaire de stations de radio émettrices typiques
Puissance d'émission unique Nom d'objet Zone de protection sanitaire,
m
Faible puissance - jusqu'à 5 kW Ondes longues 10
Vague moyenne 20
Ondes courtes 175
Puissance moyenne - Ondes longues 10-75
de 5 à 25 kW Vague moyenne 20-150
Ondes courtes 175-400
Haute puissance - Ondes longues 75-480
de 25 à 100 kW Vague moyenne 150-960
Ondes courtes 400-2500
Usage intensif - plus de 100 kW Ondes longues Plus de 480
Vague moyenne "960
Ondes courtes "4500



Tableau 73. Zones de protection sanitaire de centres de télévision typiques et de répéteurs de télévision
Puissance d'émission unique Nombre de
des programmes
La capacité totale de l’objet, en tenant compte des émissions VHF et FM, en kW Zone de protection sanitaire, m
Faible puissance - jusqu'à 5 / 2,5 kW Un Jusqu'à 10 Dans les limites de la technique
territoire de ski
Puissance moyenne - jusqu'à 25 / 6,5 kW " "75 200-300
Puissance élevée - jusqu'à 50/15 kW Deux "160 400-500
Charge lourde - plus de 50/15 kW Trois Environ 200 500-1000





Le niveau d'énergie électromagnétique dans les bâtiments peut être réduit grâce aux décisions de planification, à l'utilisation de structures de bâtiment spéciales (zone de haute sécurité et zone restreinte). La zone de régime strict devrait inclure le territoire technique d'un objet émetteur de radio ou d'une station radar avec un niveau d'énergie électromagnétique pour les conditions de production (GOST 12.1.006-76), c'est-à-dire dans la gamme de: a) les ondes longues et moyennes (de 60 kHz à 3 MHz) —50 W / m; b) ondes courtes (de 3 à 30 MHz) - 20 W / m; c) ondes ultra-courtes (de 30 à 50 MHz) - 10 W / m; d) micro-ondes (de 300 MHz à 3000 GHz) - 10 µW / cm2.
La zone réglementée est directement adjacente à la zone de haute sécurité. À la limite intérieure de ce territoire, le niveau d'énergie électromagnétique ne doit pas dépasser le maximum autorisé pour les conditions de production, et à la frontière extérieure, le maximum autorisé pour les conditions de zones peuplées (voir tableau 71).
La documentation de projet relative à l'emplacement et à la construction d'installations émettrices et de stations radar nouvelles ou reconstruites doit contenir des données décrivant la répartition de l'énergie des CEM dans les zones adjacentes aux installations radio, ainsi que des mesures visant à protéger le public des effets de ce facteur.
Dans une zone résidentielle où le niveau d'énergie électromagnétique dépasse le PDV, des mesures doivent être prises pour la réduire (limitation de la puissance des objets, modification de la direction de l'angle de rayonnement et de la hauteur des antennes, sortie de l'objet radio du bâtiment d'habitation ou du logement hors de la zone d'influence de l'objet, etc.). d.)
Le contrôle de l'intensité et de la densité du flux d'énergie des CEM devrait être effectué par les organes du service sanitaire et épidémiologique du ministère de la Santé de l'URSS et des républiques fédérées au stade de la conception (exploitation) d'installations d'émission radio au moyen de déterminations informatiques et de mesures de l'intensité et de la densité du champ électromagnétique selon les méthodes approuvées dans les conditions prescrites.
Les mesures des CEM dans l’ordre des inspections sanitaires en cours devraient être effectuées au moins une fois par an, ainsi que lors de la mise en service de nouvelles installations d’émission radio (de reconstruction); lorsque de nouvelles zones résidentielles sont mises en service, les bâtiments situés dans les territoires adjacents aux installations de transmission radio; lors de modifications des modes de conception et de fonctionnement des objets émetteurs de radio (ses installations individuelles), ainsi qu'après des travaux de réparation d'installations émettant de l'énergie électromagnétique (voir «Lignes directrices pour la détermination des niveaux du champ électromagnétique des dispositifs de contrôle de la circulation aérienne de l'aviation civile, HF, VHF, UHF et gammes NGF ”, n ° 4550-88).
Tableau 74. Zones de protection sanitaire de stations radar typiques
Nom de la station radar Antenne hauteur d'installation, m Zone de protection sanitaire en mètres
Radars météorologiques:
"LMR-1,2" 12.0 3000
"Météorite-2" 8.0 300
"Météorite-1" 8.0 250
"Météorite" 4,5 350
MRL-5: Canal II 12.0 2 700
Je 12.0 5 000
RMP-1 12.0 28 000
"ARS-ZM" 12.0 4000
"Radiobird": je canal 12.0 1600
II 12.0 3 600
"SON-4" 12.0 700
"RMP-2" 12.0 500
"ARS-3" 4,5 400
Surveillez les radars comme "Saturne" 8.5 3000
À angle d'inclinaison nul de l'antenne




