Патологическая анатомия / Педиатрия / Патологическая физиология / Оториноларингология / Организация системы здравоохранения / Онкология / Неврология и нейрохирургия / Наследственные, генные болезни / Кожные и венерические болезни / История медицины / Инфекционные заболевания / Иммунология и аллергология / Гематология / Валеология / Интенсивная терапия, анестезиология и реанимация, первая помощь / Гигиена и санэпидконтроль / Кардиология / Ветеринария / Вирусология / Внутренние болезни / Акушерство и гинекология Parasitologie médicale / Anatomie pathologique / Pédiatrie / Physiologie pathologique / Oto - rhino - laryngologie / Organisation d'un système de santé / Oncologie / Neurologie et neurochirurgie / Héréditaire, maladies génétiques / Maladies transmises par la peau et les maladies sexuellement transmissibles / Antécédents médicaux / Maladies infectieuses / Immunologie et allergologie / Hématologie / Valeologie / Soins intensifs, anesthésiologie et soins intensifs, premiers soins / Hygiène et contrôle sanitaire et épidémiologique / Cardiologie / Médecine vétérinaire / Virologie / Médecine interne / Obstétrique et gynécologie
Accueil
À propos du projet
Actualités médicales
Pour les auteurs
Livres autorisés sur la médecine
<< Précédente Suivant >>

Pasteurisation du lait

Pendant la pasteurisation, le lait est chauffé à 145 ° Fahrenheit (63 ° C) et maintenu à cette température pendant une demi-heure ou plus. Cela provoque des changements très importants dans le lait lui-même, dont aucun n'est favorable.

La pasteurisation est conçue pour tuer les bactéries qui seraient porteuses de maladies. En effet, il tue certaines des bactéries, dont le lait aigre, qui sont des protecteurs naturels du lait. La destruction de ces bactéries et contribue à l'aigrissement du lait.

Les bacilles de Welch et divers microbes putréfiants restent dans le lait pasteurisé, ce qui, en raison de l’absence de lactobacilles, provoque la pourriture du lait, qui devient toxique. La diarrhée n'est probablement que le plus petit des troubles résultant d'un tel empoisonnement.

La futilité de la pasteurisation. Rien ne tue de nombreuses bactéries et leurs spores, même en ébullition. Je ne crois pas à la théorie des microbes, mais c'est avec elle qu'a commencé le travail inutile de pasteurisation, et je voudrais en montrer la fausseté au moins de ce point de vue.

La pasteurisation ne rend pas le lait stérile, c'est-à-dire exempt de germes. Cela ne bout même pas pendant plusieurs minutes. Nous sommes convaincus que 99% des bactéries du lait sont détruites par la pasteurisation.

Cela n'est vrai que dans des conditions idéales, qui sont souvent absentes dans la pratique commerciale. Cette assurance est très trompeuse car ils préfèrent ne pas mentionner que la majorité des bactéries sont des bactéries inoffensives au lait aigre, et les survivants sont précisément ceux qui sont considérés comme des bactéries nocives. Ils cachent même le fait que les microbes qui ont survécu même avec une pasteurisation parfaite se multiplient rapidement après, de sorte qu'au bout de quelques heures, le nombre de bactéries dans le lait peut être beaucoup plus important qu'auparavant. En preuve, je ne ferai référence qu'aux déclarations de quelques experts.

Dans leur publication officielle, The Study of Bacteria Surviving Pasteurization, Dr. Ayers et Johnson (US Department of Agriculture) écrivent: «La pasteurisation survit à quatre groupes distincts de microbes: acidifiants, alcalinisants, inertes et alimentaires ... Streptocoques du lait et la crème sure est beaucoup plus résistante à la pasteurisation que les streptocoques d'autres sources ... " Les travaux de trois éminents scientifiques médicaux - Rogers, Fraser et Prach - ont montré que certains types de microbes de ceux que la médecine appelle les streptocoques et d'autres prospèrent réellement aux températures de pasteurisation.

