Accueil
À propos du projet
Nouvelles de la médecine
Aux auteurs
Livres sous licence de médecine
<< à venir Suivant >>

AGE ADOLESCENT

Les limites de l'adolescence sont assez incertaines (de 9-11 ans à 14-15 ans). Certains enfants entrent plus tôt dans l'adolescence, d'autres plus tard.

Situation sociale de développement

L'adolescence commence par un changement de la situation sociale du développement. En psychologie, cette période s'appelle un âge transitoire, difficile, critique.

De nombreux psychologues renommés ont enquêté sur cet âge. Pour la première fois, décrit les caractéristiques psychologiques de l'adolescence, S. Hall a souligné l'incohérence du comportement des adolescents (par exemple, une communication intensive cède le pas à l'isolement, la confiance en soi se transforme en insécurité et en doute de soi, etc.). Il a introduit dans la psychologie l'idée de l'adolescence comme période de crise du développement. La crise, les phénomènes négatifs de l'adolescence S. Hall associés à la transitivité, le caractère intermédiaire de cette période dans l'ontogenèse. Il est parti de l'idée de la conditionnalité biologique des processus de développement à l'adolescence.

Comme indiqué par V.I. Slobodchikov, les raisons de cette explication sont évidentes. L'adolescence est caractérisée par des changements rapides dans l'anatomie et la physiologie des adolescents. Il grandit rapidement, le poids augmente, le squelette grandit rapidement (plus vite que les muscles), le système cardiovasculaire se développe. Il y a la puberté. Lors de la restructuration du corps d'un adolescent, l'anxiété, l'irritabilité, la dépression peuvent survenir. Beaucoup commencent à se sentir mal à l'aise, il y a des problèmes d'apparence, de taille basse (garçons), de hauteur élevée (filles), etc. Cependant, en psychologie, il est reconnu que les modifications anatomiques et physiologiques du corps d'un adolescent ne peuvent être considérées comme une cause directe de son développement psychologique. Ces changements ont une valeur indirecte et se reflètent dans les idées sociales sur le développement, dans les traditions culturelles de la croissance, dans l’attitude des autres à l’égard des adolescents et dans la comparaison d’eux-mêmes avec les autres [20. S. 292].

Comme nous l'avons déjà noté, l'adolescence est essentiellement une crise.

Pour cela, il existe des conditions préalables externes et internes (biologiques et psychologiques).

Conditions préalables externes. L'évolution de la nature de l'activité éducative: la multidisciplinarité, le contenu du matériel pédagogique sont les fondements théoriques de la science, proposés pour maîtriser l'abstraction, provoquent une attitude cognitive qualitativement nouvelle à l'égard du savoir; il n’ya pas d’unité des exigences: combien d’enseignants, autant d’évaluations différentes de la réalité qui l’entoure, du comportement de l’enfant, de ses activités, de ses attitudes, de ses attitudes et de ses traits de personnalité. D’où la nécessité d’avoir sa propre position, de s’émanciper de l’influence directe des adultes; l'introduction d'un travail socialement utile dans la scolarité. L'adolescent prend conscience de lui-même en tant que participant au travail social; de nouvelles demandes sont faites dans la famille (aide aux tâches ménagères, ils commencent à consulter l'adolescent); l'adolescent commence à se réflexer intensément.

Prérequis internes. Au cours de cette période, la croissance physique et la puberté sont rapides (de nouvelles hormones apparaissent dans le sang, des effets sur le système nerveux central, une croissance rapide des tissus et des systèmes organiques). Les inégalités prononcées de la maturation des divers systèmes organiques au cours de cette période entraînent une fatigue, une excitabilité, une irritabilité et une négativité accrues.

Du point de vue des conditions préalables psychologiques internes, la clé est le problème de l’intérêt et de son développement à l’âge de transition (LS Vygotsky).

