Accueil
À propos du projet
Nouvelles de la médecine
Aux auteurs
Livres sous licence de médecine
<< à venir Suivant >>

De la mode à la dépression et à la maladie


Les gens qui apprennent ce que je fais me demandent toujours: «Docteur, que dois-je manger?» Les Américains sont obsédés par le désir de trouver la bonne formule pour la nutrition. Depuis 1990, lorsque je suis déménagé à New York, j’ai assisté à la mise en œuvre de nombreuses théories étranges qui ont capturé l’esprit de tout le pays, provoqué une restructuration de l’industrie et finalement entraîné plus de victimes que toutes les guerres confondues.
Les scientifiques reconnaissent qu'ils ne savent absolument pas comment les milliers de produits chimiques auxquels nous sommes exposés interagissent dans nos tissus et nos cellules.

Le premier d'entre eux était une guerre contre les graisses. Une attaque frontale contre eux a transformé leur vie entière en Amérique. Les médecins, unis aux médias, ont convaincu la population que les graisses étaient des armes de destruction massive dissimulées. Elles étaient donc exclues de tous les produits vendus en grande surface. L'industrie alimentaire a pris une part active à cette campagne en remplissant les étagères de produits sans gras. Même le beurre écrémé est en vente! Vide calorique laissé par des graisses, riches en glucides. “Low Fat” est devenu un mot clé. Cependant, les Américains sont devenus la plus grosse nation du monde.
Avant que la vague de crises cardiaques ne s’apaise, l’Amérique a trouvé un nouvel ennemi: les glucides. Les combats ont repris sur tous les fronts. Maintenant, on croyait que perdre du poids ne signifiait pas manger des aliments sans gras, mais tout manger, sur les étiquettes sur lesquelles il est écrit «sans sucre». L'augmentation de la proportion de protéines a permis de reconstituer les calories que les calories qui n'avaient pas été prélevées à la suite de l'élimination des glucides de l'alimentation, ce qui était loin d'être accidentel. Un régime alimentaire riche en protéines et pauvre en glucides est pratiqué depuis longtemps en Amérique. Les amateurs de bodybuilding ont compris depuis longtemps que s'il y avait plus de protéines, la masse musculaire grossirait rapidement. Ils ont moins de graisse corporelle que quiconque - pas à la naissance, mais à la suite d'efforts physiques considérables et de tonnes de protéines. Pour leur ressembler, les Américains ont commencé à absorber frénétiquement du poisson, du poulet, des steaks, des œufs et du fromage (faible en gras).
Nous ne sommes pas exposés à un seul produit chimique isolé. C'est un orchestre entier, pas des instruments individuels.
Avant de déménager à New York, j'étais en pleine forme grâce aux cours de taekwondo et je me souviens très bien à quel point je me sentais bien à cette époque. Après m'être forcée à faire du jogging le matin, un mois plus tard, je courais déjà une heure par jour. J'ai essayé de ne pas manger de sucreries et j'ai bu beaucoup d'eau comme jamais auparavant. Mon corps perdait rapidement du poids, mes muscles, à l'exception des muscles de mes jambes, avaient diminué, ma peau était affaissée. Je voulais devenir musclé et j'ai embauché un instructeur personnel musclé. Il connaissait bien le système de musculation et m'a fourni de nombreux livres, magazines et produits qui contribuaient à la combustion des graisses et à la musculation. Quatre jours par semaine, nous soulevions des poids, nous nous reposions un jour et faisions des exercices de cardio deux fois par semaine. Une fois toutes les deux semaines, on me permettait de me régaler de pizzas et de glaces. J'étais un étudiant si assidu que je suis devenu aussi musclé que mon instructeur un mois plus tôt que prévu. Après avoir terminé nos cours lors d’une sorte de cérémonie de remise des diplômes, il m’a donné son arme secrète, le livre de Dan Duchene, dans laquelle il expliquait comment il avait réussi à atteindre de grandes hauteurs de la musculation avec un régime riche en protéines et en glucides. Dans son corps, il restait la dernière réserve de graisse, qu'il était impossible de brûler de quelque manière que ce soit. Et dans les compétitions de bodybuilding, celui qui a le moins de graisse gagne. Dushen, déterminé à se débarrasser enfin de la graisse, a commencé à étudier la physiologie, l'endocrinologie et le métabolisme avec un tel zèle qu'il est rapidement devenu une autorité dans ces domaines.
Le fluor contenu dans le dentifrice et l’eau de nombreux systèmes de plomberie réduit l’iode dans notre corps