Le Dr C. Porter, considéré comme un spécialiste dans le domaine du lait, déclare que «la pasteurisation détruit les bactéries du lait aigre et que ces bactéries ne sont pas nocives pour la santé. Dans le même temps, les méthodes pour les neutraliser ou les détruire n'affectent pas les bactéries qui causent la pneumonie, la typhoïde et d'autres processus inflammatoires, c'est-à-dire des bactéries qui peuvent provoquer une intoxication au lait à certains endroits. "

Selon le Dr Kellogg, «les méthodes actuelles de contrôle du lait ne sont nullement entièrement satisfaisantes. Cela est particulièrement vrai pour l'examen bactériologique du lait. À l'heure actuelle, cet examen ne va généralement pas plus loin que la détermination du nombre total de microbes qu'il contient, à l'exception des cas où une surveillance spéciale est effectuée.

soufflant. Mais la quantité de microbes contenus dans le lait ne sert pas de critère pour le lait, si nous parlons de sa sécurité pour la vie et la santé humaine. En règle générale, la plupart des microbes sont des bactéries de lait aigre ordinaires, qui sont absolument inoffensives. "Les mots du Dr Kellogg signifient qu'il n'est pas habituel de séparer les microbes par type. Mais la plupart des microbes contenus dans le lait sont des microbes d'acide lactique, et non les microbes typhoïdes, la tuberculose, etc. La pasteurisation tue les mauvais germes.

La pasteurisation accélère la croissance des microbes. Les microbes du lait aigre sont souvent appelés protecteurs. De nombreux médecins éminents croient qu'en détruisant les bactéries du lait aigre, qui à leur tour détruisent d'autres types de bactéries, la pasteurisation peut en fait augmenter les «dangers du lait».

Dans un article intitulé "Antiseptiques dans le lait", le Dr Wiesaman et Kneiner ont souligné que la croissance de nombreuses bactéries telles que la diphtérie streptocoque et d'autres n'est pas prise en charge dans le lait de vache et le lait humain frais, et si leur croissance est soutenue, elle est très faible. Le facteur dans le lait maternel est écrasant croissance bactérienne, appelée "inhibine". Et ces scientifiques ont montré que ce facteur cesse d'agir lorsqu'il est chauffé à une température encore plus basse que la température de pasteurisation. À une température plus élevée, il a été constaté que la destruction de l'inhibine dans le lait de vache ne prenait que sept minutes.

L'effet destructeur de la pasteurisation. Un grand intérêt pour ce qui arrive aux bactéries dans le lait lors de sa pasteurisation n'est démontré que par les victimes de la bactériophobie générée par les médecins et les bactériologistes. Ce qui arrive au lait lui-même et son effet sur le consommateur de lait sont beaucoup plus importants. Et l'effet de la pasteurisation à cet égard est grave. Si la pasteurisation ne tuait que quelques microbes inoffensifs, personne ne soulèverait de sérieuses objections à la pasteurisation. À l'avenir, je ferai référence aux spécialistes les plus éminents pour montrer que lors de la pasteurisation, la structure chimique et physique du lait subit de grands changements, les vitamines sont détruites, le calcium et le phosphore deviennent inutiles, l'absorption du lait est altérée, ses protéines perdent de leur valeur et l'importance du lait comme produit alimentaire considérablement réduit. Les sucres de lait se décomposent et cristallisent, les colloïdes s'agglutinent. La structure initiale du lait est cassée, le film adipeux (crème) est légèrement réduit.

La destruction des protéines du lait. Le Dr Parsons et McCollum ont constaté que la stérilisation du lait coagule partiellement pendant la stérilisation et que la portion coagulée est saturée de sels et adhère aux parois du récipient à lait. Ils ont également constaté que lors de la cuisson du lait, sa valeur énergétique (facteur anti-nerveux) est détruite plus rapidement que le «facteur de croissance». Lors de l'alimentation du lait de rat avec du lait de vache, il a été constaté que 50% de poudre de lait sec (sous forme de solution) est nécessaire pour maintenir leur croissance normale. plus que du lait frais Coagulation partielle des protéines de lait et de leur durcissement, précipitation des sels minéraux, destruction pratique des protéines de lait en tant que produit alimentaire, violation de l'équilibre minéral du lait - tout cela fait du lait pasteurisé œil mauvaise nourriture. De nombreux troubles se produisent en raison de la diminution de la valeur nutritive du lait.

La destruction des sels de calcium. Au cours de la pasteurisation, importante et d'un point de vue physiologique, une réduction importante de la quantité de sels qui alimentent le tissu osseux dans le lait se produit. Le complexe calcium-magnésium-carbone-phosphore se décompose en ses composants, dont au moins trois composés - le phosphate de calcium, le phosphate de magnésium et le calcium-carbone - sont pratiquement insolubles et leur utilité est presque complètement perdue.