<< à venir Suivant >>
= Aller au contenu du tutoriel =

Champ électromagnétique

  1. Évaluation hygiénique du rayonnement électromagnétique dans l'environnement
    Le développement de la télévision, les radiocommunications, la radiolocalisation, l’extension du réseau de lignes électriques à haute tension, l’utilisation de l’énergie haute fréquence dans diverses sphères de l’économie nationale et dans la vie quotidienne ont entraîné une augmentation significative du niveau de rayonnement électromagnétique dans les villes. Des ondes électromagnétiques de différentes gammes, y compris les radiofréquences, existent dans la nature, formant un
  2. Valeur hygiénique des champs électromagnétiques
    On sait qu'il existe des champs électromagnétiques (CEM) d'origine naturelle et artificielle. Le premier type de CEM est le champ faible de la Terre, ou champ géomagnétique (GMF), créé par les propriétés magnétiques de la planète elle-même, l’électricité atmosphérique, le rayonnement du Soleil et de la Galaxie, atteignant la surface de la Terre sous la forme d’un champ électromagnétique radiofréquence, la partie optique du spectre solaire,
  3. VLIYANIEЌR "RμRєS, SЂRѕRјR ° RіRЅRoS, RЅSѓSЋ SЌRЅRμSЂRіRoSЋ (SЃRј. Dans" ‡ RњRμS, RѕRґRoS RμSЃRєRoRμ SѓRєR ° F · ° F RЅRoSЏ RїRѕ RѕRїSЂRμRґRμR "RμRЅRoSЋ SѓSЂRѕRІRЅRμR№ SЌR" RμRєS, SЂRѕRјR ° RіRЅRoS, RЅRѕRіRѕ RїRѕR « SЏ SЃSЂRμRґSЃS, RІ SѓRїSЂR ° Р »Р »РµРЅРёСЏ РІРѕР · RґSѓS € RЅS ° Р · РѕРЅРѕРІВ ", 4550-88).
    РўР ° Р ± Р »РЁС † Р ° 74. РР ° нитР° СЂРЅРѕ-Р · Р ° С ‰ РЁС‚РЅС ‹С… стР° РЅС † РёР№
    °µІ் Р'С ‹СЃРѕС‚Р ° устР° РЅРѕРІРєРё Р ° нтенны, Р РР ° РЅРёС, Р ° СЂРЅРѕ-Р · Р ° С ‰ РС, РЅР ° СЏР · РѕРЅР ° РІ РјРµС, СЂР ° С…
    ‚Р:
    Dans "РњР Р› -1,2В " 12.0 3000
    Dans "МетеориС-2В" 8.0 300
    Dans "МетеориС-1В" 8.0 250
    Dans "РетеорRёС‚В" 4,5 350
    Dans "РњР Р› -5В ": II РєР ° РЅР ° Р" 12.0 2 700
    Je b 12.0 5 000
    Dans "Р РњРџ-1В" 12.0 28 000
    Dans "РђР РЎ-Р - РњВ" 12.0 4000
    Dans "P ° PґRґRRґRR¶RґSЊV": I PR ° PP ° P " 12.0 1600
    II B 12.0 3 600
    Dans "РРћРќ-4В" 12.0 700
    Dans "Р РњРџ-2В" 12.0 500
    Dans "РЎР РЎ-3В" 4,5 400
    РР ± Р · РѕСЂРЅС ‹Рµ СЂР ° РґРёРѕР» РѕРєР ° С, РѕСЂС ‹С, РРїР ° В« РЎР ° С, СѓСЂРЅВ » 8.5 3000
    ΜІѕј




<< РСЂРµРґС ‹РґСѓС € Р ° СЏ РР »РµРґСѓСЋС ‰ Р ° СЏ >>
= Ререйти Рє содержР° РЅРёСЋ СѓС ‡ еР± РЅРёРєР ° =

РР »РµРєС, СЂРѕРјР ° РіРЅРёС, РРѕРµ РїРѕР» Рµ

  1. P "RoRіRoRμRЅRoS RμSЃRєR ‡ † ° SЏ RѕS RμRЅRєR SЌR °" ° RμRєS, SЂRѕRјR RіRЅRoS, RЅS <C ... Röhr · R « SѓS ‡ RμRЅRoR№ PI RѕRєSЂSѓR¶R ° SЋS ‰ RμR№ SЃSЂRμRґRμ
    P РRRRRRRRRRRRRRRRRRRR RoRЅRoR№ SЌR "RμRєS, SЂRѕRїRμSЂRμRґR ° C ‡, RїSЂRoRјRμRЅRμRЅRoRμ RІS <SЃRѕRєRѕS ‡ R ° SЃS, RѕS, RЅRѕR№ SЌRЅRμSЂRіRoRo PI SЂR ° R · R" Roes ‡ RЅS <C ... SЃS « RμSЂR ° C ... RЅR SЂRѕRґRЅRѕRіRѕ ° C ... RѕR · VOTRE PROPRE, C'EST BESOIN »ЅµЅѕЂ் РЅС ‹С… пунктР° С…. PP "RμRєS, SЂRѕRјR ° RіRЅRoS, RЅS <Rμ RІRѕR" RЅS <SЂR ° F · RЅS <C ... RґRoR RїR ° ° F · RѕRЅRѕRІ, PI S, RѕRј C de RoSЃR « Rμ SЂR RґRoRѕS de ° F ° SЃS, RѕS, РС ‹Рµ, СЃСѓС ‰ естРСѓСЋС, РІ РїСЂРёСЂРѕРґРµ, РѕР ± СЂР ° Р · СѓС РµСЃС‚РµСЃСРРРµРµРµРЅРЅС Р№
  2. Р “игиенРОС ‡ еское Р · РЅР ° С ‡ ение СЌР» РµРС‚РРРРРРРРРРРРРРРРРРРРРРРРРРРРИР
    R