Il a fait sa plus grande découverte en regardant les malades. Les diabétiques qui ne prennent pas bien soin de leur santé développent une affection connue en médecine comme l'acidocétose. En raison du manque d'insuline, le glucose contenu dans le sang ne pénètre pas dans les cellules pour lesquelles il sert de source d'énergie. Le corps n'a d'autre choix que de convertir les graisses en cétones, qui, comme le glucose, peuvent être utilisés par les cellules comme carburant, mais leur structure moléculaire ressemble à celle de l'alcool. En remplacement du glucose, ils ne peuvent que temporairement, car leur sang devient si acide qu'il crée une menace mortelle. L'acidocétose est une maladie mortelle qui nécessite des soins médicaux immédiats.
La croûte noire formée à la surface des morceaux de viande à la suite de la friture est potentiellement cancérigène.
Parmi les patients présentant des cas répétés d’acidocétose, il y a beaucoup de personnes très minces. Dushen a décidé de reproduire cet état. Sa formule magique était dans un régime ne contenant que des protéines et des graisses en l'absence de glucides. Il s'est abstenu de consommer des glucides autant que possible et son corps a commencé à convertir les graisses en cétones. Ensuite, afin d'éviter un état critique, il a consommé des glucides, stabilisant ainsi l'acidité du sang, et a répété la procédure. Cette méthode a fonctionné. Dushen savait qu'il s'exposait à des risques mortels et était prêt à en subir les conséquences.
En vous débarrassant du mucus pendant le programme de purification, vous éviterez le besoin de nourriture qui contribue à son développement.
Je ne pense pas que lorsque le régime Atkins ait connu un essor considérable dans le monde entier, la plupart de ses adeptes savaient dans quoi ils se trouvaient. Et toujours ne sais pas. Le régime Atkins donne des résultats: il vous permet de vous mettre en maillot de bain avant le début de la saison de la plage. Mais elle ne promet pas cela pendant que vous profitez de la vie.
Que ce soit l'acidocétose ou non, un régime riche en protéines contribue à l'oxydation du sang et à l'apparition de processus inflammatoires, ainsi qu'au développement de maladies cardiovasculaires, au cancer, à l'insuffisance rénale, à la goutte et à l'ostéoporose.
Depuis lors, quand les gens m'ont demandé, déjà armés de cette connaissance, que devraient-ils manger, je leur ai d'abord posé la question: «Qu'est-ce que vous mangez?» Si vous mangez pour maigrir, le régime Atkins est la meilleure option pour vous. Mais c’est le pire choix si vous voulez être en bonne santé et vivre longtemps.
Il y a de nombreuses années, au début de ma recherche de moyens de vaincre la dépression, je ne savais probablement qu'une chose: maintenir une bonne forme physique avait un effet bénéfique sur mon état mental.

Lorsque nous avons enfin été convaincus que l’élimination de l’une des trois principales catégories d’aliments ne donnait pas les résultats escomptés, nous sommes apparus et avons également sombré dans l’oubli, sans devenir une panacée, des régimes plus raisonnables et plus sûrs à la mode, tels que «Zone», «South Beach» et « Le corps pour la vie. Alors qu'ils allaient et venaient, à l'arrière-plan, prétendant qu'elle n'était pas là, la pyramide alimentaire du gouvernement américain s'est levée. Il montre les différents groupes d'aliments et le nombre de portions par jour, ce qui est considéré comme acceptable. La seule chose que je puisse dire à ce sujet: tout commence par un mensonge. La pyramide est en réalité un triangle.
L'élimination de l'une des trois principales catégories d'aliments (protéines, lipides ou glucides) n'entraîne pas les résultats souhaités en termes de perte de poids, mais nuit généralement aussi à la santé.