La pasteurisation rend les sels minéraux du lait insolubles et non digestibles. Dans l'article «Comparaison du lait cru, pasteurisé, évaporé et en poudre comme source de calcium et de phosphore pour le corps humain», M. Kramer, E. Latuke et M. Shaw ont souligné non seulement la carence frappante en calcium du lait pasteurisé pour nourrissons, mais aussi équilibre de calcium moins favorable pour les adultes par rapport au lait cru frais, ils ont en outre montré que le lait des vaches gardées dans l'étable pendant cinq mois a une teneur en calcium moins favorable que le lait frais des vaches d'un troupeau. des preuves supplémentaires que le lait des vaches gardées dans des stalles obscurcies et mangeant des aliments secs sont inappropriées.

Le Lancet Magazine (Londres, 8 mai 1937) a montré que les endroits gelés chez les enfants disparaissent presque lorsqu'ils incluent du lait cru non pasteurisé mais frais dans leur alimentation, ce qui s'explique par la forte teneur en calcium du lait frais et l'amélioration de la digestibilité du calcium. la consommation de ce lait.

La consommation de lait est justifiée par le fait qu'elle est un moyen d'acquérir de bonnes dents. Aux États-Unis, la consommation de grandes quantités de lait par les nourrissons, les adolescents et les adultes n'améliore pas leur état dentaire. Il y a des milliers d'exemples autour de nous. L'une des raisons est que la majeure partie du lait consommé est du lait pasteurisé. Le magazine Lancet susmentionné dit que les dents des enfants sont moins sujettes à la détérioration avec un régime alimentaire complété avec du lait cru plutôt que pasteurisé. L. Harris a écrit dans "Theory and Practice of Vitamin Use": "Dr. I. Sproson de Londres L'hôpital a constaté que dans un certain nombre d'instituts, les enfants nourris au lait cru (par opposition à la pasteurisation) avaient d'excellentes dents, sans aucun signe de détérioration. On ne peut pas dire si cela était vraiment une conséquence de la consommation de lait non bouilli ou d'autres facteurs encore inexpliqués. Mais vous pouvez être sûr d'une chose - le résultat est si étonnant et inhabituel qu'il fera sans aucun doute l'objet d'un complément d'étude. "

La pasteurisation détruit la vitamine A. Le Dr Krauss, Erb et Washburn écrivent: «Selon Schmidt Neilsen, nourrir des rats adultes avec du lait pasteurisé à une température de 63 ° C a entraîné une mort précoce et réduit l'énergie vitale de leur progéniture. Selon les données du Dr Dutcher et de ses collègues, la pasteurisation du lait détruit 38% du complexe de vitamine B. "Ibid:" Selon Mattin et Golding (article "Valeur comparative du lait cru et chauffé en nutrition"), des expériences préliminaires ont montré que la pasteurisation détruit une certaine la valeur alimentaire du lait, y compris la destruction partielle de la vitamine Bj). Ces scientifiques pensent que la valeur nutritionnelle du lait cru est nettement supérieure à celle du lait stérilisé. "Ensuite, ils ajoutent:

«Dans l'une des expériences, deux rats nourris au lait cru ont développé une polynévrite à la fin de l'expérience, et trois rats nourris au lait pasteurisé ont commencé tôt et ont pris une forme sérieuse à la fin de l'expérience. Dans une autre expérience, aucun des rats nourris au lait cru n'a contracté de polynévrite, tandis que les trois rats nourris au lait pasteurisé sont tombés gravement malades de cette maladie ... Utilisation de méthodes standard pour déterminer la teneur en vitamines A, B, C, D il a été constaté que la pasteurisation détruit au moins 25% des vitamines du lait cru. "

La pasteurisation détruit la vitamine C. Dans un manuel de bactériologie générale, son auteur E. Jorda écrit: "Actuellement, la pasteurisation s'oppose principalement à cause de la destruction des vitamines. Les vitamines A (liposolubles) et B (hydrosolubles) sont assez résistantes à la chaleur, mais la vitamine C anti-scorbut est affaiblie ou détruite à la température de pasteurisation. Les nourrissons qui reçoivent des aliments exclusivement à partir de lait pasteurisé développeront du scorbut. "

Le lait pasteurisé réduit la résistance du corps. Dans le magazine Lancet susmentionné, le Dr Hess écrit que les enfants qui ont reçu du lait pasteurisé avaient moins de résistance aux infections que les enfants qui mangeaient du lait cru. Il a également déclaré que la résistance à la tuberculose a augmenté dans un groupe d'enfants qui ont reçu du lait cru au lieu d'être pasteurisé de telle sorte qu'en cinq ans, ils n'ont eu qu'un seul cas de tuberculose pulmonaire, tandis qu'au cours des cinq années précédentes, les enfants ont reçu du lait pasteurisé, quatorze cas de tuberculose. Ainsi, il devient évident que la pasteurisation ne protège pas contre la tuberculose.