L.S. Vygotsky identifie plusieurs groupes d’intérêts adolescents:

• «égocentrique» - intérêt pour soi;

• “Dominant Dali” - installation à grande échelle;

• «effort dominant» - désir de tension volontaire, résistance (entêtement, protestation);

• «dominante de la romance» - le désir de risque, l'héroïsme, pour l'inconnu [18. S. 293].

Le chercheur en psychologie de l'adolescence M. Kle développe des tâches à l'adolescence concernant quatre domaines principaux: le corps, la pensée, la vie sociale, la conscience de soi.

1. Développement pubertaire. Pendant une période relativement courte, le corps d'un adolescent subit d'importants changements. Cela implique deux objectifs de développement principaux:

1) la nécessité de reconstruire l'image corporelle du "Je" et de construire une identité masculine ou féminine;

2) transition progressive vers la sexualité adulte.

2. Développement cognitif. Le développement de la sphère intellectuelle d'un adolescent se caractérise par des changements qualitatifs et quantitatifs qui le distinguent de la manière enfantine de connaître le monde. La formation des capacités cognitives est marquée par deux réalisations principales:

1) le développement de la capacité d'abstraction de la pensée;

2) l'expansion de la perspective temporelle.

3. Socialisation de la transformation. L'influence prédominante de la famille à l'adolescence est progressivement remplacée par l'influence du groupe de pairs, qui sert de source aux normes de comportement de référence et à l'obtention d'un certain statut. Ces changements s'opèrent dans deux directions, conformément à deux objectifs de développement:

1) exemption de la garde parentale;

2) entrée progressive dans le groupe de pairs.

4. La formation de l'identité. L’émergence d’une identité psychosociale à la base du phénomène de l’identité adolescente comprend trois objectifs principaux de développement:

1) la conscience de la période de temps de son propre moi, y compris le passé des enfants et la définition de sa projection dans le futur;

2) la conscience de soi, différente des images parentales intériorisées;

3) la mise en place d'un système électoral garantissant l'intégrité de l'individu (profession, identité de genre et attitudes idéologiques).

Tumeurs centrales

Dans le contexte du développement de l'activité dirigeante, se développent les néoplasmes centraux de l'âge, couvrant à cette période tous les aspects du développement subjectif: des changements se produisent dans la sphère morale, en termes de puberté, dans le développement de fonctions mentales supérieures, dans la sphère émotionnelle.

Ainsi, dans le domaine moral, deux caractéristiques doivent être notées: la réévaluation des valeurs morales; des opinions morales, des jugements et des évaluations stables "autonomes", indépendants d'influences aléatoires.

Cependant, la moralité de l'adolescent ne repose pas sur des convictions morales, ne correspond pas encore à une vision du monde et peut donc facilement changer sous l'influence de ses pairs.

Un idéal est une condition qui augmente la stabilité morale. L'idéal perçu ou créé par l'enfant signifie qu'il a un motif permanent. Les idéaux moraux associés au développement de l’enfant se généralisent de plus en plus et commencent à agir comme un modèle de comportement consciemment choisi (LI Vozhovich). Tumeurs centrales: pensée abstraite; la conscience de soi; identification de genre; un sens de "l'âge adulte", la revalorisation des valeurs, une moralité autonome.

L.S. Vygotsky considérait le sentiment de l'âge adulte comme le néoplasme central et spécifique de cet âge - l'image de soi émergente de lui-même n'étant plus un enfant. L'adolescent commence à se sentir adulte, a tendance à être et à être considéré comme un adulte, ce qui se manifeste dans les opinions, les évaluations, la ligne de conduite ainsi que dans les relations avec ses pairs et les adultes.