La mode va et vient. Ils ne vivent pas longtemps parce qu'ils n'apportent pas d'avantages à long terme à leurs partisans. Cependant, certaines tendances alimentaires fondées sur des informations fiables et apportant des bénéfices à long terme se transforment en mouvements sociaux. Les mouvements peuvent influencer l'économie d'un pays, tout comme la mode. Certains de ces mouvements méritent d'être connus.

Les participants au mouvement des aliments crus disent qu'il est faux de soumettre les produits à un traitement thermique. Le traitement thermique détruit les enzymes contenues dans les aliments crus nécessaires à leur digestion. Ayant appris sur une expérience, j'étais rempli de respect pour la théorie derrière la nourriture crue.
Au début du XXe siècle, le Dr Francis Pottage a mené une expérience en Californie. Il a sélectionné plusieurs chats et les a divisés en deux groupes qui vivaient dans les mêmes conditions, à une exception près. Le premier groupe était nourri de viande et de lait crus, le second - de viande et de lait de même qualité et dans la même quantité, mais soumis à un traitement thermique.
Après un certain temps, la santé des chats du premier groupe était excellente, tandis que les chats du second groupe développaient des cancers, de l'arthrite, le diabète et d'autres maladies courantes chez l'homme.
D'après mon expérience personnelle, je sais que le fait de ne manger que des aliments crus pendant une certaine période est un moyen efficace de détoxifier, moins intense que le jus ou l'eau à jeun. Mais au bout d'un moment, je ne pouvais plus supporter ce régime et j'ai ressenti un fort désir de revenir aux aliments bouillis et frits, ce qui a invariablement amélioré mon état. Et pourtant, je recommande à mes patients d'augmenter la proportion d'aliments crus dans leur alimentation quotidienne. Il est prouvé qu'une légère augmentation de la proportion d'aliments crus dans le régime alimentaire contribue à une diminution naturelle de la pression artérielle et du taux de cholestérol.

Les principes de la nourriture crue sont présentés par ses partisans comme un moyen de retrouver un corps et une planète en bonne santé. Ils font valoir que le passage à des aliments exclusivement crus impliquerait une réorganisation complète de toute notre vie et résoudrait les problèmes de réchauffement planétaire, de toxicité globale, de faim dans le monde et de nombreux autres problèmes de notre temps.
Les participants au mouvement des aliments vivants élèvent les idées d'aliments crus à un niveau supérieur. Les produits ne sont pas simplement crus, ils doivent transporter une énergie vitale. Ils ne peuvent pas être stockés trop longtemps après la collecte, car alors l'énergie vitale les quittera. Les graines et les noix doivent être humidifiées pour initier le processus de germination afin qu'elles ne deviennent pas inertes et ne perdent de l'énergie vitale.
Consommer uniquement des aliments crus pendant une certaine période est un moyen efficace de détoxifier, moins intense que le jus ou la privation d’eau.
Le végétarisme est un cas rare du mouvement de la diète, auquel les gens adhèrent pour diverses raisons qui ont plus à voir avec les croyances religieuses et politiques qu'avec la nutrition. Mais quelle que soit leur motivation, le nombre de partisans de ce mouvement augmente régulièrement. Les végétariens mangent des plantes crues et traitées thermiquement. Beaucoup d'entre eux doivent reprendre le régime habituel, car ils deviennent malsains. Pour le Dr. Gabriel Kuzens, devenir végétarien sain ne consiste pas simplement à manger une salade pour le déjeuner et une salade pour le dîner. Certains nutriments, tels que les vitamines B, sont plus difficiles à obtenir à partir d'aliments d'origine végétale. Tous les éléments nutritifs nécessaires peuvent être obtenus à partir d’un ensemble végétarien, il existe des solutions de contournement - une introduction au régime alimentaire des aliments fermentés. Kuzens explique que le végétarisme doit être pris progressivement.
Le cardiologue Dean Ornish a été le premier à prouver qu'après le passage à un régime végétalien, le blocage des vaisseaux coronaires disparaît. Grâce à lui, des représentants de la médecine moderne ont commencé à donner au choix du régime la valeur qu’il mérite.
En matière de régime, l’Amérique devient comme un Ouest sauvage et sauvage. Il existe des milliers d'autres théories qui ne peuvent pas être qualifiées de modes ou de mouvements, mais qui confondent l'opinion publique lorsqu'il s'agit de questions aussi urgentes que le choix d'un régime alimentaire. Aujourd'hui, ils parlent beaucoup du régime américain standard, mais la réalité est qu'il n'y a pas de normes. La nourriture en Amérique en dehors de la boîte dans une plus grande mesure que toute autre chose. Il manque d'éléments nutritifs essentiels en raison de l'épuisement des sols, des conditions de croissance non naturelles et de la toxicité globale. Les Américains mangent trop d'aliments transformés, riches en produits chimiques, en glucides simples et en graisses, et développés en laboratoire.
Une légère augmentation de la proportion d'aliments crus dans le régime alimentaire contribue à une diminution naturelle de la pression artérielle et du taux de cholestérol.
Mark, un directeur du divertissement âgé de quarante ans, s'est tourné vers moi avec une plainte de vertige. Sur le plan extérieur, il était en forme: après avoir commencé le sport à l'université, il a continué à aller au gymnase trois fois par semaine, mais pendant la journée, il a connu des sautes d'humeur et des niveaux d'énergie importants. Il souffrait d'insomnie, de léthargie et d'irritation, ses intestins ne fonctionnaient pas bien et il souffrait parfois de brûlures d'estomac. Pire que tout, l’examen médical qu’il a subi peu de temps avant sa visite a révélé des taux élevés de cholestérol, de mercure et d’hypertension. La discordance apparente entre une bonne condition physique et une mauvaise santé l'a rendu perplexe. La première chose que je lui ai demandé était de savoir comment il mangeait. Pour le petit déjeuner, il a bu un double expresso avec du sucre. "En effet, pas un déjeuner de champion", a-t-il admis, mais c'était une bonne aide énergétique dans son environnement professionnel stressant. Ses déjeuners et dîners sont restés au collège. Maintenant, ils ont été remplacés par des pizzas, des glaces, du Coca-Cola, des steaks avec des frites, des gâteaux, des bonbons et des hamburgers.