Dans l'article «Données cliniques et expérimentales sur les facteurs de croissance du lait cru et pasteurisé», F. Pottender a écrit: «Il est nécessaire, dans la mesure du possible, de déterminer expérimentalement si la pasteurisation réduit la résistance et le niveau de santé. Si oui, dans nos efforts pour protéger l'enfant contre les infections généré par le lait, nous pouvons menacer sa bonne santé héréditaire en éliminant les vitamines, hormones et enzymes de son lait qui contrôlent l'assimilation des minéraux et contribuent au développement de l'organisme et à la résistance globale de la maladie Ces éléments sont probablement aussi importants pour un patient adulte que pour un nourrisson ... Nous ne pouvons pas nous permettre la pasteurisation du lait s'il est établi qu'elle réduit la puissance des facteurs qui contribuent à la croissance du corps, qui déterminent le développement de la partie squelettique du corps de nos enfants et la résistance aux maladies respiratoires, à l'asthme, à la bronchite et au rhume en présence de facteurs contraires dans le lait correctement produit, pur et cru. "

Ce sont ces considérations qui auraient dû attirer l'attention avant le début de la campagne de pasteurisation de tout le lait vendu. La pasteurisation est née de la peur de la maladie, complétée par le désir de profit des producteurs de lait. Certains ont cessé de poser la question: "Quel impact la pasteurisation aura-t-elle sur la santé et le développement de ceux qui boivent ce lait?"

De nombreuses expériences réalisées, notamment par les médecins Cuttel, Dutcher, Wilson et autres, ont montré que les animaux nourris au lait pasteurisé présentaient des défauts.
Le Dr Pottender donne un exemple avec trois bébés, dont l'un a reçu du lait maternel, la deuxième vache et la troisième poudre, pasteurisée, bouillie et en conserve. Les deux premiers sont restés en bonne santé et se sont développés normalement, le troisième a toujours été malade, a grandi lentement et est devenu asthmatique à l'âge de huit mois.

Tout cela suffit pour condamner la pasteurisation.

Pasteurisation et croissance. Pottender estime que "les normes bactériologiques les plus strictes du lait doivent être maintenues" et qu'il faut "une coopération plus étroite entre les entreprises de lait cru et les responsables de la santé" afin que les "facteurs de croissance" du lait cru puissent être étudiés. Dr. Krauss, Erb et Washburn ont écrit:

«Sur la base de données statistiques, Fisher et Bartlett ont constaté que le lait cru favorise le développement du corps beaucoup plus activement que pasteurisé. En termes de poids corporel chez les garçons, l'efficacité du lait pasteurisé n'était que de 66% de l'efficacité du lait cru, chez les filles - 91,1%, et en termes de croissance, respectivement, 50% et 70%. La même chose a été trouvée chez les rats traités avec du lait évaporé, ainsi que du lait chauffé pasteurisé et à long terme. Ces rats ne pouvaient pas se développer normalement. Le Dr Holmes et Pigot décrivent ces expériences dans leur travail, «Factors Affecting the Anti-Vitamin Value of Milk in Baby Food», qui montre que le chauffage du lait provoque la précipitation des sels de calcium, ce qui rend le calcium non digestible.

Pasteurisation et anémie. Dans l'ouvrage "Valeur nutritive du lait et effet de la pasteurisation sur certaines propriétés nutritionnelles du lait", Krauss, Erb et Washburn écrivent que la pasteurisation affecte les propriétés hématogènes (hématopoïétiques) et de croissance du lait spécial. Ce "spécial" était du lait cru de vaches spécialement nourries, qui par conséquent, l'anémie élémentaire ne s'est pas développée.

Pasteurisation et rachitisme. Lors d'une conférence à Pittsburgh, le Dr McCallum a déclaré que depuis l'adoption par Baltimore d'un décret exigeant la vente de lait pasteurisé uniquement là-bas, le nombre de rachitisme chez les enfants a augmenté de 100%. Cette croissance est une conséquence naturelle de la destruction des vitamines dans le lait pasteurisé et de la précipitation des sels de calcium qui s'y trouvent. L'ajout d'huile de poisson et de vitamines synthétiques au régime alimentaire des nourrissons nourris au lait pasteurisé ne peut compenser les pertes dues à la pasteurisation.