T.V. Dragunova note les manifestations suivantes dans le développement de la vie adulte chez les adolescents:

• imitation des manifestations extérieures des adultes (désir de ressembler à l'extérieur, d'acquérir leurs caractéristiques, compétences et privilèges);

• «mettre l'accent sur les qualités d'un adulte (le désir d'acquérir les qualités d'un adulte, par exemple chez les garçons -« un vrai homme »- force, courage, volonté, etc.);

• un adulte en tant que modèle d'activité (développement de la maturité sociale dans le cadre d'une coopération entre adultes et enfants, qui crée un sens des responsabilités, soin de autrui, etc.);

• maturité intellectuelle (désir de savoir quelque chose et pouvoir vraiment; il y a formation de l'orientation dominante des intérêts cognitifs, recherche de nouveaux types et formes d'activités socialement significatives capables de créer les conditions de l'affirmation de soi des adolescents modernes) [19.
S. 302].

Activité principale

Les postes à responsabilités commencent à prendre des activités socialement utiles et à communiquer de manière intime et personnelle avec des pairs.

L’activité socialement utile pour un adolescent est un domaine dans lequel il peut réaliser ses opportunités accrues, son désir d’indépendance, satisfaire le besoin de reconnaissance des adultes, «crée la possibilité de réaliser son individualité dans une cause commune, satisfaisant le désir dans le processus de communication de ne pas prendre, mais "(DI Feldstein).

L'adolescent a un fort besoin de communication avec ses pairs. Le motif principal du comportement des adolescents est le désir de trouver leur place parmi leurs pairs. De plus, l'absence d'une telle opportunité conduit très souvent à des infractions sociales inadaptées et à des délits (LI Bozhovich). Les camarades commencent à prendre plus d'importance que les enseignants et les adultes. L'adolescent est soumis au maximum d'influence du groupe, à ses valeurs; il est très inquiet si sa popularité parmi ses pairs est mise en danger. En communication, en tant qu'activité, un enfant apprend les normes sociales, revalorise les valeurs, satisfait le besoin de revendiquer la reconnaissance et le désir de s'affirmer.

Essayant de s’implanter dans une nouvelle position sociale, l’adolescent tente de dépasser le cadre des affaires étudiantes pour aller vers une autre sphère d’importance sociale.

C'est à l'adolescence qu'apparurent de nouveaux motifs d'étude, liés à des intentions professionnelles idéales. La doctrine acquiert pour beaucoup d’adolescents une signification personnelle.

En pensant

Des éléments de la pensée théorique commencent à se former. Le raisonnement va du général au particulier. L'adolescent exploite une hypothèse pour résoudre des problèmes intellectuels. C'est l'acquisition la plus importante dans l'analyse de la réalité. Des opérations telles que la classification, l'analyse, la généralisation sont en cours de développement. La pensée réflexive se développe. Le sujet d'attention et d'évaluation d'un adolescent devient ses propres opérations intellectuelles. L'adolescent acquiert la logique de pensée adulte.

La mémoire évolue vers l'intellectualisation. Utilisé non sémantique, et mémorisation par cœur.

Discours

À l'adolescence, le développement de la parole passe, d'une part, en élargissant la richesse du vocabulaire, de l'autre, en maîtrisant la multitude de significations que le vocabulaire de la langue maternelle peut coder. L'adolescent aborde intuitivement la découverte que la langue, en tant que système de signes, permet, d'une part, de refléter la réalité environnante et, d'autre part, de fixer une certaine vision du monde (V.S. Mukhina).

Un adolescent prend facilement les formes et les tournures irrégulières ou inhabituelles de ses enseignants, de ses parents, constate une violation des règles incontestables du discours dans les livres, les journaux et dans les discours prononcés par les radiodiffuseurs. Les adolescents en développement se tournent vers les dictionnaires et les ouvrages de référence pour clarifier le sens d'un mot.

Un adolescent en raison de particularités liées à son âge (orientation des pairs, conformisme, etc.) est capable de faire varier son discours en fonction du style de communication et de la personnalité de l'interlocuteur.

Pour les adolescents, l'autorité d'un locuteur natif culturel est importante. La compréhension personnelle du langage, de ses significations et significations, individualise la conscience de soi d'un adolescent. C'est dans l'individualisation de la conscience de soi à travers le langage que réside le sens le plus élevé du développement.