Bien que Mark veuille améliorer sa santé, il était sceptique quant à l'idée de nettoyage - il associait ce processus à un lavement. Je lui ai suggéré de voir cela comme une opération commerciale prometteuse: le résultat n'est pas clair, mais le risque en valait la peine. Son régime riche en caféine et en amidon a contribué à des variations drastiques de l’humeur et du niveau d’énergie. Il contenait beaucoup de produits laitiers, de viande et de sucre. Ce sont tous des aliments acidogènes qui causent des problèmes de digestion et des brûlures d'estomac. En outre, il manquait des nutriments essentiels au maintien de la stabilité, tels que le magnésium, qui aide à surmonter le stress, et de tout probiotique susceptible de l’aider de nombreuses manières. Au moment du programme, Mark a dû abandonner la nourriture habituelle. J'ai été très intéressé de voir ce qui se passe lorsque tous les sucres et les féculents sont exclus de son alimentation.
Lorsque Mark est venu me voir à la fin de la troisième semaine du programme, il était superbe. Il a perdu 3,5 kg et 2,5 kg à la taille, sans perdre de force musculaire. Mais, plus important encore, il a arrêté les baisses d’État. «J'ai maintenant beaucoup plus de force, j'ai commencé à bien dormir et l'envie de malbouffe a disparu», a-t-il déclaré, ajoutant qu'il ne dépendait plus de la caféine. - "Mon esprit est maintenant aussi clair que jamais auparavant." À sa grande surprise, ses goûts ont changé. "Maintenant, quand je me sens mieux, je veux manger mieux." L'ancien scepticisme a été remplacé par un ferme engagement en faveur d'une alimentation saine.
Les animaux mangent des plantes, des graines, des noix et entre eux, le tout à l'état brut. Aucun animal ne mange trois fois par jour. Aucun animal ne mange tout. Aucun animal ne mange pour le plaisir ou la mauvaise humeur.
Le problème de ne pas savoir quoi manger est plus ancien que toute théorie conçue pour le résoudre. Tout a commencé quand les gens ont pensé à la nutrition pour la première fois. Les animaux sauvages ne pensent pas à ce qu'ils vont manger pour le déjeuner, ils mangent juste. Les gens ont perdu le contact avec leur propre instinct et nous devons maintenant étudier des livres volumineux pour cuisiner nous-mêmes. Le seul livre en lequel j'ai confiance pour prendre cette décision importante est le livre de la nature. Lorsque les animaux vivent dans leur environnement naturel, conformément aux lois de la nature, ils ne tombent pas malades. Mais même si l'observation de la nature ne donne pas une réponse exacte à la question de savoir ce que les gens doivent manger conformément à ses dispositions, il est parfaitement clair que nous ne la suivons aucunement. Les animaux mangent des plantes, des graines, des noix et entre eux, le tout à l'état brut. Aucun animal ne mange trois fois par jour. Aucun animal ne mange tout. Aucun animal ne mange pour le plaisir ou la mauvaise humeur. Aucun des mammifères, à l'exception des humains, ne boit de lait après la fin de la période d'allaitement. Dans la nature, les animaux ne sont pas obèses et tombent rarement malades - dans la plupart des cas, cela résulte des effets de la pollution humaine sur la planète.
De nombreux autres problèmes vous aideront à mieux comprendre et à mieux comprendre le problème de la nutrition auquel vous êtes confronté.
Pour que les produits ne se détériorent pas pendant le transport, les agriculteurs doivent les récupérer avant maturité, avant de disposer de suffisamment de nutriments.
<< à venir Suivant >>
= Aller au contenu du tutoriel =