Pasteurisation et scorbut. Dans l'article «Étude de la pathogenèse du scorbut chez les jeunes enfants», le Dr A. Hess (Columbia University) a écrit:

«Certains posent la question - le lait pasteurisé est-il vraiment lié au scorbut? C'est un fait que lors de l'alimentation d'un groupe de jeunes enfants avec ce produit pendant six mois, il y a des cas de scorbut, et la guérison se produit quand il est remplacé par du lait cru. Et si nous nourrissons nos enfants avec du lait cru, le scorbut ne se produit pas. Ces résultats semblent suffisants pour conclure que le lait pasteurisé est un facteur causal. L'expérience de Berlin en 1904 a été la plus convaincante et la plus brillante à cet égard. En 1901, une grande ferme laitière a établi une usine de pasteurisation du lait dans cette ville, où tout le lait a été chauffé à 60 ° C. Quelques mois plus tard, des cas de scorbut ont été enregistrés dans divers quartiers de la ville. "

Le Dr Neosman écrit à ce sujet: «Alors que de 1896 à 1900 le nombre de cas de scorbut dans la ville n'était que de 32, après 1901, leur nombre est soudainement passé à 83 en 1902. Une étude des causes a été réalisée et la pasteurisation a été arrêtée. En conséquence, le nombre de cas de scorbut a diminué de manière aussi inattendue qu'auparavant. "Mais en 1912, la Commission médicale a annoncé que le lait chauffé était l'équivalent complet du lait cru pour nourrir les jeunes enfants. La Maison des orphelins juifs de New York est devenue pour nourrir les enfants avec du lait de vache, chauffé à 60 ° C.Et après quelques mois d'alimentation avec ce lait, il y a eu une épidémie de scorbut chez ces enfants.Le Dr Hess a recommandé d'ajouter du jus d'orange à leur alimentation, et après ce scorbut a semblé disparaître rapidement. , что у детей цинга возникла благодаря питанию их пастеризованным молоком, и добавлял: „Для своего развития этой форме цинги, которую можно назвать подострой, требуются многие месяцы. Надо учитывать не только наиболее распространенную форму этой болезни, но и ту, что протекает в большинстве случаев нераспознанной". Он писал также, что одним из наиболее поразительных клинических проявлений детской цинги является выраженная подверженность инфекции, которую она за собой влечет. Эпизодические приступы гриппа, носовой дифтерии, фурункулеза кожи, воспаления легких в продвинутой стадии являются примерами такой подверженности. Изучение эпидемий в середине прошлого века показывает, что эти болезни возникли вслед за цингой - болезнью, очень распространенной в те дни. Гесс полагал, что хотя пастеризованное молоко и может быть рекомендовано ввиду защиты, которую оно представляет против инфекции, но мы должны осознавать, что оно „неполноценное питание".

Не странно ли, что один и тот же человек показывает, что питание пастеризованным молоком вызывает цингу и сильно увеличивает восприимчивость к инфекциям, и в то же время утверждает, что пастеризованное молоко дает защиту от инфекции? Он рекомендует добавление антицинготного питания вроде апельсинового сока... или картофельной воды в рацион из пастеризованного молока и добавляет: „Для того чтобы уберечься от цинги, малолетним детям, питающимся пастеризованным молоком, нужно давать гораздо раньше, чем сейчас принято, противоцинготное питание - к концу первых шести месяцев жизни". Но к чему ждать месяцы для того, чтобы защитить детей от питательной недостаточности в пастеризованном молоке? Грудные дети могут принимать апельсиновый и другие соки уже с третьего дня рождения. Моя практика - начать давать соки столь рано, если есть основания считать, что материнского молока недостаточно или если ребенок посажен на коровье молоко, даже сырое.

Берг так говорит о противоцинготной диете: „Добавление молока в питание предотвратит возникновение цинги. Но эта профилактическая способность более или менее полностью утрачивается, если молоко будет кипяченым, консервированным или сухим".

