Патологическая анатомия / Педиатрия / Патологическая физиология / Оториноларингология / Организация системы здравоохранения / Онкология / Неврология и нейрохирургия / Наследственные, генные болезни / Кожные и венерические болезни / История медицины / Инфекционные заболевания / Иммунология и аллергология / Гематология / Валеология / Интенсивная терапия, анестезиология и реанимация, первая помощь / Гигиена и санэпидконтроль / Кардиология / Ветеринария / Вирусология / Внутренние болезни / Акушерство и гинекология Parasitologie médicale / Anatomie pathologique / Pédiatrie / Physiologie pathologique / Oto - rhino - laryngologie / Organisation du système de santé / Oncologie / Neurologie et neurochirurgie / Héréditaires, maladies géniques / Maladies de la peau et sexuellement transmissibles / Antécédents médicaux / Maladies infectieuses / Immunologie et allergologie / Immunologie et allergologie / Hématologie / Valéologie / Soins intensifs anesthésiologie et soins intensifs, premiers soins / Hygiène et contrôle sanitaire et épidémiologique / Cardiologie / Médecine vétérinaire / Virologie / Médecine interne / Obstétrique et gynécologie
Accueil
À propos du projet
Nouvelles médicales
Pour les auteurs
Livres sous licence de médecine
Suivant >>

CONCEPTS DE BASE ET TERMES UTILISÉS EN ARITHMOLOGIE

L'arythmie est l'alternance correcte des extrasystoles et des contractions normales.

Bigeminia est un type d’allorhythmie qui suit, après chaque contraction normale, une extrasystole.

Trigeminia est un type d’allorrhythmia qui se caractérise par une extrasystole toutes les deux contractions normales.

Quadrigeminia est un type d'allorhythmie lorsque, après trois contractions normales, il se produit une extrasystole.

L'arythmie sinusale est un rythme sinusal irrégulier avec des périodes d'accélération et de décélération des contractions cardiaques (la différence entre les intervalles RR maximaux et minimaux dépasse 0,15 s).

Dissociation atrioventriculaire - contractions auriculaires et ventriculaires indépendantes.

Asystole - la fin des contractions des oreillettes ou des ventricules.

Blocus - ralentir ou interrompre la conduite d'une impulsion dans une partie particulière du cœur.

Bradycardie - fréquence des contractions des oreillettes ou des ventricules de moins de 60 battements par minute.

Mort subite - décès survenant dans les 2 heures suivant l'apparition des premiers symptômes indésirables pour une raison inconnue chez les personnes en condition stable. La cause directe du décès est, dans la plupart des cas, la fibrillation ventriculaire, moins communément appelée asystole.

Contractions glissantes - contractions survenant après une pause (après une période d'asystole).

L'activité électrique hémodynamiquement inefficace (GNEA) est l'absence d'impulsion en présence d'une activité électrique du cœur, enregistrée sur un ECG (à l'exclusion de la fibrillation ventriculaire et de la tachycardie ventriculaire). Il s’agit d’un nouveau terme qui inclut la dissociation électromécanique (EMD), le pseudo-EMD et des troubles du rythme tels que rythmes de remplacement ventriculaire, rythme lent idioventriculaire, autres bradyarythmies et asystoles.

L'intervalle d'adhésion est la distance entre l'extrasystole et le complexe précédent (intervalle pré-ectopique).

Extrasystole interpolée - "insertion" extrasystole, "coincée" entre les complexes principaux sans pause post-extrasystolique (post-ectopique).

Pause compensatoire - distance entre l'extrasystole et le complexe suivant (intervalle post-opopique).

Pause compensatoire incomplète - si la distance de l’extrasystole à la contraction précédente ainsi que la distance de l’extrasystole au complexe ultérieur est inférieure à deux périodes R - R normales.

Une pause compensatoire complète - la distance de l'extrasystole au complexe précédent, ainsi que la distance de l'extrasystole à la réduction ultérieure, est égale à deux périodes RR normales.

Fibrillation auriculaire. Il existe 2 variétés de MA - fibrillation et flutter auriculaire.