De la mode à la dépression et à la maladie

  1. Les spécificités de la recherche en psychologie de la mode
    Les principales méthodes de recherche scientifique en psychologie comprennent l'observation, la conversation, les méthodes d'enquête, la méthode d'analyse de documents, l'évaluation d'experts, les expériences. Используя эти методы психолог имеет возможность исследовать феномен моды. Наблюдение как метод научного исследования широко используется для изучения различных явлений жизни человека, в том числе и моды. Большинство теорий моды
  2. Психология моды в историческом аспекте
    Психология моды в своих исследованиях исходит из анализа представлений людей о том, что есть мода. Обращение к истории костюма позволяет проследить изменения в содержании этих представлений. О моде люди говорят почти семь веков. В каждый исторический период тот или иной аспект моды - эстетический, нравственный, экономический или социальный - выступает на первый план [26,133]. В древних
  3. Diplôme Гендерные различия в психологии моды, 2010

  4. ПРАКТИЧЕСКОЕ ИЗУЧЕНИЕ ГЕНДЕРНЫХ РАЗЛИЧИЙ В ПСИХОЛОГИИ МОДЫ
    В рамках данной дипломной работы было проведено экспериментальное исследование. Цель исследования: экспериментальное изучение гендерных различий в концепции самопрезентации. Задачи исследования: 1) выявить есть ли различия в гендерных особенностях в отношении к моде. 2) сравнить полученные результаты с теоретическим предположением. Объект исследования: мода как психологический феномен
  5. Депрессия
    Депрессия – это состояние, характеризующееся триадой симптомов: подавленным, угнетенным, тоскливым или тревожным настроением, снижением психической активности и снижением двигательной активности. Термин депрессия происходит от латинского слова deprimo, означающим «угнетать». Указанная триада составляет ядро клинической картины. Сопровождаться депрессия может самыми разнообразными клиническими
  6. Депрессия
    Депрессия – это психическое расстройство, основными признаками которого являются: снижение настроения (гипотимия), негативная, пессимистическая оценка самого себя, своего положения в окружающей действительности, своего будущего. Наряду с этим депрессии часто сопровождаются заторможенностью, снижением побудительных мотивов к деятельности, дисфункциями в работе многих органов и систем
  7. ПСИХОЛОГИЧЕСКИЕ МЕТОДЫ РАБОТЫ С ГЕНДЕРНЫМИ РАЗЛИЧИЯМИ В ПСИХОЛОГИИ МОДЫ
    ПСИХОЛОГИЧЕСКИЕ МЕТОДЫ РАБОТЫ С ГЕНДЕРНЫМИ РАЗЛИЧИЯМИ В ПСИХОЛОГИИ
  8. Депрессия
    Физическая блокировка Это описание касается тех, кто болен ПСИХОТИЧЕСКОЙ ДЕПРЕССИЕЙ. Тем, кто страдает от временной эмоциональной подавленности, вызванной неблагоприятными жизненными обстоятельствами или каким-то неприятным событием, лучше обращаться к статьям АГОРАФОБИЯ, ТРЕВОГА или БЕСПОКОЙСТВО. Основными симптомами депрессии являются: потеря интереса к повседневной деятельности, чувство
  9. 8.1. ТРЕВОГА И ДЕПРЕССИЯ
    Среди всех психопатологических синдромов, встречающихся соматической практике, наиболее частыми являются тревога и депрессия. Данные расстройства, как правило, рассматриваются в едином континууме. Тревога и депрессия часто сочетаются с соматическими расстройствами (коморбидные состояния), утяжеляют их течение, прогноз. Своевременное лечение их существенно оптимизирует терапию внутренних
  10. Депрессия