L'argot a une signification particulière pour la sous-culture des adolescents. Slang dans les associations d'adolescents est un jeu de langage, un masque, une «seconde vie», qui exprime le besoin et la capacité d'échapper au contrôle social, de s'isoler, en donnant un sens particulier à votre association. Il développe des formes spéciales de langage argotique, qui non seulement efface les distances individuelles entre ceux qui communiquent, mais expriment également la philosophie de la vie sous une forme brève.

Conscience de soi

La formation de la conscience de soi d'un adolescent réside dans le fait qu'il commence à mettre progressivement en valeur les qualités de certains types d'activités et d'actions, à les résumer et à les interpréter comme des caractéristiques de son comportement, puis des qualités de sa personnalité. Le sujet de l'évaluation et de l'estime de soi, de la conscience de soi et de la conscience sont les qualités de l'individu, associées principalement aux activités éducatives et aux relations avec les autres. C'est le point central de tout âge de transition.

La conscience de soi est le dernier et le plus élevé de tous les ajustements auxquels est soumise la psychologie de l'adolescent (LS Vygotsky).

La formation active de conscience de soi et de réflexion soulève beaucoup de questions sur la vie et sur vous-même. Anxiété constante «Qu'est-ce que je suis?» Oblige un adolescent à rechercher des réserves de ses capacités. Les psychologues associent cela à l'émergence d'une identité «je». Pendant cette période, "... comme si toutes les identifications des enfants étaient restaurées, étant incluses dans la nouvelle structure d'identité, ce qui permettait de résoudre les problèmes des adultes. L'identité «I» garantit l'intégrité du comportement, maintient l'unité interne de l'individu, assure la communication entre les événements externes et internes et permet de s'identifier aux idéaux sociaux et aux aspirations du groupe »[19. S. 345].

V.I. Slobodchikov note que malgré toutes les difficultés rencontrées pour identifier des moyens spécifiques de surmonter la crise du développement à l’adolescence, nous pouvons formuler un objectif commun.

exigence psychologique et pédagogique de sa résolution réussie - présence de points communs, cohérence dans la vie d’un enfant et d’un adulte, coopération entre eux, dans le cadre de laquelle se forme la formation de nouvelles formes d’interaction sociale. Créer une communauté dans la vie d'un adulte et d'un adolescent, élargir la portée de leur coopération et nouer des contacts significatifs sont des conditions nécessaires pour surmonter la crise de l'adolescence [20. S. 303].

Sujets de discussion

1. La situation sociale du développement des enfants à l'adolescence.

2. Caractérisation des néoplasmes à l'adolescence.

3. Le développement des processus mentaux.

4. Le développement de la personnalité d'un adolescent.

5. Caractéristiques des relations avec les pairs et les adultes.

Les tâches

1. Nommez et décrivez les conditions préalables externes et internes pour un changement de la situation sociale du développement pendant cette période.

2. Décrire le sens de l’âge adulte d’un adolescent comme un trait de personnalité. Donnez des exemples de sa manifestation chez les adolescents.

3. Mener une étude des relations interpersonnelles au sein de l’équipe de classe:

a) en utilisant les méthodes d'observation et de conversation;

b) en utilisant la méthode de sociométrie. Analyser les données.

4. Remplissez les blancs.

La crise de la personnalité d’un adolescent est associée à ________ changements __________ maturation, recherche ___________ parmi d’autres, perte

5. Activité principale sur d.B. Elkonin.

Choisissez la bonne réponse:

a) formation;

b) socialement utile;

c) relations intimes et personnelles; «D) toutes les réponses sont correctes;

d) il n'y a pas de bonne réponse.

6. La tumeur centrale de l'adolescence est:

a) la formation de la conscience de soi;

b) la formation d'un système de motivations;

c) autodétermination professionnelle;

d) toutes les réponses sont correctes;

d) il n'y a pas de bonne réponse.