Противоцинготные свойства молока связывают с витамином С, который разрушается при пастеризации. Касаясь вопроса о влиянии нагрева на этот витамин, Берг заявляет: „Становится очевидным, что пастеризация сильно снижает содержание витамина С, и дети, питающиеся молоком, столь склонны страдать от цинги. Естественно, в процессе конденсации антицинготные свойства молока сильно снижаются. У молодых обезьян и гвинейских свинок оно вызывает типичную цингу". Добавление натрия лимонной кислоты и других щелочей еще больше вредит молоку, не говоря уже о том, что нарушает его усвоение. Берг пишет:

„Поскольку витамин С чувствителен к щелочам, можно легко понять, что он полностью разрушается при стерилизации молока после добавления туда натрия лимонной кислоты, который имеет щелочную реакцию. Вообще говоря, стерилизация питательных веществ снижает их противоцинготные свойства прямо пропорционально температуре нагревания. Поэтому консервированные мясо и молоко неизбежно стимулируют цингу. Д-ра Барнс и Хью показали, что противоцинготные свойства сухого молока составляют две пятых этих свойств в сыром молоке. По словам Гесса и Унгара, этого не происходит при сушке молока за несколько секунд. Берг приводит пример четырехлетнего ребенка, у которого развилась цинга при диете, состоявшей исключительно из бульонов, кофе и кипяченого молока. Такие случаи, пишет он, далеко не так „исключительны", как может показаться. Д-р Р. Оуверстрит полагает, что „если в 300 см3 грудного молока содержится профилактическое количество витамина С (15 мг ежедневно), цинга редко встречается у вскормленных таким молоком грудных детей".

Пастеризованное молоко убивает. Несколько лет назад журнал „Лансет" писал о некоторых экспериментах английского врача, который кормил котят и щенят пастеризованным молоком. Те и другие умерли. А котята и щенята, получавшие сырое молоко, прекрасно жили.

Усвояемость молока при пастеризации заметно снижается. Оно вызывает запор, и при питании исключительно таким молоком появляются цинга, рахит, золотуха и сходные с ними болезни. У собак, получавших пастеризованное молоко, развивались чесотка и другие болезни. Но те же животные, питавшиеся сырым молоком, прекрасно жили. Пастеризованное молоко просто не в состоянии поддерживать жизнь, здоровье и развитие длительное время. Смертность грудных детей в Торонто (Канада) на 20% выше, чем в Лондоне, и вдвое выше, чем в сельском Онтарио. В Торонто пьют пастеризованное молоко, а в Лондоне и в Онтарио - естественное молоко. Когда в Торонто сырое молоко сменили на пастеризованное, смертность там в трех крупнейших детских домах и госпиталях для детей увеличилась.

Во многих случаях с грудными детьми ничего не происходит, если не считать того, что они голодают, когда им дают пастеризованное молоко. Эти дети не развиваются хорошо, перестают развиваться, когда их кормят нагретым молоком. Но те же дети хорошо развиваются, когда молоко меняют на сырое.

Пастеризованное молоко - грязное. Санитарные стандарты, предъявляемые к производителям сырого молока класса А, значительно выше, чем к тем, кто производит пастеризованное молоко. Пастеризация почти гарантирует грязное молоко. Ложное представление о безопасности, создаваемое верой в защитную способность пастеризации, позволяет забыть о строгой чистоте и способствует небрежности в обращении с молоком со стороны его производителей и тех, кто с ними связан. Высокого стандарта чистоты не требуют „друзья" пастеризации. Молоко, находящееся в самых разных условиях, даже если потом и пастеризуется, не так желательно, как сырое молоко в санитарных условиях.

„Под молоком я имею в виду безопасное молоко,— заявляет д-р А. Маккон, — и единственный научный способ обеспечить эту безопасность - с помощью пастеризации". Маккон знает, что безопасность молока зависит от: а) здоровья коровы; б) ее должного питания, солнечного света, свежего воздуха и движения коровы; в) чистого ухода за ней. Он знает, что здоровые молочные коровы исключительно редки, что их кормят ненадлежащей пищей, их питание ненатуральное и несбалансированное, они не всегда содержатся в должной чистоте. Что тогда имеет в виду Маккон, называя пастеризованное молоко „безопасным"? Он имеет в виду следующее:

— если корова больна, пастеризуйте молоко и пейте его;

— если молоко дефектно из-за неправильного питания коровы или недостатка солнечного света, пастеризуйте его и пейте;

— если молоко грязное, пастеризуйте его и пейте.

Мы отвергаем эти и подобные им размышления и представления. Если мы хотим потреблять молоко, пусть оно будет чистым молоком от здоровых, правильно вскормленных коров. Такое молоко получить невозможно. Маккон заявляет: „В самый первый период жизни ребенка, при исключительно молочном питании несколько чайных ложек сладкого апельсинового сока, процеженного сквозь чистую ткань, устранят любые так называемые вредности, о которых постоянно твердят враги пастеризации".

