Патологическая анатомия / Педиатрия / Патологическая физиология / Оториноларингология / Организация системы здравоохранения / Онкология / Неврология и нейрохирургия / Наследственные, генные болезни / Кожные и венерические болезни / История медицины / Инфекционные заболевания / Иммунология и аллергология / Гематология / Валеология / Интенсивная терапия, анестезиология и реанимация, первая помощь / Гигиена и санэпидконтроль / Кардиология / Ветеринария / Вирусология / Внутренние болезни / Акушерство и гинекология Parasitologie médicale / Anatomie pathologique / Pédiatrie / Physiologie pathologique / Oto - rhino - laryngologie / Organisation du système de santé / Oncologie / Neurologie et neurochirurgie / Héréditaires, maladies géniques / Maladies de la peau et sexuellement transmissibles / Antécédents médicaux / Maladies infectieuses / Immunologie et allergologie / Immunologie et allergologie / Hématologie / Valéologie / Soins intensifs anesthésiologie et soins intensifs, premiers soins / Hygiène et contrôle sanitaire et épidémiologique / Cardiologie / Médecine vétérinaire / Virologie / Médecine interne / Obstétrique et gynécologie
Accueil
À propos du projet
Nouvelles médicales
Pour les auteurs
Livres sous licence de médecine
<< Précédent Suivant >>

Caractéristiques de la dyslipidémie dans le diabète de type 2.

Dans le diabète de type 2, l'hyperglycémie à jeun et après le chargement de nourriture est sans aucun doute un facteur de risque indépendant de la maladie coronarienne, mais l'effet de la dyslipidémie sur le risque de maladie coronarienne dans la structure globale des facteurs de risque semble dominer [39].

Selon la 3ème étude nationale sur la santé et la nutrition aux États-Unis, 69% des patients diabétiques ont des troubles du métabolisme lipidique (V. Stender et al., 2000). Chez ces patients, certains troubles du métabolisme lipidique persistent même après correction des valeurs de glycémie. Ils sont si caractéristiques qu'on les appelle "dyslipidémies diabétiques". Les composants de la «dyslipidémie diabétique» sont les suivants: hypertriglycéridémie, augmentation du contenu des LDL petites et denses, diminution de la concentration en HDL. Ainsi, la "dyslipidémie diabétique" est similaire à la dyslipidémie métabolique, qui se développe sous l’influence de la résistance à l’insuline. Dans le même temps, l'hyperglycémie a un effet spécifique sur la structure des lipoprotéines [7, 9, 16]. Dans le diabète sucré, il se produit une glycation non enzymatique des apolipoprotéines. La glycation dépend directement du taux de glucose dans le sang et est présente depuis l'apparition du diabète. Les apolipoprotéines, qui font partie des principales classes de lipoprotéines, peuvent subir des modifications structurelles, ce qui entraîne une modification de leur métabolisme, en particulier une augmentation du temps de circulation des VLDL et des LDL. Cependant, le plus important est la diminution de la capacité des LDL glyquées à être éliminées de la circulation sanguine par leurs récepteurs. Cela entraîne l'élimination d'une partie importante des LDL de manière non réceptrice, ce qui peut entraîner la formation de cellules spumeuses.
Il existe des preuves d'une augmentation de l'agrégation plaquettaire lors d'une exposition à des LDL glyquées.

L'effet de l'hyperglycémie sur l'athérogenèse dans la paroi vasculaire se traduit par le développement d'un dysfonctionnement endothélial vasculaire généralisé et d'une augmentation explosive du stress oxydatif (F Cerielo et al., 1997). L’apparition de l’effet d’adhérence des monocytes sanguins sur l’endothélium vasculaire est l’un des principaux déclencheurs du développement de lésions athérosclérotiques de la paroi vasculaire. Les principales raisons de l’augmentation de l’interaction monocyte-endothéliale dans le diabète de type 2 sont le stress oxydatif et une augmentation de la concentration des produits métaboliques finaux glyqués. Une augmentation du niveau de peroxydation lipidique n’est peut-être pas la cause, mais le reflet de la présence de micro et macroangiopathies.

En raison de la contribution importante de la dyslipidémie au développement de micro et macroangiopathies dans le diabète sucré, des experts du Groupe européen de la politique sur le diabète ont proposé en 1998 des catégories de risque pour le développement d'une pathologie cardiovasculaire chez les patients atteints de diabète de type 2, en fonction du degré de dyslipidémie (Tableau 5).

Tableau 5

La relation entre le degré de dyslipoprotéinémie chez les patients atteints de diabète de type 2 et le risque de développer une maladie cardiovasculaire.

<< Précédent Suivant >>
= Passer au contenu du manuel =

Caractéristiques de la dyslipidémie dans le diabète de type 2.