Fibrillation auriculaire (scintillement) - la fréquence des ondes scintillantes (grandes ou petites) dépasse 350 à 400 fluctuations en une minute. Il existe 4 formes de fibrillation auriculaire:

• normosystolique (fréquence cardiaque = 60 à 80 en 1 min);

• bradysystolique (fréquence cardiaque <60 in 1 min);

• tachysystolique (fréquence cardiaque> 80 in 1 min);

• paroxystique (fréquence cardiaque> 150 in 1 min). La forme paroxystique de la fibrillation auriculaire est caractérisée par de grandes ondes (F). Avec une forme constante de fibrillation auriculaire, on observe plus souvent de petites ondes (f).

Flottement auriculaire - contractions auriculaires rythmiques induites par une seule lésion hétérotopique à circulation circulatoire impulsionnelle, la fréquence de contraction auriculaire est de 250-350 par minute.

Les crises de Morgagni-Edems-Stokes sont une syncope des troubles du rythme cardiaque et de la conduction. Elle est caractérisée par la soudaineté, l’absence de réactions pré-syncopes, une pâleur sévère au moment de la perte de conscience, une hyperémie réactive (rougeur de la peau) après l’attaque, une courte durée de l’attaque, un rétablissement rapide de l’état de santé initial après l’attaque.

Tachycardie supraventriculaire (supraventriculaire) - tachycardie atriale, tachycardie paroxystique et non paroxystique du composé AV.

Extrasystole supraventriculaire (supraventriculaire) - extrasystole auriculaire, AV-nodal.

Troubles du rythme et de la conduction - modifications de la fréquence normale, de la régularité et de la source d'excitation du cœur, ainsi que des troubles de la conduction de l'impulsion, des troubles de la communication et (ou) de la séquence entre l'activation des oreillettes et des ventricules.

Parasystole - contractions prématurées (complexes), indépendantes (contrairement aux extrasystoles) du rythme principal.

Excitation ventriculaire prématurée - la dépolarisation ventriculaire commence plus tôt que pendant la conduction normale des impulsions par le système de conduction cardiaque (l'intervalle PQ est raccourci).
Ses options sont:

Syndrome de Wolf-Parkinson-White (WPW);

Syndrome CLC ou LGL.

Proarythmie - l'apparition de nouvelles arythmies dans le contexte du traitement antiarythmique, ou une augmentation et une aggravation du cours des troubles du rythme cardiaque et de la conduction préexistants.

Maladie du sinus - arythmie due à une violation de la fonction d'automatisme du nœud sinusal. Il se manifeste dans les types suivants (un ou plusieurs) de troubles du rythme cardiaque:

• bradycardie sinusale prononcée persistante;

• disparition périodique soudaine du rythme sinusal (arrêt du rythme sinusal) et remplacement de celui-ci pendant un court laps de temps par d'autres rythmes ectopiques;

• apparition périodique du bloc sino-auriculaire;

• forme bradysystolique de fibrillation auriculaire;

• syndrome "tachy - bradycardie."

Syndrome "tachy - bradycardie" - alternance de périodes de tachycardie (paroxysmes de flutter auriculaire, fibrillation auriculaire, tachycardie paroxystique) et de bradycardie.

Syndrome de Frederick - combinaison du blocage complet de la AV et de la fibrillation auriculaire (flutter) (à l'arrière-plan d'un rythme idioventriculaire ou auriculo-ventriculaire régulier et rare de contractions ventriculaires, de fibrillation auriculaire ou de flutter auriculaire).

Tachycardie sinusale - fréquence cardiaque supérieure à 90 battements par minute, alors qu'au repos, elle dépasse rarement 150 battements par minute.

Tachycardie paroxystique - attaques de contractions cardiaques (150-220 battements par minute ou plus) avec apparition soudaine et fin tout en maintenant, dans la plupart des cas, le bon rythme. Le paroxysme peut durer de quelques secondes à plusieurs jours. Avec la tachycardie supraventriculaire, la fréquence cardiaque dépasse généralement 160 battements par minute, souvent 200-220 et plus. La fréquence cardiaque pour la tachycardie ventriculaire n’est généralement pas supérieure à 160 battements par minute, rarement - 180-200.

Flutter ventriculaire - fréquentes contractions ventriculaires régulières mais inefficaces (180-250 par minute).