    Депрессия — расстройство настроения, характеризующееся печалью и пессимизмом. Причины депрессии неизвестны, но в основе ее фармакотера-пии лежит гипотеза, что проявления заболевания обусловлены дефицитом дофамина, норадренали-на и серотонина в головном мозге или дисфункцией рецепторов этих медиаторов. При большой депрессии на 50 % повышен уровень кортизола в крови и нарушен циркадный ритм его
  11. Депрессия
    Проявления депрессии очень разнообразны и варьируют в зависимости от формы заболевания. Ниже перечислены наиболее типичные признаки этого расстройства. Наиболее типичные проявления депрессии Эмоциональные проявления • Тоска, страдание, угнетенное, подавленное настроение, отчаяние. • Тревога, чувство внутреннего напряжения, ожидание беды. • Раздражительность. • Чувство вины, идеи самообвинения. •
  12. Депрессия
    Причина Наиболее частой причиной депрессии является психический стресс. Также депрессия возможно из-за переутомления, травмы головного мозга (возможно, в прошлом), длительного и тяжелого заболевания внутренних органов, хирургической операции, продолжительных болей, слабого кровоснабжения головного мозга, врожденного психического нарушения целостности личности. Симптомы Угнетенное, безрадостное
  13. Échelle de dépression
    Опросник разработан для дифференциальной диагностики депрессивных состояний и состояний, близких к депрессии, для скрининг-диагностики при массовых исследованиях и в целях предварительной, доврачебной диагностики. Тест адаптирован Т.И. Балашовой. Полное тестирование с обработкой занимает 20-30 мин. Испытуемый отмечает ответы на бланке. Уровень депрессии (УД) рассчитывается по формуле: УД
  14. Депрессия
    Депрессивный синдром — сочетание тоскливого настроения со снижением психической и физической активности. Оценка тяжести депрессии находится в компетенции врача-психиатра, так как ее внешние признаки не всегда отражают тяжесть состояния и риск возможного самоубийства. Суицидальные попытки, отказ от еды, тревожное двигательное возбуждение больного требуют неотложной госпитализации в
  15. Лечение депрессии
    Ведущим методом лечения депрессий на современном этапе является психофармакотерапия. Наряду с медикаментами широко используются методы физио-, фито-, и психотерапии с элементами психокоррекции и другие социореабилитационные методы. Проводимая в комплексе с лекарственным лечением психотерапия (главным образом направленная на коррекцию депрессивного искажения мышления, уменьшение агрессии,
  16. Dépression chez les patients infarctus du myocarde
    В последние десятилетия установлено, что депрессивные и тревожные расстройства увеличивают риск развития ИМ (Todaro JF et al., 2003). В многоцентровом рандомизированном исследовании GISSI-2 установлено, что 40% больных в предшествующие 3 месяца до развития ИМ испытывали депрессивное настроение. Другие исследователи сообщают, что депрессия развивается как результат и осложнение ИМ (Honig А. et
  17. Депрессия сегмента sт как проявление вегетативной дистонии
    К другим изменениям ЭКГ, обусловленным нарушением тонуса вегетативной нервной системы, следует отнести депрессию сегмента SТ, которую отмечают при гиперсимпатикотонии. При дифференциальной диагностике учитывается характерная клиническая картина; депрессия сегмента SТ, выявленная у молодых людей, особенно женщин, часто с сопутствующей тахикардией, без типичных стенокардитических проявлений. Данная
Portail médical "MedguideBook" © 2014-2016
info@medicine-guidebook.com