Это смехотворно, хотя именно таков подход Шермана, Макколума, Хью и большинства исследователей, кто признает разрушительную работу пастеризации, и эти так называемые „вредности" не только приписываются молоку его врагами, их признают его друзья. Несколько чайных ложек апельсинового, томатного или лимонного сока не заменят и не могут заменить разрушенные и поврежденные вещества в пастеризованном молоке.

Д-р Хью заявляет: „Если молоко из незнакомого источника, я предпочитаю иметь его пастеризованным, поскольку я могу компенсировать потерю витамина С, выпив достаточно апельсинового сока".

Но пастеризация наносит молоку больший вред, нежели просто потеря витамина С, и ни апельсиновый, ни томатный сок не может полностью заменить утраченные качества.

Вообще, „теория" о денатурировании некоторых наших пищевых продуктов и „компенсации" этой денатурации продуктами неденатурированными ложна и смехотворна независимо, идет ли речь о молоке или белой муке.

Допустим, что апельсиновый, томатный или лимонный сок предотвратит возникновение цинги у ребенка, потребляющего пастеризованное молоко. Mais cela ne suffit pas. Недостаточно, чтобы наши дети просто избежали цинги. Мы хотим для них максимума здоровья и развития. У ребенка может не быть видимых симптомов недостаточности питания, он может казаться здоровым и тем не менее не иметь высокого уровня здоровья, который всегда желателен. Ложное представление о безопасности, которое дает людям процесс пастеризации, является лишь одним из пагубных его сторон. Он скрывает небрежность и нечистоплотность в обращении Основы правильного питания

с молоком. В тех районах страны, где крупным молочным предприятиям с помощью министерства здравоохранения удалось запретить сырое молоко, так что нет другого молока, кроме пастеризованного, - матерям не остается ничего другого, как дополнять молоко. Эти добавки могут быть лишь в виде апельсинового, виноградного и других соков, причем в больших объемах, чем обычно предписывается.
<< Précédente Suivant >>
= Passer au contenu du manuel =