La fibrillation ventriculaire (scintillement) est une activité électrique et mécanique complètement désorganisée des ventricules. La fréquence des contractions de faisceaux individuels de fibres musculaires peut atteindre 300 ou plus par minute.

Extrasystole - contractions prématurées (complexes), directement liées aux contractions précédentes du rythme principal.

Rythmes ectopiques - trois contractions ou plus du cœur dans une rangée d’origine non sinusienne.

Les contractions ectopiques sont des contractions d'origine non sinusale.
Suivant >>
= Passer au contenu du manuel =

CONCEPTS DE BASE ET TERMES UTILISÉS EN ARITHMOLOGIE

  1. Termes épizootologiques, concepts, catégories
    Comme vous le savez, l’épizootie est un phénomène naturel et écologique, influencé par des facteurs naturels et économiques. Ils changent sensiblement le cours de ce processus chez des animaux de différentes espèces. Comme il n'est pas possible d'étudier un tel phénomène dans son ensemble par des méthodes expérimentales, des études théoriques deviennent nécessaires. Pour une définitive
  2. Définitions de termes et concepts
    La sepsie (traduction du grec septicémie - carie) est une forme particulière d’infection généralisée grave dans laquelle le macro-organisme n’est pas capable de localiser le processus infectieux (Belyanin V.L., Rybakova MG, 2004). La bactériémie est un symptôme indiquant la présence de micro-organismes vivants dans le sang (pas nécessairement uniquement avec une septicémie). Porte d'entrée de l'infection - le site de l'infection dans
  3. Termes clés et définitions
    Cette norme utilise des termes avec les définitions correspondantes. L'unité didactique est une partie autonome du contenu de la discipline académique, exprimée par le nom de sujets, de sections ou de modules. L’unité de crédit (crédit) est une mesure de la mesure quantitative de la charge de travail académique de l’étudiant pour maîtriser une matière, y compris les heures de classe et le travail extra-scolaire indépendant, y compris:
  4. TERMES DE BASE ET DEFINITIONS
    ANTHROPOLOGIE - la science de l'homme, qui comprend un large éventail de connaissances à la fois de nature biologique et sociale. ANTHROPOMETRE - un appareil de mesure de la "hauteur" au-dessus du niveau du sol des points anthropométriques. ANTHROPOMETRIE - effectuer des mesures précises sur des personnes vivantes en utilisant des
  5. La méthode de l'hypoxie normobare est appliquée sous trois aspects principaux
    1. Prévention. La méthode est démontrée à un large éventail de personnes pratiquement en bonne santé pour augmenter les performances physiques et intellectuelles et la résistance au stress psycho-émotionnel. Dans le sport, la thérapie hypoxique Chapitre 15. Objectifs et méthodes de la rééducation psychophysiologique ... 285 (stimulation hypoxique) permet d’obtenir des résultats extrêmement élevés. Dans un environnement
  6. AGENTS PHARMACOLOGIQUES DE BASE APPLIQUÉS LORS D'ANESTHÉSIE, DE RÉANIMATION ET DE THÉRAPIE INTENSIVE
    PRODUITS PHARMACOLOGIQUES DE BASE APPLIQUÉS LORS D'ANESTHÉSIE, DE RÉANIMATION ET D'INTENSIF
  7. Les principaux termes utilisés dans le cours "Psychologie du développement et Psychologie du développement"
    L’adaptation est un processus constant d’adaptation active de la personne à son environnement (principalement social). Activité - l'état actif des êtres vivants, qui est la condition la plus importante pour leur existence. L'accélération est une accélération du développement. Ambivalence des sentiments - la dualité, la nature contradictoire de plusieurs états émotionnels expérimentés simultanément. Loi biogénétique -
  8. Concepts de base
    Les substituts sanguins sont des liquides qui, lorsqu'ils sont administrés par voie intraveineuse à un patient, peuvent partiellement remplacer les fonctions sanguines. Considérant que les milieux de substitution du sang actuellement utilisés ne sont pas des transporteurs d'oxygène et ne remplacent pas le sang en fonction, mais uniquement le plasma, I.R. Petrov et al. (1957) ont raisonnablement suggéré de parler de remplacement du plasma. Mais néanmoins, le plus grand
  9. Concepts de base de la psychologie du développement