  1. Définition, caractéristiques de la pathogenèse du diabète
    Les lésions athéroscléreuses des artères de gros, moyen et petit calibre chez les patients atteints de diabète sucré (DM) sont définies comme des macroangiopathies diabétiques. L'apparition d'un terme spécial pour l'athérosclérose chez les personnes atteintes de diabète est due à son développement précoce et à son évolution maligne chez ces patients. Il a été établi qu’avec le même degré de dyslipidémie, l’athérosclérose chez les patients diabétiques se développe
  2. Diabète de type I
    Causes Stable glycémie élevée, prédisposition héréditaire, stress, erreurs diététiques, faibles niveaux de production d'insuline, qui abaissent le taux de sucre dans le sang (d'où la libération de grandes quantités d'urine, une bouche sèche et une soif intense). Symptômes Soif forte, forte consommation d'alcool (4 litres par jour ou plus). Débit urinaire élevé, fatigue, perte de poids.
  3. Diabète de type II
    Causes Violation de la libération d'insuline et diminution de la sensibilité des cellules à cette hormone, épuisement des cellules - lymphocytes B produisant de l'insuline, hérédité, erreurs diététiques (nutrition excessive, glucides, graisses et sucres), stress. Avec la présence simultanée d’excès de poids, d’hypertension, de cholestérol élevé dans le sang, on peut parler de
  4. Formulaire d'évaluation du risque de diabète de type II
    Choisissez l’une des options de réponse à droite et récapitulez les points reçus {foto94} Fig. 4.2. Échelle FINDRISK Le dépistage primaire pour identifier les patients potentiels atteints de diabète de type II est plus efficace lorsque vous utilisez une échelle pour la détermination du risque non invasif (un exemple d'une telle échelle est illustrée à la Fig. 4.2) en combinaison avec un test de diagnostic oral de la tolérance au virus.
  5. CONDITIONS D'URGENCE LIÉES AU DIABÈTE MELLITUS
    Le diabète sucré est un syndrome d'hyperglycémie chronique, dont l'évolution est déterminée par des facteurs génétiques et exogènes. Il existe deux principaux types pathogéniques de diabète sucré. Le diabète sucré de type I est «insulinodépendant» (10 à 20% des points). La maladie survient dans l'enfance ou l'adolescence, le développement de la maladie est rapide, l'évolution modérée ou grave, la tendance à l'acidocétose,
  6. Coma pour le diabète
    Le cours labile du diabète chez les enfants provoque des troubles métaboliques fréquents, dont le coma est le plus grave. Ils peuvent également se développer chez les enfants atteints de diabète sucré diagnostiqué en temps opportun. Selon la genèse et le tableau clinique du diabète, on distingue le coma suivant: 1) diabétique (hyperglycémique,
  7. Diabète sucré pendant la grossesse (O24).
    Le diabète sucré pendant la grossesse est tellement important en obstétrique qu'il est isolé en 15e année, alors que le reste de la pathologie endocrinienne est figé parmi les maladies extragénitales. Ceci est dû au fait que les changements métaboliques et hormonaux caractéristiques de la grossesse physiologique ont un effet diabétique et augmentent les besoins en insuline, en particulier chez les patients II et III.
  8. Conditions d'urgence pour le diabète
    Les conditions d'urgence pour le diabète apparaissent avec le développement de: un coma cétémique diabétique; ¦ coma hyperosmolaire diabétique; ¦ coma lactatacidémique diabétique; Conditions hypoglycémiques. Caractéristiques de l'évolution du diabète chez les enfants: le diabète chez les enfants est toujours dépendant de l'insuline; Course l'évolution du diabète chez les enfants est labile. À risque de développement
  9. DIABÈTE ALIMENTAIRE
    INTRODUCTION Dans les cas de diabète sucré léger à modéré, le principal facteur thérapeutique est le régime alimentaire approprié. Dans les cas plus graves, la nutrition est un complément essentiel au traitement médicamenteux. Le diabète sucré est une maladie très courante dans laquelle tous les types de métabolisme sont perturbés: glucides, protéines, lipides, minéraux, eau. Au coeur du diabète se trouve
  10. PROBLÈME DE DIABÈTE PENDANT LA GROSSESSE
    Le diabète sucré est l’une des maladies extragénitales les plus courantes chez la femme enceinte. Une augmentation significative de l'incidence du diabète dans la population et une augmentation correspondante du nombre de naissances chez les femmes atteintes de cette pathologie, ainsi que des taux élevés de mortalité périnatale et un grand nombre de complications de la grossesse, placent le problème du diabète dans un certain nombre de problèmes urgents.
  11. Dommages au coeur dans le diabète
    Le terme "cardiomyopathie diabétique" a été proposé pour la première fois en 1954 pour faire référence aux modifications cardiaques précédant la maladie coronarienne. Pathogenèse La pathogenèse de la cardiomyopathie métabolique dans le diabète sucré est multifactorielle; les lésions du système cardiovasculaire sont causées par des troubles métaboliques complexes dus à un déficit absolu ou relatif en insuline et à une altération
  12. ATHEROSCLEROSE DANS LE DIABETE DU SUCRE
    ATHEROSCLEROSE DANS LE SUCRE
  13. Nutrition pour le diabète avec des maladies du foie et de la vésicule biliaire
    La nutrition dans le traitement de cette maladie devrait améliorer les processus métaboliques altérés par le diabète sucré et les maladies du foie et de la vésicule biliaire. Les produits qui améliorent la fonction hépatique, augmentent la sécrétion de bile et aident à normaliser l'activité intestinale sont introduits dans l'alimentation d'un diabétique. Les aliments qui entravent la fonction hépatique sont exclus de la nutrition. Il est recommandé d'inclure du lait et
  14. Le déroulement de la grossesse et de l'accouchement avec le diabète.
    Malgré les progrès accomplis en matière de soins obstétriques pour les patientes diabétiques, la fréquence de la gestose chez ces femmes reste inchangée. Ce fait est très important dans la mesure où, dans les formes de gestose sévères, l'issue de la grossesse et de l'accouchement de la mère et du fœtus est considérablement aggravée. La mortalité périnatale associée au diabète et à la gestose atteint 38%. Pour les patients diabétiques, formes sévères de retard
  15. Nutrition pour le diabète avec les maladies concomitantes
    Nutrition pour le diabète avec concomitant
  16. Nutrition pour le diabète sans maladies concomitantes
    Nutrition pour le diabète sans concomitante
Portail médical "MedguideBook" © 2014-2019
info@medicine-guidebook.com