Pasteurisation du lait

  1. Болезни животных, передающиеся человеку через молоко
    Основными заболеваниями, передающимися человеку через молоко, являются туберкулез, бруцеллез, ящур и кокковые инфекции. Бруцеллез вызывается Br. melitensis, Br. abortus bovis, Br. abortus suis. Бруцеллезом поражаются коровы, овцы, козы, олени; из домашних животных кошки и собаки. Заболевание отмечается у людей при контакте с больными животными (профессиональная форма) и употреблении продуктов
  2. LAIT
    Le lait est un produit à haute valeur biologique. Parmi les parties constitutives du lait, la protéine est d'une importance particulière, qui en termes de composition en acides aminés est complète et a une digestibilité élevée. La matière grasse du lait contient des acides gras biologiquement actifs et est une bonne source de vitamines A et D. Les substances minérales du lait sont représentées par le calcium, le phosphore, qui s'y trouvent sous la forme
  3. Le lait manque
    Seule la confiance dans votre désir de nourrir autant que votre bébé a besoin et la persévérance peuvent vous aider à récupérer le lait. Le lait peut disparaître complètement si la maman subit un stress sévère. Personne n'est à l'abri d'une tension nerveuse. Laissez cette situation désagréable échouer et ne vous tourmentez pas avec l'auto-accusation. Vous pouvez essayer de trouver une alternative à votre lait. Si vous devez
  4. ANALYSE DU LAIT
    Recherche organoleptique. Déterminez la couleur, la texture, l'odeur et le goût du lait. La couleur du lait versé dans un cylindre de verre incolore est définie par la lumière du jour réfléchie. La consistance est déterminée par une transfusion lente des jeunes avec un mince filet le long de la paroi du cylindre. Dans le filet et la trace laissée après, non seulement la consistance s’établit facilement, mais aussi la présence de flocons,
  5. Le lait
    Le lait est la nourriture des mammifères nouveau-nés. Il est très bien dilué et bien adapté à l'estomac tendre et peu développé du nouveau-né, pour lequel il est produit. Le lait de vache est prêt à satisfaire les besoins nutritionnels du veau, le lait de chèvre est le lait d'un enfant, le lait de chienne est le besoin d'un chiot, etc. Chez tous les mammifères, les jeunes animaux sont maintenus naturellement pendant un certain temps.
  6. Pompage du lait
    Si vous avez organisé l'alimentation de votre bébé «à la demande», vous n'avez pas besoin de pomper régulièrement. La glande mammaire, répondant aux "demandes" et aux "exigences" du côté de l'enfant, produit autant de lait qu'il en a besoin. Une succion fréquente avec une bonne capture du sein assurera contre la stagnation pendant l'alimentation selon le régime, lorsque chaque sein est «inactif» pendant 6-8 heures, en attendant son
  7. Conversion de lait
    Du 4e au 5e jour après la naissance, le lait de transition commence à être produit dans les glandes mammaires qui, par rapport au colostrum, contiennent moins de protéines, mais plus de sucre et de matières grasses. De 2 à 3 semaines après la naissance, le lait de transition se transforme en maturité, qui est une émulsion des plus petites gouttelettes de graisse dans le sérum. Sa composition est la suivante: eau - 87%, protéines - 1,5%, lipides - 4%, glucides
  8. Comment le lait est-il produit?
    Comment arrive le lait Dans les premiers jours après la naissance, le sein est mou et vide. Il n'absorbe qu'une petite quantité du premier lait jaunâtre, appelé colostrum (voir sous-section 3.4). Après quelques jours, la poitrine commence à s'estomper et parfois se durcit. Elle commence à faire beaucoup de lait. Nous disons que le lait est arrivé. Parfois, le lait arrive en deux jours, parfois ce processus prend
  9. Indicateurs de qualité du lait
    Le lait et les produits laitiers reçus pour la vente doivent être de haute qualité et répondre aux exigences de GOST 13277-79. Le lait frais bénin doit avoir: une consistance liquide homogène; couleur - blanc, avec une teinte légèrement jaunâtre; l'odeur et le goût - propres au lait frais, agréables, sans odeurs ni goût étrangers. Les changements de couleur du lait peuvent être associés à
  10. "J'ai du lait qui coule"
    Certaines femmes ont du lait dans les premières semaines après l'accouchement. Le plus souvent, cela est dû à la bonne consommation de lait. Le lait coule généralement lorsque vient le temps de se nourrir ou lorsque l'alimentation est retardée. Pour certaines femmes, le lait commence à couler lorsqu'elles pensent avec amour à un bébé. Cela indique un réflexe bien développé d'excrétion du lait. Travailler
  11. Бактериологические показатели молока
    Dans les tissus du pis, des substances sont produites qui ont un effet bactéricide prononcé. La plupart des micro-organismes qui pénètrent dans le pis sous l'influence de ces substances bactéricides meurent. Cependant, les microcoques (staphylocoques) restent viables. Les substances bactéricides du lait comprennent les lacténines I, II, III. Свежевыдоенное молоко характеризуется высоким содержанием лактенина II, который близок
  12. Conserver votre lait
    Le lait maternel n'est pas une boîte de conserve de nourriture. S'il est gâté, vous ne pouvez pas simplement aller au placard et en ouvrir un autre. Un biberon de lait est précieux à la fois pour vous et pour votre bébé. C'est la nourriture parfaite pour votre enfant. Vous devez prendre soin de votre lait, mais ne vous inquiétez pas trop. Les mêmes propriétés immunitaires du lait qui protègent le bébé,
  13. COMPOSITION CHIMIQUE DU LAIT
    Le lait se compose de plus de 300 composants, dont les principaux sont l'eau, les protéines, les lipides, le lactose, les micro-éléments, les vitamines, les enzymes, les hormones, etc. L'eau est le milieu dans lequel tous les autres composants du lait sont dissous ou distribués, formant un système colloïdal stable, qui permet l'exposition lait à divers procédés technologiques. 95 à 97% de l'eau est à l'état libre. Cette eau peut
  14. Augmentation de la production de lait
    Si le lait d'une femme n'est pas bien produit dans son sein, sa quantité augmentera si le bébé tète souvent pour stimuler le sein. Si une femme a cessé d'allaiter et que son lait a disparu, à la suite de la succion du bébé, son lait réapparaîtra. Ce phénomène est appelé relaxation. Si la mère n'a pas interrompu l'allaitement, la quantité de lait dans le sein augmentera
  15. "Je n'ai pas assez de lait"
    Encouragez les mères à continuer d'allaiter fréquemment et sans restriction, de jour comme de nuit. La plupart des femmes n'auront aucun problème. Cependant, lorsque le bébé a quelques semaines, certains problèmes peuvent survenir. C'est l'une des raisons les plus fréquemment invoquées par les mères pour justifier leur désir de passer trop tôt à l'alimentation du bébé au biberon avec du lait de vache.
Portail médical "MedguideBook" © 2014-2019
info@medicine-guidebook.com