    Le concept clé de la psychologie du développement est le concept de développement. Le développement est le processus de transition d'un état à un autre, plus parfait, le passage de l'ancien état qualitatif à un nouvel état qualitatif, du simple au complexe, du inférieur au supérieur. Le développement de la psyché est aussi un changement régulier des processus mentaux dans le temps, qui se traduit par des processus quantitatifs, qualitatifs et
  10. Concepts de base
    Le syndrome de CID est l’un des types les plus courants de pathologies de l’hémostase qui présentent un grand danger pour les patients. En principe, il se caractérise par une coagulation diffuse du sang avec thrombose. Les résultats de ces deux processus sont les suivants: 1) consommation massive de facteurs de coagulation du sang; 2) activation excessive de la fibrinolyse. La conséquence de ceci, à son tour, est fréquente
  11. Concepts de base
    Dans les hôpitaux, les dispensaires, les polycliniques et les autres établissements médicaux, afin de prévenir les infections nosocomiales, il est nécessaire de procéder à la désinfection, à la désinsectisation, à la dératisation dans les locaux et sur le territoire avoisinant, ainsi qu’au nettoyage et à la stérilisation des dispositifs médicaux dans les services hospitaliers, dans les salles de stérilisation centralisées. Avec
  12. Notions de base de valéologie
    Le phénomène humain apparu au cours de l'évolution du monde organique est devenu le sujet d'étude d'un grand nombre de sciences naturelles (biologie, génétique, anthropologie, chimie, etc.) et sociales (histoire, philosophie, sociologie, psychologie, économie, etc.). Cependant, jusqu'à présent, l'homme n'a pas été en mesure de donner des réponses définitives à de nombreuses questions concernant non seulement son essence, mais aussi son existence. En entier
  13. CONCEPTS DE BASE DE LA TRANSFUSIOLOGIE
    Transfusiologie: définition La transfusiologie (médecine transfusionnelle) est une section de la médecine clinique qui étudie la transfusion de sang et de ses préparations, ainsi que de liquides sanguins et plasmatiques, à des fins médicales. La recherche en transfusiologie a pour objet divers milieux de transfusion (méthodes pour les préparer, les stocker et les utiliser) et le mécanisme de leur action sur le corps.
  14. Les concepts de base de la desmurgie
    La desmurgie (du grec desmos - communication, habillage, ergon - entreprise) est une section de la chirurgie qui développe des méthodes et des techniques d’application pour l’application de pansements. Pansements - manipulations préventives et thérapeutiques à l'aide de divers pansements et outils. Les pansements sont utilisés pour les premiers soins et le traitement des lésions des tissus mous, des brûlures et des engelures, pour les affections temporaires et finales.
  15. Concepts de base
    Un état d'urgence est un changement pathologique soudain dans les fonctions du corps humain qui menace sa vie, sa santé ou celle de son entourage. Les conditions d'urgence sont classées comme suit. Les conditions mettant la vie en danger sont des conditions pathologiques caractérisées par une altération des fonctions vitales (circulation sanguine et respiration). ¦ Conditions menaçant la santé - pathologique
  16. Concepts de base de la théorie d'Erickson
    Les idées d'Erickson sur le développement du Moi sont principalement exposées dans les ouvrages «Enfance et société» (1950), «Identité: la crise de la jeunesse» (1968), «Identité et cycle de vie» (1979), «Maturité» (1979) et «Vie impliquée dans old age "(1986) et d'autres. Déjà, d'après les noms des livres, il est clair que le concept central d'E. Erickson est le concept d'identité. Identité personnelle - un ensemble de traits ou
  17. Concepts de base
    Après avoir examiné les principales questions concernant le sang et le traitement du sang dans les chapitres précédents, il serait injuste de ne pas prêter attention à un problème aussi important que les méthodes de purification artificielle du sang. Comparés à l'hémothérapie, ils sont utilisés très récemment, mais leur introduction dans la médecine moderne a une signification véritablement révolutionnaire. En raison du fait que la plupart des maladies sont causées par ou
Portail médical "MedguideBook" © 2014-2019
info@medicine-guidebook.com