7. Mener une enquête auprès des adolescents pour identifier les traits de personnalité individuels.

8. Examiner le tempérament, accentuation de la nature d'un adolescent pendant la période de pratique de l'enseignement (atelier psychologique). Donnez des astuces d’interaction en tenant compte du type prédominant de tempérament et d’accentuation des caractères (voir Techniques de diagnostic).

9. Réaliser la technique du «Dessin d'un animal inexistant» pour étudier la personnalité d'un adolescent.

10. Faites un portrait psychologique d'un adolescent moderne.
<< à venir Suivant >>
= Aller au contenu du tutoriel =

AGE ADOLESCENT

  1. AGE ADOLESCENT (DE 11 A 15 ANS)
    L'adolescence est associée à la restructuration du corps de l'enfant - la puberté. Certains enfants entrent plus tôt dans l'adolescence, d'autres plus tard, une crise de la puberté peut survenir à 11 et 13 ans. À partir d’une crise, toute la période est généralement difficile pour l’enfant comme pour les adultes proches de lui. Par conséquent, l'adolescence est parfois appelée longue durée
  2. Adolescence (11-15 ans)
    L'adolescence est associée à la restructuration du corps de l'enfant - la puberté. Et bien que les lignes de développement mental et physiologique ne soient pas parallèles, les limites de cette période sont plutôt incertaines. Certains enfants entrent plus tôt dans l'adolescence, d'autres plus tard, une crise de la puberté peut survenir à 11 et 13 ans. À partir d’une crise, toute la période est généralement difficile pour un enfant,
  3. AGE ADOLESCENT (DE 11 A 15 ANS)
    L'adolescence est associée à la restructuration du corps de l'enfant - la puberté. Et bien que les lignes de développement mental et physiologique ne soient pas parallèles, les limites de cette période varient considérablement. Certains enfants entrent plus tôt dans l'adolescence, d'autres plus tard, une crise de la puberté peut survenir à 11 et 13 ans. À partir d’une crise, toute la période est généralement difficile pour un enfant,
  4. Crise d'adolescence
    DI Feldstein [15] a réalisé une analyse détaillée des concepts étrangers des causes et des manifestations de la crise d'adolescence. Il souligne que le premier à s'intéresser à un nouveau phénomène social - la période de développement de l'adolescence a été J.-J. Rousseau. В своем вышедшем в 1762 г. романе «Эмиль» он впервые обратил внимание на то психологическое значение, которое этот период имеет в жизни человека. Руссо,
  5. AGE ADOLESCENT (13 - 16 ans)
    Подростковый период выделяется не во всех обществах, а лишь с высоким уровнем цивилизации. Индустриальное развитие приводит к тому, что требуется все более продолжительное время для общественного и профессионального обучения детей и соответственно расширения рамок подросткового возраста. В литературе описан под разными названиями: подростковый, переходный, пубертальный, пубертатный,
  6. Психологические новообразования подросткового возраста
    Познавательное развитие в подростковом возрасте. Младший подростковый возраст характеризуется возрастанием познавательной активности («пик любознательности» приходится на 11 — 12 лет), расширением познавательных интересов. В отрочестве интеллектуальные процессы подростка активно совершенствуются. В западной психологии развитие интеллекта в подростковом возрасте рассматривается с
  7. РАЗВИТИЕ ЛИЧНОСТИ В ПОДРОСТКОВОМ ВОЗРАСТЕ
    Подростничество — это самый трудный и сложный из всех детских возрастов, представляющий собой период становления личности. В этом возрасте складываются основы нравственности, формируются социальные установки, отношение к себе, к людям, к обществу. Кроме того, в данном возрасте стабилизируются черты характера и основные формы межличностного поведения. Среди многих личностных особенностей, присущих
  8. Подростковый возраст в свете разных концепций
    Существует множество фундаментальных исследований, гипотез и теорий подросткового возраста. «Открытие» подросткового возраста в психологии по праву принадлежит С.Холлу. Основываясь на разработанной им теории рекапитуляции, С.Холл полагал, что подростковая стадия в развитии индивида соответствует эпохе романтизма в истории человечества и воспроизводит эпоху хаоса, когда природные устремления
  9. ПОДРОСТКОВЫЙ ВОЗРАСТ
    Подростковый возраст называют переходным. В этот период происходят существенные изменения в организме ребенка. Они связаны с тем, что в это время начинается период полового созревания. Происходит интенсивное физическое развитие ребенка. Происходит существенное развитие психики. Значительно развивается память. Ребенок овладевает умением целенаправленно и произвольно запоминать изучаемый в школе
  10. Ведущая деятельность в подростковом возрасте
    Подросток продолжает оставаться школьником; учебная деятельность сохраняет свою актуальность, но в психологическом отношении отступает на задний план. Основное противоречие подросткового периода — настойчивое стремление ребенка к признанию своей личности взрослыми при отсутствии реальной возможности утвердить себя среди них. Д.Б . Эльконин считал, что ведущей деятельностью детей
  11. Мифы и реальности подросткового возраста
    Не ошибусь, если скажу, что из всех периодов развития ребенка самым головоломным, трудным и даже опасным является подростковый. Это тот самый период, что приносит самую большую головную боль родителям и педагогам, обывателям и правоохранительным органам. Это тот самый период, что породил понятия «проблема отцов и детей» и «конфликт поколений». Наконец, это тот самый возраст в отношении которого у
  12. Ведущая деятельность в подростковом возрасте
    Исследуя закономерности поуровневого развития личности в онтогенезе и сравнивая дошкольный возраст с подростковым, Д. И. Фельдштейн подчеркивает, что подростковому возрасту вновь сензитивна сторона деятельности, акцентирующая развитие взаимоотношений. Присущее дошкольнику стремление быть как взрослый, как будто бы он взрослый, трансформируется у подростка в потребность быть взрослым, быть
  13. Основные характеристики человека в подростковом и юношеском возрасте
    В подростковом и юношеском возрасте (период от 11 до 19 лет) происходит дальнейшее развитие психических познавательных процессов и формирование личности. Наиболее существенные изменения в структуре психических познавательных процессов у лиц, достигших подросткового возраста, наблюдается в интеллектуальной сфере. В этот период происходит формирование навыков логического мышления, а затем и
  14. Основные характеристики человека в подростковом и юношеском возрасте
    В подростковом и юношеском возрасте (период от 11 до 19 лет) происходит дальнейшее развитие психических познавательных процессов и формирование личности. Наиболее существенные изменения в структуре психических познавательных процессов у лиц, достигших подросткового возраста, наблюдается в интеллектуальной сфере. В этот период происходит формирование навыков логического мышления, а затем и
  15. Медицина подросткового возраста
    Les instructions. Указать один правильный ответ: 14.01. Показатель максимальной нормы артериального давления (в соответствии с метод, рекомендациями МЗ СССР, 1983) у девушек составляют: A) 120/70 мм рт. ст.; Б) 120/80 мм рт. ст.; B) ПО/SO мм рт. ст.; Г) 140/80 мм рт. ст.; Д) 140/80 мм рт. ct. 14.02. Показатель пограничной артериальной гипертензии у юношей в возрасте от 15 до 17 лет: A) 140/80 мм рт.
  16. Психологическая характеристика подросткового возраста
    Известный отечественный педагог А.П.Краковский, сравнивая особенности поведения младших школьников и младших подростков, у которых разница в возрасте составляет всего один год, констатирует, что подростки в сравнении со своими младшими товарищами в 6 раз чаще проявляют упрямство, в 9 раз чаще бравируют своими недостатками, в 10 раз чаще противопоставляют себя родителям. В целом количество
  17. ПОДРОСТКОВЫЙ ВОЗРАСТ (ОТРОЧЕСТВО)
    ПОДРОСТКОВЫЙ ВОЗРАСТ
  18. Подростковый возраст (10—11 — 15—16 лет)
    Подростковый возраст (10—11 — 15—16
Portail médical "MedguideBook" © 2014-2016
info@medicine-guidebook.com